Brésil Qualifs : Vettel en mode sous-marin

Discret pendant les deux premières parties de la séance de qualifications, Sebastian Vettel a sorti le bon tour au bon moment pour s'adjuger la pole sur le tracé détrempé de Sao Paulo. Il s'élancera devant Rosberg et Alonso pour le dernier GP de l'année demain soir à Interlagos.

Brésil Qualifs : Vettel en mode sous-marin
9e pole de la saison pour Baby Schumi (F1)

La pluie avait quelque peu cessé lorsque les pilotes se sont élancés pour la première partie de cette dernière séance de qualifications de l'année. Malgré tout, la piste d'Interlagos nécessitait les gommes intermédiaires. Très rapidement, Lewis Hamilton s'est porté aux avant-postes, suivi de près par Vettel (39 millièmes entre les deux). La majeure partie du peloton effectue un chrono au moment où la pluie commence à s'abattre sur le dernier secteur du circuit. C'en est terminé pour ceux qui pensaient améliorer après des temps moyens. Gutierrez, Maldonado, les deux Caterham et les deux Marussia sont éliminés. Ça passe fin pour Vergne, qui effectue son meilleur tour au drapeau à damier alors que l'on pensait que le pilote Toro Rosso ne pourrait faire mieux après être sorti un peu tard en début de Q1, au moment où la pluie faisait son apparition.

Les deux Mercedes, les deux Toro Rosso et la Red Bull de Mark Webber sont les premières monoplaces à prendre la piste pour Q2, rapidement rejointes par les Ferrari.. Rosberg et Hamilton s'emparent des premiers meilleurs temps devant Alonso et Massa, puis Vettel vient se placer en haut de la feuille des temps avec un 1'26"515. Les conditions météo se dégradent et Hülkenberg qui avait décidé d'attendre pour sortir, se retrouve 16e et dernier.

Pourtant la piste peut s'améliorer puisqu'à 4' de la fin de Q2, Vettel grapille un peu de temps en 1'26"449. C'est alors le grand chambardement. Massa, Di Resta améliorent leur marque suivis par Hülkenberg, Alonso et surtout Romain Grosjean qui prend la tête.

Au moment où le drapeau à damier est déployé, Sergio Perez part à la faute après la ligne droite opposée et pulvérise sa McLaren contre le mur. Pas de bobos pour le Mexicain, mais une séance qui se termine mal pour l'écurie de Woking avec les deux monoplaces éliminées.

Avec une pluie redoublant d'intensité et la McLaren bloqué en bordure de piste, les officiels décident de brandir le drapeau rouge à l'issue de Q2 et de retarder le début de Q3. Un scénario identique au premier GP de l'année en Australie !

Vettel au finish

Après un double report, les pilotes chaussent les maxi pluie mais très vite se rendent compte que l'eau sur la piste s'évacue. Retour aux inters et sur un dernier sprint Sebastian Vettel vient coiffer Fernando Alonso. L'ultime effort de Nico Rosberg ne suffira pas et l'Allemand échoue derrière son compatriote. Hamilton est 4e devant Grosjean, qui avait initié le retour aux pneux intermédiaires, Ricciardo, Vergne, Massa et Hülkenberg.