En route pour le premier GP de Russie, avec une grosse pensée pour Jules Bianchi

C'est après un week-end et une semaine surchargés sur le plan émotionnel avec l'accident de Jules Bianchi à Suzuka que le GP de Russie de F1, premier du nom, arrive. Ce seizième opus du passionnant duel entre Hamilton et Rosberg va se dérouler mais que l'atmosphère va être lourde au-dessus du Sotchi Autodrome...

En route pour le premier GP de Russie, avec une grosse pensée pour Jules Bianchi
© Droits réservés

Un nouveau Grand Prix pour une nouvelle bataille entre Mercedes. Moins d'une semaine après la victoire de Lewis Hamilton au bout du chaos devant son rival et (ex) ami Nico Rosberg à Suzuka, le grand cirque de la Formule 1 se pose sur les bords de la Mer Noire, à Adler. 

Hamilton pour confirmer son (petit) ascendant 

A la sortie de l'épreuve nippone, Hamilton compte 10 unités d'avance sur Nico Rosberg. La course disputée dans le parc olympique des derniers Jeux Olympiques d'hiver - où Martin Fourcade, Pierre Vaultier, les Quatre Mousquetaires du ski de fond ou Coline Mattel ont brillé - peut donc être décisive dans la course au titre pilotes 2014, celui des constructeurs étant déjà (quasiment) dans la poche de Mercedes qui ultra-domine l'exercice. Derrière ce duel annoncé, les Williams ainsi que les Red Bull, avec un Sebastian Vettel qui voudra briller avant de s'en aller de l'écurie qui lui a permit de devenir quadruple champion du monde, et dans une moindre mesure les Ferrari se battront pour une place sur le podium final, à moins d'une surprise. Du côté des Français, Jean-Eric Vergne, très touché par l'accident de Bianchi au Japon, et Romain Grosjean voudront briller sur le 5.853 kilomètres que comptent le circuit russe tracé par l'inévitable Hermann Tilke.

Un nouveau circuit : le Sotchi Autodrome

  • Qui dit nouvelle épreuve, dit nouveau circuit. Il y avait bien eu deux Grand Prix en Russie avant celui qui va se disputer sur les traces des exploits olympiques de l'hiver passé mais c'était à Saint-Péterbourg en 1913 et 1914, il y a un siècle, une éternité même ! Depuis, les choses ont changé et un pilote russe, Vitaly Petrov, a couru dans la catégorie reine des sports automobiles de 2010 à 2013 et surtout Daniil Kyvat va courir à domicile. Pour revenir au tracé, il serpente le parc olympique de Sotchi - d'Adler plus précisément - et fait 5.853 kilomètres de long et compte pas moins de 19 virages. 53 tours seront au programme de la course pour 309.745 bornes parcourues au total. 

Jules Bianchi sera très présent dans les têtes

  • Dimanche dernier (05 octobre), fin du Grand Prix du Japon qui se déroule à Suzuka suite à l'accident de la Marussia de Jules Bianchi, grand espoir du sport automobile français. Le paddock comprend tout de suite que la situation est grave en apprenant l'envoi du pilote de l'écurie russe à l'hôpital, par ambulance, alors qu'il était inconscient. Les rumeurs vont ensuite bon train pour savoir ce qui s'est réellement passé et c'est une personne présente sur le circuit nippon qui a confirmé l'impemsable : après la sortie de piste d'Adrian Sutil une dépanneuse vient dégager la Sauber du pilote allemand mais un tour plus tard, lors de la manoeuvre, Jules Bianchi sort du tracé au même endroit et vient heurté de plein fouet la dépanneuse. Les images sont insupportables tant le choc a été violent ; son père, Philippe Bianchi, a même déclaré qu'il ''ne veux pas voir la vidéo''. Dans ce même entretien à Nice-Matin, il donne des nouvelles du Tricolore qui est dans toutes les têtes à Adler : ''Jules se bat comme il s'est toujours battu. Comme en course. Il est fort. Il y a vraiment un élan extraordinaire que je ne pouvais pas soupçonner, même si je sais que Jules est un gamin gentil. Grand copain de Jules, Jean-Eric Vergne a eu un geste vraiment sympa en faisant produire un sticker qui sera collé sur toutes les monoplaces à Sotchi''. Grâce à cette initiative de JEV, tous les pilotes porterons un sticker ''Tous avec Jules #17'' sur leur casque et/ou leur monoplaces. Certaines écuries, comme Ferrari, ont même fait collé un sticker ''#ForzaJules'' sur leurs monoplaces. Même si le grand cirque de la F1 c'est déplassé en Russie, le paddock tout entier aura le coeur à l'hôpital de Yokkaichi pour soutenir Jules Bianchi dans son combat contre la mort comme Jenson Button qui a déclaré en conférence de presse : ''Ces dernières journées depuis Suzuka ont été incroyablement difficiles. Nous sommes tous dans l'attente de recevoir des bonnes nouvelles concernant les progrès de Jules. Il est constamment dans mes pensées. J'ai voyagé jusqu'en Russie le coeur triste, mais avec aussi plein d'espoir et d'amour pour Jules et sa famille''. Toutes les pensées de la rédaction de VAVEL France vont également vers Jules Bianchi et sa famille : #CourageJules, #KeepFightingJules et #ForzaJules pour reprendre les hashtags de soutien au jeune pilote hexagonal !
© DR

Programme du week-end

  • Vendredi 10 octobre
  • 8h-9h30 => Essais libres 1
  • 12h-13h30 => Essais libres 2
  •  
  • Samedi 11 octobre
  • 10h-11h => Essais libres 3
  • 13h => Essais qualificatifs
  •  
  • Dimanche 12 octobre
  • 13h => Course