Le TFC relancé ?

Depuis ces derniers mois, bien des choses ont changé au Toulouse FC… Entre départs, arrivés, relégation, victoires et défaites, c’est l’occasion de faire un bilan et de voir si le TFC a déjà lancé sa saison.

Le TFC relancé ?
Le TFC relancé ?

Un sauveur ?

Depuis son arrivée, Dominique Arribagé a bousculé les stats, et pas que. Les violets ont dû s’adapter aux nouveaux horaires instaurés par le coach. Des entrainements plus tôt, et sans doute plus intenses, avec un staff remanié. De nouvelles habitudes à prendre pour les habitués de "Casa". Fini, les entrainements à huit clos, et les esquives médiatiques. Place au changement. Si à chaque fois que le "téf" a changé d’entraineur en cours de saison il a été relégué, c’est terminé. Le TFC s’est sauvé peu avant la dernière journée de championnat. Le club haut garonnais a terminé 17° du classement de Ligue 1 la saison passée. Mais à noter que les violets ont terminé 10° du classement à domicile. La 4° plus grande ville de France, voit son club évoluer en première division pour la 13° année consécutive. Peut-être un chiffre porte-bonheur pour les joueurs de Dominique Arribagé qui débutent bien cette nouvelle saison.

La joie des postes retrouvés

Si Alain Casanova avait pour habitude de démarrer avec un 3-5-2, il avait aussi pour habitude de terminer avec un 3-5-2. Lui qui l’a si souvent expliqué en conférence de presse… Le dernier recrutement s’y prêtait… Mais visiblement, l’ancien des bancs de Ligue1 ne trouvait plus la recette. Alors fini le 3-5-2 de Casa, et place à un nouveau schéma tactique. Un 4-4-2, plus classique, et certainement plus sûr, pour l’arrivée si précipitée de Monsieur Arribagé ! Oscar Trejo. Ce nom, vous ne l’aviez peut-être pas ou peu entendu en cours de saison passée. Et pourtant il est sans doute, LA révélation depuis l’arrivée d’Arribagé. Titularisé systématiquement dans le shéma du jeune coach, laissant sur le banc celui qui porte le tef dans son cœur (Regattin), l’argentin s’illustre. Créateur et meneur de jeu, il est décisif. Passeur, ou buteur il fait l’unanimité. Il a été élu meilleur violet de la saison par les supporters, sur le site officiel du Toulouse Football Club. 

Coaching gagnant ?

Une fin de saison vibrante, avec une moyenne de 1,4 point pris sur les 9 derniers matchs et 14 buts. De la première à la vingt-huitième journée sous l’ère Casanova, le TFC est 18° du classement. Depuis l’arrivée de l’homme le plus capé sous les couleurs violettes, le TFC regagne la 9° place (de la 30° à la 38° journée). Une victoire dans un derby à sensations, a réveillé le stadium (si souvent vide) pour la fin de la saison. Le TFC fait carton plein à domicile avec 3 victoires et un nul, pour seulement une défaite. Casa qui souhaitait que le stadium redevienne une forteresse imprenable voit son vœu casi exaucé… Le TFC a encaissé 16 buts lors de ces 9 derniers matchs de fin de saison. 7 à domicile et 9 à l’extérieur. Sur la saison passée les violets terminent 18° du classement à l’extérieur et 10° à domicile. Mais au classement général, le tef est l’avant dernière plus mauvaise défense de Ligue 1 de la saison 2014-2015. Alors si Wissam Ben Yedder a retrouvé toutes ses sensations, et boucle la saison avec 14 buts à son compteur, le gros chantier du Toulouse FC, c’est la défense !

Une ferveur retrouvée ?

Un douzième homme serait-il arrivé au TFC ? En effet, malgré les nombreux travaux en vue de l’Euro 2016, le public répond présent en fin de saison. La curiosité de voir un nouvel entraineur à l’œuvre ? La satisfaction de cette belle victoire dans le derby contre Bordeaux (2-1) après avoir essuyé 3 défaites : 1/16 de finale de Coupe de la Ligue (1-3),  Ligue1 (2-1), 1/32 de Coupe de France (2-1). Il faut tout de même reconnaitre que ce derby a le mérite d’obtenir une moyenne de 3,25 buts par match. Spectacle assuré ! Ou encore pour voir les performances d’Oscar Trejo et les frayeurs d’Ali Ahamada ? Toujours est-il que les joueurs se sont sentis pousser des ailes, lors des derniers matchs où le public a donné de la voix. Et pour le dernier match de la saison, il restait moins de 800 places à la vente. Une belle promesse pour cette saison ! 

