EL1 + EL2 : Hamilton met la sauce

Lewis Hamilton est parvenu à se hisser en haut des deux premières séances d’essais libres sur le circuit de Yeongam en Corée. Le Britannique et l’Allemand Nico Rosberg seront à tenir à l’œil tant la Mercedes W03 semble à son aise sur le tracé asiatique.

EL1 + EL2 : Hamilton met la sauce
Lewis Hamilton est venu à bout des Red Bull ce vendredi... (Mercedes AMG)

Hamilton a mis du temps à sortir dans l’EL1, tout comme la plupart des autres gros bras mais le champion 2008 est parvenu à signer un chrono en 1’39’’630, faisant de lui l’homme le plus rapide de la matinée. Les Red Bull de Sebastian Vettel et de Mark Webber accusent respectivement un retard de 0’’037 et de 0’’136 sur le pilote anglais. Nico Rosberg se place en quatrième position après avoir mené durant un certain temps grâce à un 1’40’’117, juste devant Jenson Button (McLaren) et Fernando Alonso (Ferrari). Les Lotus de Romain Grosjean et Kimi Raïkkonen suivent, même si le Finlandais est sorti de la piste en fin de session sans le moindre petit bobo. Sergio Perez (McLaren) et Felipe Massa (Ferrari) bouclent le Top 10. A noter que deux titulaires ont manqué à l’appel, Paul Di Resta cédant sa Force India à James Calado tandis que le pilote Marussia Jules Bianchi faisait de même avec Rodolfo Gonzalez.

L’après-midi, Lewis Hamilton a de nouveau insisté face à Sebastian Vettel, le pilote de la Flèche d’Argent n°10 signant un temps en 1’38’’673, soit un dixième de mieux que l’Allemand. Nico Rosberg complète le Top 3 de l’EL2, Mark Webber et Felipe Massa suivant à 0''171 et 0''441. Romain Grosjean précède quant à lui Fernando Alonso pour cinq dixièmes, devant Kimi Raïkkonen qui a pu remonter en piste grâce au travail de ses mécanos. Jenson Button et Adrian Sutil (Force India) sont respectivement neuvième et dixième. Chez les Français, Jean-Eric Vergne a dû se contenter du 15ème temps. Jules Bianchi n’a signé que le 22ème chrono, juste derrière Charles Pic. Le pilote Caterham a d’ailleurs été réprimandé pour ne pas s’être présenté au contrôle de poids de l’EL2.

Avec Actu-Moteurs