Saison finie pour Räikkönen !

Le feuilleton Räikkönen – Lotus pourrait prendre brusquement fin ce matin, après l’annonce par les médias finlandais de l’opération prochaine de Iceman pour résoudre ses soucis de dos. Il manquerait les deux dernières courses de la saison à Austin et Interlagos.

Saison finie pour Räikkönen !
Kimi reviendra en 2014, mais paré de rouge (Lotus)

La fin de saison de Lotus et Kimi Räikkönen aurait-elle tourné court ? Après les disputes radio, les retards volontaires, les déclarations des uns et des autres, et un semblant de réconciliation, l’histoire viendrait de se terminer ce matin. Souffrant du dos depuis plusieurs années et un crash en essais avec Sauber, Iceman aurait décidé de se faire opérer pour retrouver la pleine forme et ne plus subir certains désagréments comme ce fut le cas à Singapour. Le Finlandais manquerait du coup les deux dernières courses aux États-Unis et au Brésil, ce qui mettrait de facto un terme à sa cohabitation avec l’écurie d’Eric Boullier.

Fin d’une belle histoire

Revenu en 2012 après deux saisons en WRC, Kimi avait épaté le paddock lors de sa première saison. Une victoire à Abu Dhabi et une troisième place au championnat Pilotes. On attendait beaucoup du duo en 2013, surtout après des essais hivernaux encourageants.

Victorieux dès l’entame en Australie, Räikkönen était propulsé parmi les favoris pour le titre mondial. Mais les choses n’allaient pas évoluer dans la direction souhaitée. Le changement de pneus Pirelli aura affecté les performances d’une E21 rentré dans le rang. Et surtout, la situation financière de Lotus n’étant pas assurée, Kimi se retrouvait sans salaire.
Une conjoncture qui poussait Iceman à accepter la proposition de Ferrari à la fin de l’été. Dès lors les relations entre le Finlandais et l’écurie se sont dégradées jusqu’au fameux épisode de la communication radio entre Alan Permane, responsable stratégie et Kimi, au dernier GP d’Inde. Fâcherie et tentative de réconciliation plus tard, Räikkö prend la tangente en cette fin de saison, surtout qu’il aurait mis un ultimatum à son équipe pour être payé avant vendredi dernier.

Qui pour le remplacer ?

Pour prendre le baquet vacant, on pense naturellement à Davide Valsecchi, pilote de réserve des Or et Noir. Le Français Nicolas Prost pourrait postuler, mais ne bénéficie pas de la même expérience que son équipier. Lotus n’a pas encore communiqué et on attend la réponse de l’écurie, toujours créative en matière de communication.