Valenciennes aime la Corse !

Déjà vainqueur l'année dernière à Furiani chez le voisin bastiais, les Nordistes se sont cette fois imposés à François Coty.

Valenciennes aime la Corse !
AC Ajaccio
1
3
Valenciennes FC
AC Ajaccio : Ochoa - Andre, Zubar, Tonucci, Crescenzi - Pedretti, Mostefa, Mutu - Lasne, Junior Tallo (Arrache 77 mn), Diarra (Oliech 68 mn).
Valenciennes FC: Penneteau - Mater (Lala 75 mn), Angoua, Kagelmacher, Ciss - Doumbia,Ducourtioux, Da Silva - Melikson (Nery 89 mn), Dossevi (Enza Yamissi 85 mn), Pujol
SCORE: 0-1 : Pujol 26 mn 1-1 : Mater 32 mn (csc) 1-2 : Dossevi 67 mn 1-3 : Pujol 90+3 mn.

Pour cette 12ème journée de Ligue 1, l’AC Ajaccio accueillait le Valenciennes FC.
Ce match opposait deux équipes en difficultés, en effet, les Nordistes sont bons derniers avec 5 points alors que les corses totalisent 7 points et pointaient à la 18ème place.

Les deux formations, bien que conscientes de l’enjeu de ce match, ont démarré la rencontre avec un jeu ouvert et porté vers l’avant.
La première grosse occasion du match est intervenue après 10 minutes de jeu. Suite à une faute aux 30 mètres, le valenciennois Marco Da Silva a envoyé une frappe puissante et enroulée qui n’est passé qu’à quelques centimètres du but d’Ochoa.
Bien en place, ce sont les visiteurs qui ont mis le pied sur le ballon avec notamment quelques occasions intéressantes.
Et c’est de manière logique que les Valenciennois ont ouvert le score par l’intermédiaire de Gregory Pujol à la 26ème minute de jeu. Suite à un centre de Melikson, l’attaquant nordiste s’y est pris à 2 fois afin de battre Ochoa et concrétiser la domination des nordistes (1-0).
Piqués au vif, l’ACA a réagit de la meilleure des manières puisque sur un coup franc lointain de Benoit Pedretti, la tête de Zubar, contré par le dos de Mater a fini sa course dans les buts de Penneteau et permis aux deux équipes de se retrouver à égalité (1-1).

Au retour des vestiaires, le match a continué sur les mêmes bases que lors de la première période. Les équipes, offensives, manquaient toutefois de réussite dans le dernier geste, à l’image d’une tête de Gregory Pujol qui a rasé le montant d’un Ochoa, battus sur ce coup (65 mn).
Dans la foulée, après un 3 contre 3 parfaitement négociés par les Nordistes, Mathieu Dossevi reprenait victorieusement de la tête un centre de Pujol et permettait à son équipe de reprendre l’avantage ! (1-2 68 mn).
Malgré leurs intentions d’égaliser, les Ajacciens n’ont jamais su mettre Nicolas Penneteau en danger, la faute sans doute à la fâcheuse habitude de rater le dernier geste. Dans le temps additionnel, Gregory Pujol s’est même offert le doublé en marquant le but du 3-1 en reprenant un centre de Ducourtioux.
Avec cette victoire, Valenciennes quitte sa place de lanterne rouge et passe devant son adversaire du soir en se positionnant à la 18ème place avec 8 points. L’équipe de Ravanelli, pour sa part est 19ème à égalité de point avec Sochaux.

C’est la première victoire pour Ariel Jacobs qui devra confirmer ce succès lors de la prochaine journée en recevant Montpellier; les Corses tenteront de se relancer à Toulouse, défait 2-1 à Evian ce soir.