Pirelli fait volte-face

Pirelli joue les girouettes ! Après avoir annoncé que les nouveaux pneus seraient amenés pour le Canada, le manufacturier italien fait une demi-marche arrière. Les pneus ne seront disponibles que pour les essais libres à Montréal.

Pirelli fait volte-face
Les nouveaux pneus Pirelli seront utilisables uniquement en essais libres au Canada (Pirelli)

Les fameux pneus Pirelli, qui devaient subir quelques modifications de structure suite aux plaintes répétées de quelques écuries, dont notamment RedBull, resteront tels qu’ils sont actuellement pour le GP du Canada. Pirelli amènera toutefois ces nouveaux pneus à Montréal pour que les écuries les testent pendant les essais libres. Une volte-face un peu spéciale.

Contre-coup de la polémique avec Mercedes ?

Bien évidemment, la grande question est pourquoi un tel revirement de position. On sait que Pirelli est dans la tourmente des essais secrets réalisés après le GP d’Espagne avec Mercedes. Le manufacturier voudrait-il faire bonne figure face à la FIA, et donner leur chance à toutes les écuries de voir ce que donnent ces nouvelles enveloppes ? La porte-parole justifie ce choix pour un souci d’équité : "C’est moins bien pour nous car on risque encore de voir des délaminations à Montréal, mais mieux pour les équipes qui n’étaient pas toutes d’accord pour changer les pneus. C’est pour leur prouver que les changements sont minimes et qu’il s’agit uniquement de sécurité".

On sait par contre que cette décision ne va pas faire des heureux surtout chez RedBull, principale opposante aux gommes actuelles. Les futurs pneus Pirelli pourraient arriver définitivement dès Silverstone.