F1 : marché des transferts en plein boum

Alors que la tournée européenne prendra fin à Monza, le marché des transferts est plus en ébullition que jamais. Qui va chez qui ? Mise au point sur les derniers potins du paddock…

F1 : marché des transferts en plein boum
Kimi Raïkkonen au centre du mercato estival ! © LAT / Lotus

Kimi Raïkkonen bientôt chez Ferrari ?

Alonso et Raïkkonen sous un même toit en 2014 ?Le départ de Mark Webber pour Porsche et l’endurance en fin de saison aura été la clé du mercato estival. On a longtemps cru que Kimi Raïkkonen tenait le bon bout pour prendre la place de l’Australien. Jusqu’au bout, Steve Robertson, le manager de l’actuel pilote Lotus, a fait monter les enchères en feignant une rupture des négociations avec le team de Christian Horner… tout en annonçant la possibilité d’un éventuel retour chez Ferrari ! Ce que la Scuderia a nié, comme à son habitude. Et Fernando Alonso de lancer une boutade en disant que « Raïkkonen serait un équipier idéal. D’ailleurs, il était derrière Felipe (Massa NDLR) quand il roulait pour Ferrari ! ». Pourtant, nos confrères de CNN et de la Gazzetta Dello Sport rapportent qu’Iceman aurait signé cette nuit pour Ferrari. Mais si cela s’annonce vrai, ça voudrait dire que Lotus n’aurait pas été en mesure d’assurer pour le champion du monde 2007 une voiture capable de se battre pour le titre l’an prochain. Ce que le Finlandais recherche avant tout. A Maranello, on se refuse à toute annonce pour Monza. Il faudra donc attendre l'Asie pour en savoir plus...

Ricciardo « spoilé » par Webber

Un Australien en chasserait un autre chez Red BullDaniel Ricciardo serait bel et bien le successeur de Mark Webber. C’est le principal intéressé qui a craché le morceau à la télévision australienne lors du Grand Prix de Belgique. Guère une surprise, d’autant plus que Christian Horner a bien joué le jeu en ne confirmant rien, tout en gardant son autre Australien bien au chaud alors que les négociations s’intensifiaient entre les autres teams vis-à-vis de Raïkkonen. Néanmoins, aucune annonce n’a encore été faite mais quand ce sera fait, on pourra dire que ça n’aura été qu’une formalité pour l’intronisation de Ricciardo chez Red Bull ! Et du côté de l’influent Helmut Marko, on cherche évidemment à promouvoir la filière junior du conseiller autrichien. Quant à Jean-Eric Vergne, une troisième année chez Toro Rosso n’est pas nécessairement mauvaise, d’autant plus que la future STR9 sera conçue par le brillant James Key, père de la Sauber C31 qui a permis à Sergio Perez de briller l’an passé.

Ça se bouscule chez Lotus !

Grosjean prêt pour être leader chez Lotus ?Si le départ de Kimi Raïkkonen pour Ferrari venait à être confirmé, les candidats pour le deuxième baquet de la future E22 seraient nombreux ! Pastor Maldonado a déjà démenti avoir négocié pour être le futur équipier de Romain Grosjean. Le Franco-Suisse commence par ailleurs à prendre de la stature chez Lotus et un rôle de numéro 1 à Enstone ne serait pas prématuré. Nico Hülkenberg reste stoïque chez Sauber alors que les temps sont durs à Hinwil. Pas payé, l’ex-poulain de Willi Weber pourrait très bien passer dans le team d’Eric Boullier si l’occasion se présente ! Paul Di Resta est également un candidat potentiel. On sait que l’Ecossais lorgne sur un volant dans un Top Team depuis maintenant deux ans.

Van der Garde et Bianchi souvent nommés

Pour sa première année dans la discipline, Jules Bianchi a impressionné le petit monde de la F1 en portant Marussia à bout de bras face à Caterham ! John Booth est aux anges, Luca Baldisseri, responsable de la Ferrari Driver Academy, aussi ! On verrait bien le petit-neveu de Lucien dans une équipe plus étoffée que celle des doux rêveurs anglo-russes. La piste Sauber est évoquée si la Scuderia ne peut pas accueillir le Niçois dans ses rangs. D’accord, la C33 sera motorisée par Ferrari mais les pesos d’Estéban Gutierrez et surtout, les roubles de Sergey Sirotkin passeront sans doute d’abord. Quoique… Un retour chez Force India peut être envisagé si une place se libère. Quant à Guido Van der Garde, c’est justement d’une arrivée chez Force India dont il est question pour l’an prochain ! Avec un beau-papa richissime et des résultats qui confirment une montée en puissance, le Hollandais a de solides atouts dans sa manche.

Calme plat chez McLaren et Mercedes

Avec d’un côté le duo Button-Perez à Woking et de l’autre, celui Rosberg-Hamilton à Brackley, 2014 devrait s’annoncer sous le signe de la continuité. Même si à un moment ou un autre, Steve Robertson a parlé de pourparlers avec McLaren, les doutes se sont vite estompés. Ces deux équipes devraient être les seules à ne pas connaître de changements notables. En attendant, tout est possible avec l’inconnue Raïkkonen alors, restez branchés !