Le mythe Suzuka

Ce circuit représente la quasi perfection pour les pilotes. Son premier secteur, sa chicane finale et le 130R, autant de virages qui ont forgé la légende de Suzuka, nous donnant des courses de légende comme la trilogie 1988-89-90.

Le mythe Suzuka
La fameuse grande roue de Suzuka avant la ligne droite des stands (CCA - Morio)

LE circuit préféré des pilotes. Avec son premier secteur fait d’enchaînements gauche-droite, gauche-droite, qui se négocient en 4e à plus de 170 km/h, c’est l’un des secteurs les plus techniques du championnat. La mythique chicane de Suzuka a aussi fait la légende du circuit, avec le fameux accrochage de 1989 entre Prost et Senna.

Les monoplaces doivent posséder un appui aéro conséquent pour se jouer du premier secteur. Les pneus sont très sollicités par les longues courbes rapides.

Fiche technique

Sur le web : http://www.suzukacircuit.jp

5,807 km de développement

18 virages

DRS : après T18 jusqu’à T1

Rotation dans le sens horaire

53 tours pour une distance de course de 307,4 km

Le Tour du Circuit (Fernando Alonso 2012)

 

Le programme Canal +

11 octobre
- Libres 1 : 2h50 sur Canal + Sport
- Libres 2 : 6h50 sur Canal + Sport

12 octobre
- Libres 3 : 3h50 sur Canal + Sport
- Qualifs : dès 6h45 sur Canal + Sport

13 octobre
- La grille : 7h15 sur Canal +
- La course : 7h45 sur Canal +
- Formula One : 18h05 sur Canal + en clair.

Le vainqueur de l’an passé

On peut considérer Suzuka comme un tournant de la saison 2012. Tout d’abord, l’abandon de Fernando Alonso au premier virage suite à un léger contact avec Raïkkönen. 0 point pour le pilote Ferrari à cet instant crucial de la saison, alors que son rival Vettel remporte la course et, surtout revient à 4 points d’Alonso au général. La machine RedBull est enfin relancée.

Vettel remporte assez facilement la course de Suzuka. Parti de la pole, il se constitue un matelas suffisamment confortable pour dominer Massa et Kobayshi, superbe 3e, après une belle lutte avec Button.

 

Japon Classic : Suzuka 1989

Difficile de choisir une course au Japon parmi toutes celles qui ont été décisives pour le titre mondial. 1989 me parait être la plus représentative. Comme en 1988, le titre se joue entre les McLaren-Honda de Alain Prost et Ayrton Senna. Cette fois c’est Prost qui est en position de force. Il lui suffit que Senna ne termine pas pour être champion.

Au départ, Prost passe Senna et les deux hommes s’échappent. Pendant plus de 40 tours, Senna a en point de mire Prost mais n’arrive pas à tenter une attaque.
Au 46e tour, Ayrton tente enfin une attaque à la chicane. Chacun se fera son opinion sur cet accrochage. Toujours est-il que les deux hommes s’accrochent. Prost abandonne, mais Senna repart. Il gagne la course en revenant sur Nannini après un passage par les stands. Mais le Brésilien est disqualifié à l’arrivée du GP. Nannini gagne l’épreuve et Prost est sacré. Pour tout savoir sur ce GP mythique et les suites de l’accrochage le plus célèbre de l’histoire, cliquez ici pour revivre le GP du Japon 1989

Avec Blogautosport.wordpress.com