Ferrari s'exprime sur l'affaire des essais secrets

La Scuderia, première à être montée au créneau face à Mercedes, se retrouve accusée d'essais secrets avec Pirelli. Les Rouges ont exprimé leur position hier soir.

Ferrari s'exprime sur l'affaire des essais secrets
Ferrari dans l'attente de la position de la FIA (Ferrari)

Pour Ferrari, la situation est claire."La situation est assez simple à partir du moment où une équipe a clairement enfreint un point du règlement. Il s’agit de l’article 22 du règlement, qui interdit l’utilisation d’une voiture actuelle ou d’un châssis de l’année précédente pour mener des essais privés durant la saison. Tout le reste est sans importance. [...] En référence aux nombreux commentaires ou interprétations [...] de ces derniers jours, Ferrari ne souhaite pas faire d’autres commentaires."

Pour rappel, la Scuderia aurait effectué des essais "indirects" avec une monoplace de 2011 utilisée dans le cadre de journées organisées par Corse Clienti qui fait rouler les anciennes monoplaces des Rouges. De plus, c’est Pedro de la Rosa qui a roulé et non l’un des titulaires Alonso ou Massa. Ferrari tient donc à se dédouaner de toute infraction au règlement. Reste à savoir quelle sera la réponse de la FIA.