Ce qu'il faut retenir de la saison 2016

Rosberg champion, Ricciardo et Verstappen, les départs de Massa et Button, 2016 aura été une belle année. Voici ce qu'il faut en retenir.

Ce qu'il faut retenir de la saison 2016
forumulaone.com

Nico Rosberg champion

Il a cette saison réussit à battre son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton et ce n'est pas un mince exploit. Cinq points les séparent à la fin de la saison, un des plus minces écarts avec la victoire à 25 points. C'est le premier titre de l'allemand, il prive Hamilton de rejoindre Vettel ou Prost avec quatre titres de champion du monde.

Button et Massa arrêtent

C'était au Grand Prix d'Italie, sur les terres de son ancienne écurie, Felipe Massa annoncait qu'il stoppait sa carrière à la fin de la saison. C'était très émouvant comme après son abandon il y a deux semaines au Brésil devant ses fans. Jenson Button, lui, a mis sa carrière entre parenthèses. L'anglais sera ambassadeur McLaren pour la saison 2017 et il y a une possiblité pour qu'il revienne en 2018 ce qui voudrait dire qu'Alonso prendrait sa retraite. 555 GP à eux deux, une page se tourne en Formule 1. 

Verstappen chipa le baquet de Kvyat

C'était après le Grand Prix national du russe Daniil Kvyat. Le pilote Red Bull avait heurté par deux fois Vettel dans le premier tour ce qui l'a fait abandonné. Helmut Marko, celui qui choisit les pilotes dans la firme autrichienne, promu le jeune Max Verstappen pour le Grand Prix d'Espagne rétrogradant Daniil Kvyat chez Toro Rosso. Ce fut une bonne décision puisque le hollandais remporta son premier Grand Prix à Barcelone, il devenait le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix de Formule 1.

Haryanto viré, un second français débarque en F1

C'était avant le GP de Belgique à Spa-Francorchamps. Romain Grosjean était alors le seul pilote français en F1 mais la modeste écurie Manor motorisée par Mercedes retirait à Haryanto le volant de sa Manor suite à ses mauvais résultats et le remplaçait par le français de 20 ans, Esteban Ocon. Pascal Wehrlein venait de marquer son premier point en Formule 1 en Belgique mais Ocon ne s'est pas laissé faire. Il manqua les points pour un tour sous le déluge brésilien puis termina 13e du Grand Prix d'Abu Dhabi. Wehrlein était plus fort en qualifs mais le français a tout l'avenir devant lui.

Le duel Rosberg-Hamilton

Nico Rosberg a donc remporté le titre mais Hamilton l'aura fait douter parfois. Max Verstappen a remporté son premier GP en Espagne car lors du premier tour, au quatrième virage, Hamilton perdu le contrôle de sa Mercedes et harponna son coéquipier alors en tête. Une Mercedes  qui ne marque pas de points, il fallait remonter en 2013 lorsque Schumacher et Rosberg étaient coéquipiers. Et le Spielberg... Au 71e et dernier tour, Rosberg est à l'agonie avec ses pneus, Hamilton revient et veut le dépasser au deuxième virage mais l'allemand est resté à l'intérieur et ne tourne pas. Les Mercedes se percutent, l'aileron de Rosberg se coince sous sa voiture, Hamilton file vers la victoire. Nico Rosberg sera désigné coupable d'avoir ramener une voiture jugée dangereuse jusqu'à l'arrivée, il est pénalisé de dix secondes et termine quatrième, Lewis Hamilton reprend la tête du championnat.

Le show Verstappen au Brésil

Verstappen, c'est le bad boy du paddock. Ses dépassements sont parfois jugés dangereux, ses défenses en changeant de direction pendant le freinage de même. Mais le hollandais quand il n'est pas dangereux comme cela est un vrai artiste et il l'a prouvé à Interlagos. Annoncé depuis le début du week-end, la pluie aura gâché une partie de la course avec notamment deux drapeaux rouges mais la seconde partie de course pu se faire et c'est là que Verstappen nous sorta un joli numéro de son casque. Red Bull lui faisa faire un arrêt de trop hésitant entre pneus maxi pluie et intermédiaires mais le gamin est un équilibriste sous la pluie, il doubla tous ses adversaires par l'extérieur dont un après les esses de Senna de toute beauté. Il manqua même de taper le mur dans le dernier virage mais il contrôla son tête-à-queue et ses roues se positionnant à quelques centimètres du mur de pneus et il repartit. Avec quatre arrêts, il termine finalement troisième derrière les Mercedes.

Ricciardo, premier du championnat hors Mercedes

Rosberg : 385, Hamilton : 380, Ricciardo : 256. L'écart paraît énorme entre le second et le troisième mais nous pourrons comparer la suprématie de l'écurie allemande à celle du Bayern Munich en Bundesliga et puis Daniel Ricciardo mis aussi un bel écart à son coéquipier et aux Ferrari. Oui, Verstappen n'a rejoint Red Bull qu'après cinq Grand Prix mais l'australien bat le hollandais de 54 points après la dernière course. Il relègue Räikkönen à 70 points et Vettel à 44 points. Ayant passé toutes les étapes de la Red Bull Academy, Ricciardo montre qu'il est l'un des meilleurs pilotes de la planète ne marquant pas de points que lors du GP de Russie et remportant le GP de Malaisie.

Et pour 2017, les jeunes prennent le pouvoir

Une valse des pilotes a eu lieu pour la saison 2017, les voici. Felipe Massa sera remplacé par le jeune Lance Stroll, né en 1998, fils d'un milliardaire il entre en F1 comme pilote payant et pour son entrainement son père a acheté une monoplace et a loué un circuit. Rien que ça. Jenson Button sera remplacé par le champion GP2 2015, le belge Stoffel Vandoorne qui a couru cette saison après le gros accident d'Alonso à Melbourne. Esteban Ocon, 20 ans, est transféré de Manor chez Force India pour remplacer le départ de Nico Hülkenberg chez Renault. Magnussen lui s'en est allé chez Haas et sera le coéquipier de Romain Grosjean tandis que Felipe Nasr et Esteban Gutierrez devraient quitter la Formule 1. Il y a toujours une place à pourvoir chez Sauber et Manor qui devraient encore être les deux teams de fond de plateau en 2017.

Le réglement sur la construction des voitures changent totalement en 2017, des surprises pourront sans doute avoir lieu. Pourquoi pas voir Renault renaître de ses cendres et aller titiller les points à chaque Grand Prix ? Haas s'effondrera-t-il ? Mercedes sera t-il toujours aussi puissant ? Rendez-vous à Melbourne, fin mars avec peut-être de nouveaux Grand Prix.