La préparation fut tout aussi mouvementée et plaisante.

Le TFC s’est-il bien préparé pour entamer sereinement cette saison 2015-2016 ? La réponse pourrait bien être oui. Durant ses matchs amicaux, le Toulouse Football Club compte 3 victoires, 2 nuls et une défaite. Un bilan plutôt positif. Un premier match face au Nîmes Olympique (L2) qui s’est soldé par un 2-0 tout comme face à Ajaccio (L2). Les deux matchs suivants quant à eux, se sont soldés sur un nul. MHSC-TFC 2-2 et Real Sociedad (Liga BBVA)-TFC 1-1.  Enfin le Toulouse Football Club emporte son avant dernier match 2 à 1 face au Deportivo Alavés et conclu avec une défaite de 5-0 en Allemagne contre le 5° de Bundesliga, Augsbourg. Mais durant cette préparation, les hommes de Dominique Arribagé se sont montrés plus compact et déterminés que la saison passée. Et c’est aussi l’occasion aux petits nouveaux de s’illustrer…

Le TFC et le recrutement match nul…                               

Si le mercato s’annonce agité pour les cadors de la Ligue 1, le TFC se montre plus discret. Après avoir vendu de nombreux cadres les saisons passées, cette année très peu de départs et d’arrivées sont annoncés. Grigore au Qatar, Furman au Legia Varsovie, Boucher à l’AJ Auxerre, un nouveau gardien, un milieu de terrain ? Oui il y a certes du mouvement, mais qu’est-ce qui va vraiment changer ? Le TFC devait s’attaquer au chantier défense. Il a donc fait signer un nouveau gardien après le départ de Zacharie Boucher. L’Uruguayen de 27 ans Mauro GOICOECHEA, que vous découvrez petit à petit, va tenter de s’imposer, et de prendre la place d’Ali Ahamada qui a déçu la saison dernière. Le cas Tisserand: Le défenseur monégasque est revenu au TFC. Après avoir quitté la ville rose en fin de saison dernière pour regagner la principauté (dans laquelle il signe un nouveau contrat de 3ans), il revient. Il n’était pourtant pas question de garder Marcel Tisserand qui n’a pas brillé plus que ses coéquipiers la saison passée. Mais un accord a été trouvé entre le club du rocher et les dirigeants toulousain. Marcel fait ses valises, et revient sous les couleurs violettes en prêt, pour une saison de plus ! Mais attention le jeune issu du centre de formation de Monaco est revanchard et plein de bonnes intentions. Le dernier arrivé au sein du club est un brésilien. Somalia 26 ans arrivé tout droit de Ferencvaros, en Hongrie. Le milieu de terrain a visiblement des capacités à se projeter vers l’avant. Dominique Arribagé l’a évoqué lors de sa dernière conférence de presse. « Je peux compter sur lui dès samedi, il est compétitif, il a déjà fait des matchs officiels en Hongrie en Europa League, il est apte. Il joue au poste de milieu relayeur principalement, il peut également faire milieu défensif, aussi sur les côtés. C’est un joueur dynamique, qui a des jambes, capable de se projeter vers l’avant, avec des qualités techniques assez bonnes. Il va nous amener ! » Espérons que le TFC fasse carton plein avec ces 3 recrues.

La BBT du TFC !

Non, en France nous n’avons pas la BBC madrilène, mais la BBT. Ben Yedder - Braithwaite - Trejo ! C’est le triplé gagnant toulousain.                                                                                                               Associés, ils ont marqué 100% des 12 derniers buts du TFC. La saison passée Wissam Ben Yedder a marqué 14 buts. Durant les matchs de préparation 5 buts (une moyenne de 1 but par match). Et lors de la première journée de Ligue1 dimanche dernier face aux Verts de Christophe Galtier, le numéro 10 a également inscrit un but sur coup de pied arrêté (53’). Martin Brathwaite, a inscrit 6 buts la saison dernière, 1 en match de préparation et il a ouvert le score sur un coup franc de 20 mètres face à l’ASSE. Trejo, lui qui a été la révélation de la saison passée, a inscrit 4 buts la saison passée et 1 en match de préparation (blessé par la suite). Alors si le mercato le permet, ces 3 là risquent de faire des ravages.

Pourquoi le TFC va t-il faire une bonne saison ?

