Deuxième à Abu Dhabi, Nico Rosberg est pour la première fois champion du monde

Il aura fallu attendre la fin du tout dernier tour de ce Grand Prix pour être sûr du résultat. Lewis Hamilton a remporté le GP mais ce n'était pas assez pour dépasser son coéquipier au classement.

Deuxième à Abu Dhabi, Nico Rosberg est pour la première fois champion du monde
Sa seconde place importe peu, Nico Rosberg est champion du monde.     Photo : lemonde.fr

Il l'a enfin fait. Depuis que Mercedes domine le monde de la Formule 1, c'est Lewis Hamilton qui remportait le titre, Nico Rosberg terminant deuxième du championnat. Mais cette fois-ci, l'allemand a été régulier tout au long de la saison. Il a remporté les quatre premières courses de cette édition 2016 et s'est tout de suite placé pour remporter le championnat. Il y a eu un tournant en Autriche où Rosberg a perdu la place de numéro 1 après une fin de course haletante sur les terres de Red Bull. Mais voilà, Rosberg a eu du caractère et profitant de la casse moteur de son adversaire-coéquipier en Malaisie, le pilote Mercedes a géré sa fin de saison terminant deuxième aux USA, au Mexique, au Brésil et aujourd'hui aux Emirats Arabes Unis. 33 ans après son père, Keke Rosberg, Nico remporte son premier titre de champion du monde 10 ans après ses débuts en Formule 1. 

Comme sur chaque course de cette fin de saison, Hamilton a dominé Rosberg et l'a même battu de trois dixièmes en qualifications alors que le soleil venait de se coucher à Abu Dhabi. Hamilton en pôle, Rosberg derrière lui puis les Red Bull et les Ferrari en embuscade comme d'habitude. 

La journée du samedi a sacré un compatriote de Nico Rosberg, le monégasque Charles Leclerc (l'allemand vivant depuis des années en Principauté) dans une antichambre de la catégorie reine, le GP3. Le pilote réserve de l'écurie américaine Haas a profité de l'abandon de son dernier adversaire au championnat pour le remporter... avant lui-même d'abandonner en fin de course.

Avant l'ultime rendez-vous Formule 1 de cette saison se disputait le titre en GP2. Le français Pierre Gasly comptait 12 points d'avance sur son coéquipier l'italien Antonio Giovinazzi avant la dernière course. Le français n'a fait que contrôler, départ prudent pendant que Giovinazzi le ratait. L'italien était 6e tandis que le normand était 8e, l'écart était trop dur à combler et Pierre Gasly succède donc au belge, futur pilote McLaren, Stoffel Vandoorne au palmarès et aussi à Romain Grosjean, vainqueur lui en 2010.

Mais revenons à la Formule 1. Dans le premier tour, Verstappen tape l'arrière de la voiture d'Hülkenberg et part en tête à queue, il est donc dernier ce qui ne l'empêchera pas de terminer finalement au pied du podium grâce à une bonne stratégie. Bizarrement, Hamilton ne s'échappe pas comme à son habitude, Rosberg reste à peu près à trois secondes non loin derrière se trouvant les Ferrari et Ricciardo. 

Quelques pilotes abandonnaient dès les premiers tours de course dont Jenson Button, qui disputait sa dernière course lui qui sera seulement ambassadeur McLaren en 2017. Il monta sur sa voiture saluant le public avant de s'enfoncer dans son box, réconforté par sa mère. Autre pilote disputant sa dernière course, Felipe Massa a bien franchit la ligne et même dans les points (9e). 555 Grand Prix de Formule 1 à eux deux, une page se tourne ici à Abu Dhabi. 

Ce que chercha Hamilton, c'est que Rosberg se fasse dépasser par Vettel ou Verstappen car c'est tout ce qu'il fallait pour qu'il remporte son quatrième titre. Ce n'était pas du goût de Paddy Lowe qui trouve que son pilote est trop lent par rapport à Vettel mais l'anglais continue, c'est sa seule chance de gagner.

Jusqu'au dernier tour, Lewis Hamilton a tenté ce stratagème, Sebastian Vettel a essayé de dépasser Nico Rosberg, sans réussite mais il fallait encore que Max Verstappen dépasse aussi la Mercedes. Mission impossible. Rosberg termine les 55 tours du Grand Prix en seconde place, il est sacré champion du monde de Formule 1 pour la première fois de sa carrière. Seulement cinq points séparent les deux pilotes Mercedes : 385 contre 380. Nico Rosberg est félicité à sa radio par Paddy Lowe puis par Vivian, sa femme.

Il peut secouer la caméra dans l'aire d'arrivée, se jeter sur ses mécaniciens et patrons. Lewis Hamilton, encore casqué, félicite assez froidement son coéquipier. La saison 2016 se termine, en apothéose, et la saison 2017 s'annonce spectaculaire avec un nouveau règlement.