Les retrouvailles

Invaincu depuis 33 matchs, le PSG retourne sur les lieux de sa dernière défaite, Reims qui compte bien rééditer l'exploit, d'autant plus qu'il est difficile de venir s'imposer.

Les retrouvailles
Crédit photo : AFP/François Nascimbeni
Reims
Paris | 17h00
Crédit photo : AFP/François Nascimbeni

«J’espère que, si on gagne ce week-end, Laurent Blanc ne décidera pas de partir lui aussi (rires). » (Krychowiak)

 

Le 2 mars dernier Reims, réduit à 10, s'impose (1-0) face au futur champion de France grâce à un but de Krychowiak (63é). Une défaite qui avait marqué le club de la capitale, c'est après celle-ci que Carlo Ancelotti choisissait de quitter le club : « Dès le lendemain, j'ai dit à Leonardo que je n'entraînerais plus le PSG à l'issue de la saison ». 

 

Depuis Paris n'a plus connu la défaite
Malgré des mauvais résultats en Coupe (élimination en Ligue des Champions par Barcelone et en Coupe de France par Evian), la performance du PSG est impressionnante. Cela fait 33 matchs que le PSG n'a pas perdu un match. Et par rapport à la saison dernière, le PSG semble plus fort, et selon Hulbert Fournier (l’entraîneur de Reims) Laurent Blanc y est pour beaucoup. Statistiquement les indicateurs semblent favorables aux parisiens pour décrocher sa deuxième victoire à Reims, après celle de 1977 (2-3). En effet le club est la meilleure équipe à l'extérieur (4 victoires, 2 nuls, 0 défaite), avec notamment une victoire (2-1) à Marseille, meilleure attaque et deuxième meilleur défense, derrière Lille. Malgré ses bons chiffres, les Parisiens doivent se méfier, pour ne pas revivre le même scénario de l'an dernier, surtout qu'a domicile les rémois sont solides.

 

« On sait que ça va être un match compliqué. On l’a vu pour Monaco, qui a perdu là-bas. L’année dernière, le PSG a perdu » (Digne)

 

Reims, une cité (presque) imprenable

À domicile Reims assure au moins un point à chaque match. Seule Toulouse a réussi à repartir vainqueur du stade Auguste Delaune (victoire 2-1 du TFC). 6Éme au classement Reims, réalise un bon début de saison notamment contre les gros. Les actuels 2é, 3é et 4é du classement ont pris au maximum un point. À domicile, en coupe de la Ligue, les rémois ont étaient les premiers à faire tomber Monaco  (0-1), après les avoir accrochés en championnat (1-1). Lille est également venu à Reims pour repartir bredouille (victoire 2-1 des locaux). Le stade de Reims surprend également les gros à l'extérieur, le club est allé s'imposer à Lyon (0-1) et à Marseille (1-2).

 

« Zlatan, je l'ai trouvé très bien »

Malgré les matchs internationaux en semaine, Laurent Blanc a plus sélectionné un groupe au complet. Tout en rassurant sur Zlatan Ibrahimovic : « en ce qui concerne son état d’esprit et son comportement, je l'ai trouvé très bien » De son côté Reims doit se priver de Diégo (genou), Conte (ischio-jambier).

Le groupe de Reims : Agassa, Placide - Glombard, Tacalfred, Weber, Fofana, Mandi, Signorino - Krychowiak, Albaek, Devaux, Oniangue, Fortes, Ayite - Atar, De Preville, Courtet, Charbonnier

Le groupe du PSG :Douchez, Sirigu - Alex, Camara, Digne, Jallet, Marquinhos, Maxwell, Silva, Van der Wiel - Matuidi, Motta, Pastore, Rabiot, Verratti - Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi, Lucas, Ménez