Valenciennes et Nancy se satisfont du nul

Les Nancéiens et Valenciennois se séparent sur un score de parité au terme d'un match partagé où Grégorini a souvent été décisif. Nancy poursuit son opération maintien avec une sixième rencontre sans défaite.

Valenciennes et Nancy se satisfont du nul
Valenciennes FC
0
0
AS Nancy Lorraine
Valenciennes FC: Penneteau; Lala, Angoua, Rose, Bong; Sanchez, Gomis (Ducourtioux, min. 88), Sankharé; Melikson (Aboubakar, min. 80), Danic (Dossevi, min. 71), Nguette.
AS Nancy Lorraine: Grégorini; Jebbour, Puygrenier, Lotiès, Karaboué; Sané, Mangani, Zitte (Hammar, min. 81), Moukandjo, Bakar (Coulibaly, min. 69), Alo'o Efoulou.
ARBITRE: Clément TURPIN
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 - 34ème Journée

Les Valenciennois n’ont qu’un seul objectif lorsqu’ils débutent ce match, prendre les trois points pour se rassurer afin d’affronter la semaine prochaine le leader parisien avec sérénité. Pour l’AS Nancy Lorraine en revanche c’est la première fois depuis sept mois qu’elle débute une rencontre sans être relégable. Les deux équipes montrent dès l’entame de jeu de l’envie et du désir de gagner le match mais les deux défenses sont solides et côté Nancéien le portier Grégorini est en forme et continue sur sa lancée à l’image de son club.

Daniel Sanchez : « J’avais le sentiment qu’on ne pouvait pas marquer de but ».

Ce match était l’occasion pour Nancy de continuer cette remontée historique et assurer quelques points d’avance sur ses concurrents. Pour Valenciennes, il fallait assurer le minimum pour ne pas perdre trop de points sur les prétendants au maintien et se sortir d’une mauvaise série en cours.

Et ce sont les Nancéiens qui dominent la première période grâce à la fois à un jeu offensif rapide et un jeu défensif autoritaire. Cependant, les Lorrains n’arrivent pas à conclure et laissent filer des occasions de but aux Nordistes mais ceux-ci ne parviennent pas à se montrer assez dangereux pour les inquiéter. La situation s’inverse ainsi en seconde période sans pour autant délivrer l’une des deux équipes. L’efficacité semble avoir délaissée les attaquants des deux côtés malgré les ardeurs et l’envie des deux clubs.

La rencontre se solde donc sur un score de parité ce qui ne semble pas gêner l’entraîneur Nancéien, Patrick Gabriel.

Patrick Gabriel : « Je pense que c'est un bon point. On a beaucoup souffert, on n'a pas fait un très grand match mais ça suffit à notre bonheur. »

 Un résultat qui arrange un brin plus les Nancéiens qui poursuvent leur série d’invincibilité et qui laisse Valenciennes en plein doute sur son maintien.