FC Sochaux : 3 buts "gag" et une nouvelle défaite

Le FCSM recevait les Chamois Niortais dans son antre de Bonal. Une nouvelle fois les doubistes se sont inclinés. Le club s'enfonce de plus en plus...

FC Sochaux : 3 buts "gag" et une nouvelle défaite
FC Sochaux : 3 buts "gag" et une nouvelle défaite // Photo : site officiel du FCSM
FC Sochaux
2 3
Chamois Niortais
FC Sochaux: Camara - Fuchs, Gibaud, Teikeu, Faussurier - Tardieu, Ilaimaharitra, Guerbert, Robinet, Caceres - Cissé
Chamois Niortais: Delecroix - Kiki, Sans, Choplin, Lahaye - Koukou, Roye, Tigroudja, Selemani, Rocheteau - Koné
SCORE: 2' 1-0 Cissé, 40' 1-1 CSC Teikeu, 45'+1 Cissé 2-1, 49' CSC Camara 2-2, 79' Koné 2-3.
ARBITRE: M. Brisard
ÈVÉNEMENTS: Stade Bonal (Montbéliard), environ 6000 spectateurs Conditions météorologiques difficiles, chute de neige, 0°. Pelouse en mauvais état.

Le FC Sochaux Montbéliard n'y arrive plus ! Les "jaune et bleu" ont pourtant ouvert le score et mené à deux reprises et n'ont jamais été en grande difficulté face à des niortais opportunistes. En perdant ce match 3-2, le doute revient d'autant plus dans le camp doubiste. Les quelques changements effectués par le coach Albert Cartier (titularisation de Robinet, défense remaniée avec Fuchs à droite, Faussurier à gauche et Gibaud aux côtés de Teikeu pour remplacer Onguéné suspendu 2 matchs) n'auront pas changé la donne. Les sochaliens devront réagir très vite soit avec l'arrivée de nouveaux renforts, soit par une prise de conscience collective.

Une première mi-temps de qualité, un but évitable qui gâche tout

La partie avait pourtant bien démarré malgré le froid glacial et les quelques flocons qui commençaient de tomber. En effet sur un bon débordement puis une frappe du jeune Thomas Robinet repoussée par Delecroix, Sékou Cissé hérite du ballon et le pousse au fond des filets. Les locaux développent leur football, jouent avec de beaux mouvements (jeu en triangle, en une touche de balle...). A ce moment là de la rencontre, tout portait à croire que le FCSM se balladerait les 90 autres minutes avec notamment un bon Thomas Guerbert. Les sochaliens n'arrivent pas à faire le "break" et ratent comme la plus du temps les centres. Les Chamois Niortais pourtant inofensifs, marquent sur un but sorti tout droit d'un bêtisier. Adolphe Teikeu sur un long ballon aérien effectue sans problème une tête arrière à destination de son portier Camara. Ce dernier qui n'avait pas bien lu la trajectoire du ballon (ou qui voulait sortir ?) est alors lobé par la tête de son camarade. Niort égalise à la 40e sans avoir une seule fois tiré au but... La neige qui recouvre le terrain fait que les conditions deviennent de plus en plus difficiles. Faussurier sème la révolte côté sochalien en portant le ballon sur son flanc gauche. Son centre-tir passe devant Delecroix mais Sékou Cissé s'offre un doublé en s'arrachant et taclant le cuir dans le but. Sochaux mène 2-1 à la pause.

Un second acte catastrophique, des erreurs de débutants

Au retour des vestiaires Niort montre un autre visage du moins dans l'engagement. Les chamois reviennent avec plus de hargne que les locaux. Sur un coup franc pourtant banal, Niort égalise une seconde fois sur un raté de Camara, en effet sur une frappe légère de Chafik Tigroudja, le portier sochalien qui plonge et obtient le ballon glisse en retombant et propulse le ballon dans contre son camp. Pourtant au dessus de cette équipe niortaise qui n'aura pas vraiment frappé au but, le club doubiste pourra s'en vouloir d'avoir offert ces deux CSC aux visiteurs. Et quand rien ne veut fonctionner... Robinet auteur d'une bonne première mi-temps est KO, ne pouvant plus se relever il est sorti sur civière. Toko Ekambi qui était sur le banc rentre en lieu et place. Niort controle plus ce match malgré les conditions de plus en plus "injouables". Côté doubiste à 20 minutes de la fin de la rencontre on s'active peu à peu. Cartier procède à son second changement en sortant Caceres très décevant en faisant rentrer le jeune Marcus Thuram qui attend toujours son premier but en pro. Plus le temps file, plus l'équipe sochalienne est aux abois... Sur une action niortaise, Koné et ses coéquipiers arrivent tant bien que mal à se défaire des sochaliens. Un visiteur lobe Camara qui une nouvelle fois battu est sauvé par sa barre transversale. Une nouvelles fois n'est pas coutume, le FCSM retombe dans ses errements défensifs, en effet après deux passes dans l'axe consécutives Niort marque le but du 3-2 grâce à Koné. Les 5 minutes de temps additionnel n'y changeront rien Sochaux est une nouvelle fois défait face à un candidat au maintien. Les doutes reviennent alors qu'il y a tout de même du bon à retenir... Sinon un certain Kiki (ex ASM Belfort) a été très bon sur son côté gauche de la défense niortaise, on peut se demander pourquoi le staff sochalien ne l'a pas enrolé.