GP Monaco : une course à enjeux

La Formule 1 débarque ce week-end à Monaco. La 73e édition du grand prix de la principauté sera une des principales attractions du week-end sur la côte d'azur. Une course prestigieuse pour les pilotes, un grand prix rempli de festivités tout au long du week-end.

GP Monaco : une course à enjeux
La Ferrari, à la sortie du tunnel, arrive sur la 10e chicane

Avec une victoire en Espagne il y a 2 semaines, Nico Rosberg sera en confiance en principauté. Un circuit que le pilote Allemand connait bien, pour l'avoir remporté lors des deux dernières éditions, en 2013 et 2014. Grâce à cette course, le pilote de 29 ans espère refaire son retard sur son coéquipier, actuel leader au classement général, et champion du monde en titre Lewis Hamilton. Un duel entre les deux coéquipiers de l'écurie Mercedes, qui devrait ainsi relancer une saison pour le moment assez terne, dominée par l'Anglais.

Une course à enjeu également pour le Français Romain Grosjean. Malgré une pénalité de 5 places sur la grille de départ, le pilote de la Lotus espère prendre quelques points ce dimanche. Un circuit qui a l'avantage pour lui d'être comme à domicile, avec une majorité de français présents dans les gradins.

Une course qui pourrait également révéler une surprise parmi les outsiders. Faire une pôle position à Monaco permet dans la majeure partie des cas de remporter le grand prix. L'occasion pour les Ferrari ou les Williams de tout donner pendant les qualifications, afin de combler le manque en course face aux Mercedes.

Le come back de Fernando Alonso ? 

Une surprise qui pourrait bien venir de Fernando Alonso. En délicatesse depuis le début de la saison, l'Espagnol sera ce week-end en terrain conquis, puisqu'il a déjà remporté ce grand-prix deux fois. En 2006, il s'imposait au volant de la Renault, et récidivait l'année suivante au volant ... de la McLaren-Mercedes. Si depuis, le motoriste a changé, avec l'arrivée cette année de Honda, le constructeur reste le même, et il pourrait s'agir ainsi du retour en force de McLaren, et par la même occasion, de Fernando Alonso.

Hommage à Jules Bianchi

Un circuit qui sera également marqué par un hommage important des pilotes à Jules Bianchi, dans le coma depuis 8 mois. Le pilote français de 25 ans est toujours dans le coma au CHU de Nice, depuis son grave accident en octobre dernier. Il avait marqué ses premiers et seuls points en Formule 1 à Monaco l'année dernière, avec une brillante 9e place au volant de la Marussia. L'équipe devenue Manor F1 team, a fait gravé ses initiales, ainsi que le numéro de Jules Bianchi sur ses monoplaces (JB17). Plusieurs autres pilotes, comme pour son compatriote Romain Grosjean, lui rendront hommage avec le slogan « Forza Jules » inscrit sur le casque.