Toulouse - Lyon l'avant match

Pour cette 11e journée de Championnat, le Téfécé reçoit l'Olympique Lyonnais samedi à 17h.

Toulouse - Lyon l'avant match
http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fimg.20mn.fr%2Fj2pHnKcvQZynsnLYcTiK9w%2F2048x1536-fit_francois-moubandje-gauche-tfc-rien-pu-faire-pelouse-lyon-alexandre-lacazette-11-janvier-2015-ligue-1.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2F

La rencontre comportera de multiples enjeux, notamment celui de renouer avec la victoire pour l'Olympique Lyonnais. En effet, les lyonnais sont dans la tourmente et ont du mal à imposer leur jeu sur 90 minutes. Les gones ont remporté une seule victoire sur leurs cinq derniers matchs toutes compétitions confondue (1 Victoires, 4 défaites). On observe un bilan plutôt mitigé et bien en dessous des espérances pour un club qui participe à la ligue des champions (1Victoire et 2 Défaites au compteur). L'olympique lyonnais devra donc rehausser son  niveau de jeu face à Toulouse et de ne pas commettre les mêmes erreurs que lors de la journée passée. Les lyonnais devront donc rester concentrer pendant 90 minutes et ne pas relâcher la pression au risque de voir le Téfécé prendre l'avantage. 

Le TFC, sera donc un adversaire de taille pour l'olympique lyonnais, seule équipe à avoir gagné tous ces matchs à domicile depuis le début de la saison. Les Toulousains sont irrésistibles depuis le début du championnat dans leur stadium ! Personne ne les bats, même l'ogre parisien est tombé face à cette équipe de Toulouse (2-0), les monégasques n'ont guère fait mieux en perdant 3-1. Cette saison tout leur réussit, seulement deux défaites à leur actif (à Bastia 2-1 et à Caen 1-0). 

 

Les groupes : 

Toulouse : Goicoechea, Lafont – Amian, I.Diop, Jullien, Moubandjé, Yago – Blin, Bodiger, Cafaro, Durmaz, Sirieix, Somalia, I.Sylla, Trejo – Braithwaite, Edouard, Toivonen

 

Lyon : Gorgelin, A.Lopes – M.Diakhaby, Mammana, Morel, Rafael, Rybus, Yanga-Mbiwa – Darder, Ferri, Gonalons, Grenier, Tolisso, Tousart – Cornet, Fekir, Ghezzal, A.Kalulu, Lacazette

 

Quelques informations / Statistiques :

Toulouse a perdu ses 3 derniers matches de Ligue 1 face à Lyon. 
Toulouse n’a perdu qu’une seule de ses 10 dernières réceptions de Lyon (2-3 lors de la saison 2015-2016) en Ligue 1 (6 victoires, 3 nuls).
Lyon a marqué 3 buts à chaque fois lors des 3 derniers matches face à Toulouse en Ligue 1.
Toulouse a récolté plus de points en 10 journées de L1 cette saison (18) que lors de l’intégralité de la phase aller la saison précédente (17 points).
Toulouse a remporté ses 5 derniers matchs à domicile en Ligue 1, sa meilleure série depuis mai-aout 1987 (5 également) sa meilleure série en cours.
Toulouse est invaincu face à une équipe du Top 10 en Ligue 1 cette saison (4victoires, 2 nuls).
Avec 13 points après 10 journées, Lyon effectue son pire départ en Ligue 1 depuis 2013/14 (12 points).
5 défaites sur ses 10 premières rencontres, le pire bilan de l’OL depuis 1997/98 (Lyon avait finit 6e)
Lyon n’a gagné aucun de ses 4 derniers déplacements en Ligue 1 (1 nul, 3 défaites), sa dernière victoire remonte à la premier journée de championnat face à Nancy (3-0).
8 des 9 derniers buts de Toulouse à domicile en Ligue 1 ont été inscrits dans la dernière demi-heure de jeu.
Toulouse n’a encaissé que 7 buts en Ligue 1 cette saison, son plus faible total après 10 matches joués depuis 2009/10 (7 également).
Lyon n’est plus qu’à 3 unités d’atteindre les 1000 buts marqués en Ligue 1 au 21e siècle (997). Aucune équipe n’a encore atteint ce cap depuis début 2001.
Martin Brathwaite est impliqué dans 6 buts en 3 matches au Stadium (5 buts, 1 passe décisive).
Alexandre Lacazette n’est plus qu’à un but du record de Juninho (100 buts), le 4e meilleur buteur de l’histoire du club.
Le lyonnais est impliqué dans 3 buts lors de ses 2 derniers déplacements au Stadium en Ligue 1 (2 buts, 1 passe décisive).
Pascal Dupraz a perdu ses 4 derniers matches de L1 face à Lyon en tant qu’entraineur.
Bruno Génésio affiche le plus fort taux de défaites d’un entraineur de Lyon en Ligue 1 (31%) depuis Raymond Domenech entre 1989 et 1993 avec 37%.