Vettel surnage

Au terme d'une séance de qualification encore une fois pluvieuse et ultra piégeuse, c'est Sebastian Vettel qui partira en pole position du GP du Canada demain soir. Notons la très bonne performance de Valtteri Bottas, 3e sur sa Williams.

Vettel surnage
39e pole de la carrière du triple champion du monde en titre (L'Equipe)

La pluie a encore fait des siennes ! La qualification du GP du Canada a également été perturbée par le temps décidément peu clément à Montréal. Après une première sortie en pneus slicks pour "tâter" le terrain, les pilotes se sont vite résolus en Q1 à repasser les gommes intermédiaires.

Une piste piègeuse

Premier pilote à se faire surprendre, Max Chilton, auteur d'une petite sortie au freinage de l'épingle. A un quart d'heure de la fin de Q1, les premiers chronos commencent à tomber et ce sont les Mercedes de Rosberg et Hamilton qui se hissent au sommet de la hiérachie. Pourtant, Hamilton se fait surprendre au premier freinage et tire tout droit, sans bobo pour l'Anglais.

Comme lors des derniers essais libres, les positions changent sans cesse. Rosberg, Vettel prennent ainsi le commandement. Les petites erreurs continuent de fleurir dans le peloton, avec Button en gros travers dans le virage 3 tout comme Raïkkönen, ou Alonso qui rate le premier virage.

Vettel va finalement réussir le meilleur temps, mais la grosse déception vient malheuresement une nouvelle fois de Romain Grosjean qui ne passe pas en Q2, gêné manifestement par une Mercedes en perdition. Désillusion pour le Français, mais qui de toute façon avait écopé de 10 places de pénalité après son accident avec Ricciardo à Monaco. Autre perdant de Q1, Paul Di Resta qui ne passe pas le cap de la prmeière partie des qualifs, lui qui avait réalisé le meilleur temps des EL1.

Le temps se gâte

Q2 débute, et la pluie redouble ! Les chronos vont vite s'en ressentir. Encore une fois, les Mercedes sont les plus promptes à dominer le classement. Mais Vettel reste le principal rival des deux Flèches d'Argent et dépasse Hamilton à sept minutes du terme de Q2.

Un Lewis Hamilton qui va nous gratifier d'un gros tout droit à l'amorce du virage 3. L'Anglais repart finalement, mais la piste devient de plus en plus compliquée, et les pilotes ne sont pas aidés par les pneus qui n'arrivent pas à monter en témpérature. Alonso, Vergne se loupent à la chicane finale, mais évitent le carton.

Tout le contraire de Felipe Massa qui part à la faute au virage 3, provoquant un drapeau rouge à moins de deux minutes de la fin de Q2. Son équipier Alonso vient alors tout juste de signer un chrono qui le replace en 5e position. Les deux RedBull sont alors en tête devant un étonnant Valtteri Bottas. Massa, Button, Ricciardo, Maldonado, Sutil et Gutierrez sont à ce moment-là éliminés. Ricciardo et Sutil vont réussir à améliorer au restart. Déception pour Button qui n'a pas franchi la ligne dans les temps pour une dernière tentative. Vergne passe largement en Q3, une nouvelle bonne perf' pour le Français.

Bataille finale

On s'attendait à une bataille rangée. Mais Vettel a tué tout suspense sur son premier run. Le champion du monde a signé un 1'25"425 qui ne sera jamais battu, même si Lewis Hamilton aurait pu faire mieux, avant de se manquer à la dernière chicane. Vettel partira donc en pole devant Hamilton et la surprise Bottas, qui place sa Williams à la 3e place. Suivent Rosberg, Webber, Alonso, Vergne, Sutil, Raïkkönen et Ricciardo.