Caen poursuit son chemin

Le Stade Malherbe de Caen accueillait le Toulouse FC à 20 heures pour le compte de la 24eme journée de ligue 1. Les normands se sont imposés 2 buts à 0 avec des réalisations de Privat (17') et Feret (71').

Caen poursuit son chemin
Stade Malherbe de Caen
2 0
Toulouse FC
Stade Malherbe de Caen : Vercoutre- Yahia, Appiah, Imorou, Da Silva- Seube (Adéoti 61') - Kanté, Feret,- Nangis, Bazile (Benezet 72')- Privat (Sala 37')
Toulouse FC: Ahamada - Tisserand (Sylla 77'), Spano, Yago, Ninkov- Trejo (Regattin 57'), Doumbia (Sirieix. 86'), Didot, Braithwaite - Pesic, Ben Yedder
SCORE: 1-0, 17eme minutes Privat. 2-0 71eme minutes Féret (sp)

Dans un match équilibré, les caennais se sont montrés beaucoup plus réalistes et concentrés que les toulousains, ce sont les locaux qui ouvrent le bal avec une action de Privat qui butte sur Ahamada dès la 25eme seconde. Le portier toulousain dégage le ballon en corner et une contre attaque toulousaine va répliquer à l'action précédente par une frappe de Pesic qui se verra finalement contré. C'est un début plutôt engagé des 2 équipes, tellement engagé que Doumbia recevra le premier carton jaune de la partie (4'), le malien déséquilibrant Féret. Les normands dominent et jouent beaucoup dans la moitié de terrain toulousaine, s'approchant ainsi de plus en plus dangereusement du but d'Ali Ahamda et à la 17eme minutes, Privat va libérer les siens: Kanté, sur son côté gauche devance Doumbia, il centre pour Privat et celui-ci de la tête cadre parfaitement le ballon en laissant Ahamada sans réaction (1-0).

Les hommes d'Alain Casanova essaieront de répondre à leurs adversaires par un coup franc tiré directement par Didot (27') mais Vercoutre dégagera en corner. Quelques minutes plus tard, c'est Trejo qui remet le cuir à Doumbia mais ce dernier s'emmêlera seul les pinceaux face à Vercoutre (33', toujours 1-0). Suite à un claquage lors de sa course, le buteur du match devra céder sa place à Sala à la 37eme minute de jeu. En cette fin de première période les toulousains vont insister sans pour autant s'appliquer à l'image de la frappe de Braithwaite qui passe à côté (41'). Mais ce sont les caennais qui vont terminer fort: Feret tire sans réel puissance suite à une perte de balle de Ninkov que Sala aura récupéré, puis dans la foulée Nangis va également se rater. 

En matière d'occasion le stade Malherbe est clairement au dessus (7 tirs dont 3 cadrés) même si en terme de possession les violets dominent (53%). Les hommes de Patrice Garande se montrent plus dangereux notamment en contre tandis que les toulousains reprennent leurs mauvaises habitudes qui leurs font tant défaut dernièrement, c'est à dire en ayant du mal à construire les actions.

En seconde période, il y a du mieux en terme d'envie côté Téfécé. On sent des toulousains un peu plus appliqués dans leurs gestes, Pesic va donner l'exemple à ses coéquipiers en parvenant à cadrer un des tirs du match (53'). 3 minutes plus tard une occasion similaire à l'ouverture du score va venir perturber la défense toulousaine: Kanté, à l'origine du premier but, offre une belle occasion à Sala de doubler la mise mais Spano ne se laisse pas passer dessus et l'empêche de cadrer. Jolie une-deux entre Nangis et Sala, ce dernier essaie de lober Ahamada ce qui permet aux toulousains de souffler un peu dans cette mauvaise phase. Alain Casanova apporte du sang neuf à son équipe en faisant entrer Regattin à la place de Trejo en espérant que sa combativité pourra donner une égalisation.

Le franco-marocain n'hésite pas à passer par les côtés, son centre/tir de la 70eme minutes de jeu est à quelques centimètres de finir dans les buts de Vercoutre. Une faute de Yago va malheureusement venir calmer le jeu toulousain en offrant un penalty aux caennais que se charge de frapper Feret: ça fait 2-0 au stade Michel d'Ornano (71). Le match est plié pour les normands, les toulousains ne parviendront pas à réduire le score tant l'application est absente au contraire de l'engagement beaucoup trop présent notamment dans les duels dont la faute de Yago va offrir un nouveau coup-franc aux locaux (87'). 

Au niveau du classement, le Stade Malherbe repasse devant les toulousains (14eme avec 27 points) en signant par la même occasion sa 4ème victoire consécutive tandis que les toulousains continuent de creuser au plus profond du classement avec une 17eme place (25 unités).