FC Sochaux : Le rachat du club par Ledus se confirme

Selon le communiqué officiel du club doubiste de ce lundi 18 mai, le processus de cession du FC Sochaux Montbéliard par Peugeot au futur repreneur Ledus est en cours avec la signature par les deux parties d'un accord.

FC Sochaux : Le rachat du club par Ledus se confirme
Source images : Wikipédia, photomontage G. Klinguer

La fin de l'ère Peugeot (1928-2015)

L'actionnaire actuel Peugeot avait reçu en février dernier une lettre d'intention de l'entreprise Ledus, filiale du groupe hongkongais Tech Pro Technology Development. Hier le club a communiqué le fait qu'un accord avait été trouvé entre les deux parties, à hauteur de 7 millions d'euros.

Le projet de l'entreprise Ledus qui souhaite se faire connaître en France mais aussi en Europe est qualifié de "robuste et pérenne" par les dirigeants actuels.

Le FCSM va donc passer sous pavillon chinois et ce à 100%. En effet Peugeot va céder la totalité de ses actions à Ledus. Ainsi ce sera probablement le premier club européen géré par des chinois. Pour information des chinois sont rentrés dans le capital d'un club espagnol : il s'agit de l'Atletico Madrid (à hauteur de 20%).

A Bonal les chinois prendront donc les commandes du club dès la saison prochaine.

Mais cette cession marque surtout la fin d'une ère historique pour le club mais aussi le football français. En effet le groupe automobile Peugeot sous l'impulsion de son président Jean-Pierre Peugeot a créé les fondations du club en 1928. Ce dernier souhaitait créer une équipe de football dans le but de faire jouer puis de distraire ses ouvriers. C'est le début du professionalisme en France, le président fait de ses joueurs ses salariés, le terrain jouxte les usines. L'équipe d'abord régionale progresse puis attire des "vedettes" et gagne ses premiers trophées dans les années 30'.

Le club est aussi historique de par son stade qui porte le nom d'Auguste Bonal qui dirigeait le club et qui a été fusillé par les allemands lors de la seconde guerre mondiale. Auparavant le stade était nommé le stade de La Forge, en référence à sa proximité des forges de Peugeot.

Le club progresse et se fait un nom dans le paysage footballistique français notamment grâce à son système de formation encore aujourd'hui réputé (les U19 sochaliens vont affronter leurs homologues lyonnais en finale de la Coupe Gambardella, équivalent de la Coupe de France chez les jeunes).

Le club a formé de nombreux talents on peut citer comme internationaux français : Bernard Genghini, Joël Bats, Yannick Stopyra, Philippe Anziani, Stéphane Paille, Gilles Rousset, Franck Sauzée, Franck Silvestre, Mickaël Madar, Camel Meriem, Benoît Pedretti, Jérémy Menez et Marvin Martin et comme "étrangers" : Danijel Lujbodja, Ryad Boudebouz, Omar Daf (aujourd'hui entraineur adjoint), Mevlut Erding...

Le club est aussi une grande famille, les joueurs d'hier sont les dirigeants/éducateurs/préparateurs d'aujourd'hui.

Le Palmarès majeur du club en France :

- Champion de France en 1935 et 1938

- Vainqueur de la Coupe de France en 1937 et 2007

- Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2004

- Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1983 et 2007

Mais aussi en Europe :

- Demi-finaliste de la Coupe UEFA en 1981

- Demi-finaliste de la Coupe Intertoto en 2002

Quel avenir pour le club ?

A l'heure actuelle la prudence est de rigueur dans les rangs des supporters sochaliens. En effet pas plus tard que vendredi dernier lors de la rencontre comptant pour la 37ème journée de Ligue 2 quelques abonnés de Bonal entonnaient un chant improvisé "et les chinois ont en veut pas".

Selon le communiqué du site officiel le FCSM va "disposer de moyens financiers conformes aux ambitions sportives légitimes du club". Ledus veut à court terme retrouver l'élite française.

Mais tout est clair pour Peugeot et son PDG Tavares, le FC Sochaux n'aura plus aucun rapport avec l'entreprise automobile. Mais l'historique et le palmarès eux demeurent, dure réalité pour les supporters des "jaunes et bleus". Mais Bonal vibrera toujours sous influence "Peugeot"...