Monza - EL1 : Hamilton emmène la meute

Lewis Hamilton confirme que les Mercedes aiment les circuits rapides. Le champion du monde 2008 signe le meilleur temps de la première séance d'essais libres devant Fernando Alonso et Nico Rosberg.

Monza - EL1 : Hamilton emmène la meute
Lewis Hamilton, toujours à l'aise à Monza (Mercedes)

Des tours à près de 240 km/h de moyenne, des pointes à près de 340 km/h, l'Autodromo de Monza est un circuit de moteurs et de monoplaces bien profilées avec des ailerons en lame de rasoir. Tout ce qui convient en quelque sorte aux Mercedes W04, qui se sont montrées très véloces ce matin, bien aidées par leur nouveau package aéro "faible appui" développé pour la course italienne. Hamilton signe la meilleure marque en 1'25"565, 39 millièmes devant le héros de tout un peuple, Fernando Alonso.

Toute l'Italie attend Alonso

L'Espagnol avait annoncé que Ferrari serait de retour dès Monza, il avait vu juste. il s'intercale entre les deux Flèches d'Argent, Nico Rosberg complétant le podium de ces EL1. Alonso aurait même pu signer le meilleur chrono, mais une petite erreur dans son dernier tour lancé à la sortie de la Parabolica, lui a ôté ce plaisir.

Vettel est 4e devant Raïkkönen et sa Lotus version "longue". Suivent ensuite les deux McLaren de Perez et Button qui confirment les progrès entrevus depuis la Hongrie. Webber n'est que 8e devant un surprenant Maldonado et Jean-Eric Vergne, qui a confirmé qu'il serait chez Toro Rosso en 2014, complète le top 10 de cette première séance. Grosjean est 12e, devant le futur pilote RedBull Ricciardo et Felipe Massa. Kovalainen a remplacé Pic et signe le 21e chrono devant Gonzalez, présent en lieu et place de Jules Bianchi chez Marussia.

Enfin, James Calado a effectué sa première séance en tant que pilote de réserve chez Force India. L'Anglais termine au 17e rang à 4/10e de son équipier Di Resta.

Ferrari ou la Comedia Dell'Arte

Fin de session et Fernando Alonso rentre aux stands pour procéder à un test de départ, quand Felipe Massa arrive. Le Brésilien a été à deux doigts de percuter son équipier dans une scène qui aurait fait bien mauvaise impression pour la Scuderia à domicile.