En route pour le GP de Belgique

Après une pause de plus de 3 semaines, la Formule 1 fait son retour ce week-end avec la douzième manche de la saison à Spa-Francorchamps. Présentation.

En route pour le GP de Belgique
©fia.com

Ils nous avaient quitté avec un course spectaculaire et passionnante en Hongrie, les pilotes de Formule 1 font leur retour ce week-end avec un Grand-Prix de Belgique que l’on attend tout aussi extraordinaire et haletant. Après cette petite pause estivale, tout le monde a hâte que la saison reprenne.

Nico Rosberg au tournant ?

©tf1.fr

Si l’on a hâte que la saison reprenne, c’est pour voir la réaction de Nico Rosberg après une course difficile à Budapest. Après des qualifications propres et rapides pour arracher la première place à Sebastian Vettel et un début de course maîtrisé sur la piste mouillée du Hungaroring, le leader du championnat du monde des pilotes s’était montré fébrile et inquiétant après l’entrée de la voiture de sécurité sur la piste. Le pilote Mercedes avait alors été incapable d’imposer le même rythme en course que Lewis Hamilton, finissant ainsi derrière son coéquipier, parti pourtant depuis les stands. Ce week-end, l’Allemand n’aura pas le droit à l’erreur sur une piste rapide où la puissance des moteurs Mercedes devrait permettre à son coéquipier mais néanmoins concurrent de lui mettre la pression dès la séance de qualifications. Nico Rosberg a la pression. Nous allons voir s’il a la force mentale et les nerfs suffisamment solides pour y résister.

Le tracé parfait pour les Williams ?

A l’aise sur un circuit rapide qui demande de la puissance et de la souplesse, les Williams pourraient jouer un rôle prépondérant ce week-end. Sur le tracé de Spa, Bottas et Massa auront la joie d’user de la vélocité et de l’efficacité de leur moteur Mercedes tout en profitant de l’absence d’appuis aérodynamiques qui se révèle être une force en Belgique. La monoplace britannique présente les caractéristiques parfaites pour se battre pour le podium et peut-être même pour la victoire. Ce sera alors aux pilotes de profiter au maximum des avantages que leur offrent leurs monoplaces.

Derrière, Ferrari va essayer de confirmer ses bons résultats en Hongrie. Fernando Alonso, 2eme la saison dernière sur ce tracé et dauphin de Ricciardo il y a trois semaines à Budapest ainsi que Kimi Räikkönen, fort de sa belle remontée sur le Hungaroring et de ses 4 victoires à Spa vont tenter d’asseoir le renouveau de la Scuderia et de rattraper le retard sur leurs concurrents. Sur une piste où la pluie a régulièrement une place majeure, l’écurie italienne peut se montrer ambitieuse. Cependant si la course se déroulait à sec, ses ambitions devraient être revues à la baisse.

Enfin, suite à sa victoire il y a trois semaines, Red Bull arrive à Spa-Francorchamps avec l’idée de jouer une nouvelle fois les trouble-fêtes dans la lutte entre Rosberg et Hamilton. Brillant vainqueur en Hongrie, Dani Ricciardo espérera faire la différence sur la piste, là où ses qualités de vélocité et d’agilité font le plus la différence. Sur la boucle spectaculaire du Grand-Prix de Belgique, l’Australien aura une belle carte à jouer. De son côté, Sebastian Vettel entend véritablement lancer sa saison et renouer avec le succès sur une circuit où il s’est imposé la saison dernière.

L’un des circuits les plus spectaculaires

©fia.com

Tracé le plus long du calendrier, le circuit de Spa-Francorchamps met à contribution les moteurs qui prennent 70% des 7,004 km d’un tour à plein régime. Ainsi, une bonne puissance maximale y est nécessaire. Le tracé est marqué par deux lignes droites majeures. La première à la sortie de l’épingle de la Source. La seconde de Stavelot à la chicane du Bus Stop. Les moteurs y atteignent leur régime maximum, soit plus de 18 000 tours par minutes et cela, durant plus de 20 secondes. Construite en montagnes russes, la boucle de Spa demande également une réelle résistance et endurance aux moteurs face aux forces latérales auxquelles ils sont soumis dès la première portion. Ainsi, Spa est un circuit rigoureux, qui demande une monoplace parfaitement au point ainsi qu’un moteur maniable et fiable. Cette exigence en font une des épreuves les plus attendues et appréciées de la saison par les pilotes. Ceux-ci aiment son tracé à l’ancienne et la rigueur qu’il demande. Spa est un juge de paix. Une victoire y est significative. C’est pour cela que l’on peut s’attendre à un spectacle intense ce week-end.