Toujours pas à la fête nos français

A l’occasion de cette troisième manche du championnat de Formule 1 en Chine, remportée par Fernando Alonso, coup de projecteur sur nos quatre français et leurs performances respectives qui sont pour le moment en deçà des attentes.

Toujours pas à la fête nos français
Romain Grosjean a terminé 9è en Chine

Romain Grosjean (Lotus Renault) : parti 6e, arrivé 9e

Frustré le français de chez Lotus. En réalisant une belle sixième place hier en qualification, Grosjean espérait meilleur résultat cet après-midi en Chine. En voyant son équipier, Kimi Räikkönen, monter sur la deuxième marche du podium, Grosjean ne sais pas trop quoi penser de ce résultat. Deuxième course de suite où ses problèmes d’adhérence et de survirage à l’avant sont présents sur sa Lotus frappée du numéro 8. Le plus dommageable c’est que Grosjean termine derrière des pilotes qui sont censés être moins rapides que lui comme Paul Di Resta ou David Ricciardo. Dans une semaine à Bahreïn, Grosjean devra avoir trouvé la réponse à ces problèmes pour se mêler à la lutte avec les meilleurs.

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) : parti 16e, arrivé 12e

Une nouvelle course dans le milieu de tableau. Incapable de se mêler à la lutte pour les points et en retrait par rapport à son équipier Ricciardo, Vergne n’a pas réussi à confirmer sa belle course en Malaisie il y a de cela trois semaines. A noter que la course du français aura été marquée par un accrochage en début de course avec la Red Bull de Mark Webber. En dépit de cette course moyenne, Vergne espère profiter de la belle performance de son équipier pour progresser et pourquoi pas rentrer à nouveau dans les points dans une semaine.

Jules Bianchi (Marussia) : parti 19e, arrivé 15e

Et de trois ! Jules Bianchi aura donc emmené pour une troisième fois consécutive sa modeste Marussia au terme de la course. Une réelle performance pour le débutant français en F1. Après avoir terminé les qualifications devant son équipier et les Carterham, Bianchi aura une nouvelle fois terminé devant eux en course et confirme ses bonnes dispositions entrevues lors des deux premières courses. Arrivé en Chine avec de nouvelles améliorations, Bianchi avait le sentiment du devoir accompli lors de ce week-end.

Charles Pic (Caterham) : parti 21e, arrivé 16e

Une nouvelle fois englué en fin de classement, Charles Pic a connu une course assez tranquille malgré le fait de terminer à un tour du vainqueur, Fernando Alonso. Il a bataillé durant toute la course avec son équipier et avec l’autre français, Jules Bianchi. Toujours très lente, la Caterham ne reçoit toujours pas d’amélioration majeure qui pourraient lui permettre d’essayer de se mêler à la lutte avec les Williams ou les Force India.