Hongrie - Qualifs : Le bon coup d'Hamilton

C'est Lewis Hamilton qui a signé la pole position du GP de Hongrie au terme d'une séance disputée sous une chaleur accablante. L'Anglais décroche sa 30e pole en carrière et bat sur le fil la RedBull de Vettel que l'on pensait intouchable.

Hongrie - Qualifs : Le bon coup d'Hamilton
Joli tour joué par Hamilton à Vettel

Après Q1, la première surprise est venue de l'élimination de Paul DiResta. Le pilote Force India s'est fait piéger dans la première partie de ces qualifs disputées sous une chaleur écrasante. La température relevée sur la piste à l'amorce de cette séance fleurtait avec les 50°. Pas d'autre surprise lors de Q1 avec les éliminations des Caterham et des Marussia. Ce fût chaud pour Perez, seulement 16e et dernier qualifié pour Q2.

Webber perd son KERS

Dès le début de Q2, Mark Webber va connaître un souci de KERS. Un mal récurrent chez l'Australien, souvent touché par cette panne depuis deux saisons. Raïkkönen signe la première marque sous la 1'21 et le long cortège des pilotes commence à batailler pour pouvoir se disputer la pole en Q3.

Les Lotus prennent les meilleurs temps d'entrée avec Raïkkönen puis Grosjean. Les Mercedes de Hamilton et Rosberg répondent instantanément mais c'est Vettel qui assome la concurrence avec un 1'19"992 ! Superbe chrono de la RedBull. Raïkkönen est le plus proche de Vettel à moins de 4' minutes du terme de Q2.

Rosberg va sonner la charge et reprendre la tête en 1'19"778, puis Hamilton récupère la deuxième place devant Vettel. Décidément les Flèches d'Argent surprennent dans ces qualifs, après des essais libres assez poussifs. Dans les derniers instants de Q2, Webber décroche sa place en Q3, ce que ne fera pas Button. Déception pour le champion du monde 2009, car dans le même temps, son équipier Perez décroche son billet inextrémis pour la bataille pour la pole.

Vettel assomme tout le monde ... sauf Hamilton

Encore une fois, les Mercedes se placent rapidement au sommet de la feuille des temps à l'issue du premier run de Q3, Hamilton devant Rosberg et les deux Lotus, mais Vettel va signer un 1'19"506 pour prendre largement les commandes de Q3. Une vraie banderille qu'il sera difficile d'aller chercher. Dans les deuxièmes runs, Rosberg, Grosjean et Raïkkönen échouent tour à tour à piquer Vettel mais Hamilton ne laisse pas passer sa chance. Très surpris, l'Anglais décroche sa 30e pole en carrière. Vettel ne réussit pas à reprendre son bien dans sa dernière tentative.

Hamilton devance donc Vettel, Grosjean excellent 3e, Rosberg, Alonso, Raïkkönen, Massa, Ricciardo, Perez et Webber, incapable de se mêler à la lutte suite à ses soucis de KERS. Déception pour les Ferrari que l'on attendait un peu mieux au vu des essais libres, et grosse sensation avec la pole d'Hamilton, qui bat les deux favorites RedBull et Lotus. Vettel sera du mauvais côté de la piste comme tous ceux qualifiés sur une position paire. Roain Grosjean a donc un coup à jouer. Le départ demain sera chaud, très chaud !