En route pour le Grand Prix de Suzuka

Quinzième épreuve cette saison en Formule 1, le Grand Prix du Japon à Suzuka va rouvrir ses portes dès ce vendredi et les essais libres. Beaucoup d’enjeux sont présents en vue du titre de champion du monde des pilotes.

En route pour le Grand Prix de Suzuka
Le duel au sommet se poursuit entre Lewis Hamilton (à gauche) et Nico Rosberg (à droite) - © Reuters

Le combat Mercedes continue

Victorieux à Monza et à Singapour, Lewis Hamilton se doit de confirmer sa bonne dynamique ce week-end en réalisant la passe de trois. Sa prise de pouvoir au classement aux dépens de son coéquipier ne s’est faite que par trois petites unités d’avance. Alors qu’il ne reste que cinq courses, tous les points sont désormais importants. Sur un Grand Prix du Japon où il ne s’est imposé qu’une seule  fois, c’était sur un autre circuit, celui de Fuji, en 2007, le britannique aura à cœur d’ajouter le maximum de 25 points à sa musette. Pour l’empêcher de réaliser la passe de trois, Nico Rosberg sera présent. L’allemand va tout faire pour reprendre une lancée intéressante à la suite d’un Grand Prix de Singapour terne qui s’est soldé par un abandon. La guerre est donc désormais lancée entre les conducteurs Mercedes avec en ligne de mire un titre de champion du monde qu’Hamilton a déjà remporté en 2008. 

Daniel Ricciardo en troisième larron ?

Lâché à soixante points de Lewis Hamilton, le pilote australien n’en est pas moins en bonne position pour terminer la saison sur le podium, Fernando Alonso ayant quasiment 50 unités de moins. N’étant plus soumis à une réelle pression au général, Ricciardo va désormais viser les victoires en Grand Prix tout en espérant dans un petit coin de sa tête un éventuel miracle qui lui permettrait de rattraper son retard. L’équipier du quadruple champion du monde Vettel a prouvé que, pour soulever les trophées à l’issue des courses, c’était le plus grand danger des Mercedes. Par trois fois, Hamilton et Rosberg se sont retrouvés vaincus par le pilote de Red Bull. A ce jour, c’est le seul à avoir réussi cette performance. Daniel Ricciardo se trouve même à un seul succès d’égaler l’allemand de l’écurie à l’étoile. Sur le sinueux circuit de Suzuka, sa Red Bull sera à coup sûr, l’une des monoplaces à suivre.

Qui pour créer la surprise ?

Quel autre pilote hors du trio de tête peut espérer lever les bras dimanche ? Plusieurs noms circulent pour devenir le quatrième vainqueur d’un Grand Prix en 2014. Les Williams, ressuscitées cette année, semblent être les plus à même de rivaliser. L’expérimenté Felipe Massa et son jeune coéquipier Valtteri Bottas sont tous les deux apparus cette saison sur un podium et intègrent régulièrement des Top 5. Les regards devront aussi être posés sur Fernando Alonso, discret mais présent au classement à la quatrième place. Celui-ci cherche à sauver une saison difficile au cours de laquelle il n’est jamais réellement parvenu à rivaliser avec Ricciardo, Hamilton et Rosberg malgré une belle constance dans les résultats. Il ne faudra pas non plus oublier Sebastian Vettel. L’allemand ne parviendra très certainement pas à obtenir sa cinquième couronne de champion du monde en 2014. Celui-ci va donc avoir pour objectif d’amener une coupe à son palmarès pour prouver que le numéro un qu’il porte n’est pas immérité. Il se rapproche du succès avec sa deuxième position à Singapour, la première fois qu’il termine aussi haut dans un classement cette année.

Les français, pour se montrer

Saison difficile pour les pilotes tricolores. Les résultats ne sont pas à la hauteur de ceux de l’année 2013 pour Romain Grosjean. La Lotus ne parvient plus à rivaliser avec les meilleurs et cela s’en ressent au niveau du classement. Seuls 8 points ont été inscrits jusque là par le pilote de 28 ans. C’est bien loin des 132 acquis l’an passé. Le bilan n’est guère plus réjouissant pour Jean-Eric Vergne qui, malgré ses 19 unités, six de mieux qu’à la fin du dernier championnat, n’a plus les faveurs de son écurie Toro Rosso et sera remplacé pour 2015 par le néerlandais Max Verstappen qui deviendra par la même occasion le plus jeune pilote de l’histoire en Formule 1. Ce dernier a même pris le volant lors de la première séance d’essais libres. Le français n’a donc plus d’autre choix que de se montrer, que d’obtenir de bons résultats pour attirer les écuries et signer ailleurs en 2015. Et cela commence dès l’épreuve japonaise. Enfin, Jules Bianchi, toujours au volant de sa modeste Marussia, tentera d’exister à Suzuka.

Le programme

- Vendredi 03 octobre : Essais libres 1 (vainqueur, Nico Rosberg)

- Vendredi 03 octobre : Essais libres 2 (vainqueur, Lewis Hamilton)

- Samedi 04 octobre, 11h (4h, heure française) : Essais libres 3

- Samedi 04 octobre, 14h (7h, heure française) : Qualification

- Dimanche 05 octobre, 15h (8h, heure française) : Course