GP2/GP3 : Cocorico M. Berthon !

Le week-end hongrois accueillait les deux séries des GP2 et GP3 Series. Et bonne nouvelle pour la France, Nathanaël Berthon a signé son premier succès en GP2 dans la deuxième manche. Résumé du week-end.

GP2/GP3 : Cocorico M. Berthon !
Premier succès en GP2 pour Berthon (GP2 Series)

Chaleur écrasante sur le Hungaroring pour cette nouvelle levée des GP2GP3 Series, antichambres de la F1. Les jeunes loups viennent pour certains d'effectuer un roulage lors des essais privés de Silverstone, et avaient hâte de remettre le couvert dans leur championnat respectif. Une constatation pour ce week-end hongrois, il ne faisait pas bon être leader du championnat. Coletti et Ellinas l'ont appris à leur dépend.

GP2 : Berthon première !

Lors de la première course en GP2, on espérait beaucoup de Tom Dillmann. Le Français du Russian Time avait réussi la pole et lorsque l'on connait les difficultés pour doubler sur le tourniquet hongrois, on était en droit d'attendre un podium. Malheureusement, Dillmann a complètement manqué son envol et se faisait passer par une bonne partie du peloton.

C'est Jolyon Palmer qui va aller s'imposer après un cavalier seul au bout de cette première manche. Il devance largement Ericsson et Nasr qui complètent le podium. Avec sa 4e place, Fabio Leimer, 2e sur la grille, revient fort sur le leader du championnat Coletti, 16e de cette C1.

En seconde manche et en vertu de la règle de la grille inversée, c'est Nathanaël Berthon qui s'est élancé en pole position. Et cette fois, le Français a tenu bon, reléguant Evans à près de 2". Il offre son premier succès au Trident Racing cette année et remporte sa première victoire dans la série. Pour la lutte au championnat, Stefano Coletti a vécu un week-end noir avec un abandon dans la deuxième manche. Le podium de Leimer ramène le pilote du Racing Engineering tout proche de Coletti au classement. La fin de saison s'annonce tendue.

GP3 : Vainio et Visoiu triomphent

En GP3, la première course n'a pas offert le spectacle attendu. Les quatre premiers à l'arrivée terminent comme sur la grille de départ. Vainio l'emporte devant Daly, Kvyat. Le leader du championnat Tio Ellinas conclut cette C1 en 12e position. Un week-end décidément compliqué pour les leaders des championnats.

Lors de la 2e course, c'est le poleman Robert Visoiu qui s'impose devant Carlos Sainz Jr, auteur d'un magnifique envol, et Facu Regalia qui avec sa 3e place, reprend des points importants sur Tio Ellinas, encore loin du compte avec une anonyme 10e place.