McLaren révèle sa MP4-29

McLaren a révélé sa nouvelle monoplace pour la saison 2014. La MP4-29 semble taillée pour aller atteindre les sommets.

McLaren révèle sa MP4-29
McLaren révèle sa MP4-29 - Droits réservés McLaren Racing

McLaren Racing a présenté ce vendredi la voiture que piloteront Jenson Button et Kévin Magnussen pour la nouvelle saison à venir. La MP4-29 a été créée et développée pour atteindre le seul objectif fixé : la victoire. «Nous n'avons jamais caché notre déception devant la façon dont s'est terminée la saison dernière, a déclaré le manager Jonathan Neale.Cette année, il faut recommencer à gagner.» «Nous n'avons jamais caché notre déception devant la façon dont s'est terminée la saison dernière, a déclaré le manager Jonathan Neale.Cette année, il faut recommencer à gagner.» Après une saison très difficile, McLaren Racing veut renouer avec les succès et clairement jouer la gagne au titre constructeur pour cette saison 2014.

Physiologiquement, cette McLaren ressemble à celle de la saison passée. À quelques détails près, et pas des moindres. Tout d’abord, la disparition d’un sponsor-titre. Avec la fin du contrat de Vodafone, McLaren se retrouvait sans sponsor sur monoplace mais le manager Jonathan Neale a déclaré que l’écurie n’avait plus besoin de sponsor car financièrement parlant, l’écurie a les moyens. De bon augure pour l’écurie anglaise. Autre changement marquant, le nouveau museau de la  monoplace.

Pour Jenson Button, l’adaptation à la nouvelle monoplace est excitante et compte bien profiter de ces nouvelles spécifications pour retrouver les sommets avec McLaren. «Evidemment, nous voulons être de retour au sommet. Nous voulons vivre une meilleure saison qu'en 2013. Mais il est effectivement difficile de prédire quoi que ce soit aujourd'hui, il y a eu beaucoup de changements cet hiver, qui pourraient avoir un fort impact sur la hiérarchie. J'ai passé toute ma carrière à sauter d'une spécification à une autre, c'est aussi le boulot d'un pilote de F1. J'ai piloté des V10, des V8, des pneus slicks et rainurés, avec le Kers, le DRS, le contrôle de traction, sans, avec les ravitaillements, sans. Et je suis toujours là ! Bien sûr il y a une période d'adaptation, mais ça reste une période excitante.»