- parce que Dominique Arribagé a gagné la confiance des joueurs.                                                                                                                                           Le départ de Casanova, a raisonné dans toutes les têtes comme un échec… Le plus ancien entraineur de la Ligue 1 s’en va. Le choc se fait ressentir dans toutes les têtes des joueurs, le TFC est en Ligue 2, mais le TFC n’a pas sa place en Ligue 2 ! Dominique a su faire confiance à l’ensemble de ses joueurs en donnant leur chance à chacun. Steeve Yago est revenu en forme, Trejo a trouvé sa place, tout comme les petits nouveaux qui font leur apparition Blin et Bodiger. En retour, Arribagé a rapidement gagné la confiance de ses jeunes.

- parce que Oscar Trejo a trouvé sa place.                                                                                                                                                         Comme précédemment évoqué, l’argentin Oscar Trejo a été élu joueur de l’année et se révèle match après match. Il est désormais le Pastore du TFC ! Nul doute que Dominique Arribagé va l‘utiliser durant cette saison. De retour de blessure, le meneur de jeu a fait son entrée face à Saint Etienne à la 74’ min de jeu et récupère sereinement.

- parce que Olivier Sadran ne veut pas laisser partir Wissam.                                                                                                                               Ben Yedder serait-il intransférable ? Chaque mercato qui passe, la rumeur se répand… AS Rome, Wolfsburg, Lyon, Marseille, ou encore le FC Séville, tous veulent s’offrir les services de l’ancien joueur de futsal. Même si ce n’est pas pour lui déplaire, Wissam a une nouvelle fois repris la saison avec le TFC. Alors pourquoi ne part-il pas ? Si au dernier mercato Ben Yedder est resté à Toulouse, ce n’était pas pour faire la fameuse saison de trop au contraire. La TFC qui a failli à ses objectifs la saison passée, doit-il laisser partir son meilleur buteur ? Quoi qu’il en soit,  pour faire taire les rumeurs, c’est dans un communiqué officiel, que le président du club toulousain s’est exprimé « il n’existe aucun contact entre le club et le FC Seville concernant Wissam Ben Yedder ». Le public violet aura certainement la joie de voir une saison de plus avec celui qui le fait vibrer depuis son arrivée, à moins que d’ici le 31 aout prochain, un accord soit trouvé avec le Toulouse Football Club…

- parce que cette année ils ont envie !                                                                                                                                                                    C’est ce qu’a clairement exprimé Martin Braithwaite lors de sa conférence de presse hier. Le Danois parait de plus en plus concerné et performant et serein avec les violets. Et quand le sujet des matchs extérieurs, difficile, est abordé, il confirme « On veut gagner ! Ce n’est pas comme la saison dernière, c’était difficile. Chaque match on veut les gagner et ça ne sera pas différent samedi ! »

L’envie est là, la saison est lancée

Visiblement l’envie se fait ressentir sur le terrain. Face aux Verts dimanche dernier, les violets se sont montrés combatifs malgré une météo médiocre. Si la saison dernière seulement 21% des buts avaient été inscrits sur coup de pied arrêté. Pour cette première journée, 100% des buts du Toulouse FC ont été marqué sur coup de pied arrêté. Pourtant, cela n’a pas été l’objet d’un travail plus approfondi qu’un autre. Encore une stat renversée et renversante : La saison dernière Saint Etienne n’avait jamais perdu en ouvrant le score. C’est chose faite à Toulouse (2-1).

Attention à l’ogre Malherbe

Si le TFC est surmotivé les Caennais le sont aussi. Les tombeurs de l’OM restent sur 5 victoires en Ligue1 avec notamment cette première victoire de la saison au Vélodrome (0-1). Lors de la phase aller, le TFC avait fait match nul avec Caen (3-3). Mais lors de la phase retour, les violets s’étaient inclinés 2 à 0. Dominique Arribagé s’est exprimé sur ce deuxième match et sur les caennais. « ça été le plus bel, exploit de la journée. Ils ont confirmé leur victoire de fin de saison dernière, c’est beau. Ils auront à cœur à domicile de faire vibrer leurs supporters et de gagner leur premier match. On va essayer de les contrarier.  On se devra d’être plus performant à domicile et a l’extérieur par rapport à la saison dernière, parce qu’on n’a pas été bons. On est en cours de construction. Notre première sortie sera analysée, et devra être validée par rapport à ce qu’on a travaillé. »

Ce week-end le TFC se déplace au Stade Malherbe de Caen, pour le compte de la 2° journée de Ligue 1. Après un remaniement la saison passée, et un début de saison en grande forme, les violets devront poursuivre leurs efforts pour rester dans cette dynamique. Réponse demain soir, coup d’envoi 20h00 !