Côté français : Grosjean sur le podium

Après une course pleine de rebondissement, Sébastian Vettel a remporté sa deuxième course de la saison devant Raïkkonen, et le français Romain Grosjean. Coup de projecteur sur la performance du pilote Lotus et des trois autres français du plateau.

Côté français : Grosjean sur le podium
Premier podium de la saison pour Romain Grosjean (Lotus-Renault)

Romain Grosjean (Lotus-Renault) : parti 11e, arrivé 3e

Premier podium de la saison pour le coéquipier de Kimi Raïkkonen. Après un début de saison compliqué, le français a l’air d’avoir retrouvé de bonnes sensations au volant de sa Lotus. Performant lors de la Q1, hier et sans une erreur lors de la Q2, Grosjean aurait pu partir avec les meilleurs. Et le constat est là : avec une stratégie offensive et des pneus qui s’usent très lentement Grosjean a fait jeu égal avec les meilleurs. Un changement qui s’est aussi vu dans son attitude sur le circuit. Plus agressif et plus déterminé, Grosjean a réalisé de belles manœuvres devant les deux McLaren de Pérez et de Button. Ce podium arrive à point nommé pour le français en manque de confiance et inquiet par rapport à ses performances. Du côté du français et de chez Lotus la solution semble être trouvée pour réaliser de nouvelles prestation de cette facture et permettre à Grosjean de s’affirmer comme un futur prétendant à une victoire.

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) : parti 16e, abandon

Une course et un week-end à oublier pour Vergne. Qualifié une nouvelle fois derrière son équipier Daniel Ricciardo, le français a vécu une course cauchemardesque cette après-midi à Bahreïn. Dans le premier tour du Grand Prix, après un premier contact avec la Williams de Bottas, Vergne a percuté la Caterham de Van der Garde. Rentré au stand pour changer son pneu crevé après cet incident, Vergne a été contraint à l’abandon dès le 18è tour. Un fond plat trop abimé et d’autres petits problèmes ont provoqué son retour au stand précoce. 

Charles Pic (Caterham) : parti 18e, arrivé 17e

Une course assez tranquille pour le français. En fin de grille, comme toujours, il a été assez satisfait des améliorations qui sont arrivées sur sa monoplace depuis le début du week-end. C’est aussi la première fois de la saison que Pic arrive à terminer devant son compatriote Jules Bianchi. Plus performant,  Pic espère continuer sur cette lancée dans trois semaines du côté de Barcelone.

Jules Bianchi (Marussia) : parti 19, arrivé 19

Pour le français de chez Marussia, l’apprentissage continue. Moins en verve ce week-end, Bianchi était assez mécontent des performances de sa monoplace. En retrait par rapport à la Caterham de Pic qui a reçu des améliorations, la Marussia reste bloquée en fond de grille sans évolution majeure.Course difficile pour Bianchi, qui termine une nouvelle fois devant son équipier mais cette fois-ci derrière Charles Pic.