Les Oranje écrasent la Russie

Deuxième journée du Groupe B, les Pays Bas affronte la Russie, l'occasion pour les Oranje d'assurer leur qualification alors que les Russes devaient a tout prix s'imposer pour esperer se qualifier. Victoire impérative pour les deux équipes.

Les Oranje écrasent la Russie
Crédit Photo © RIA Novosti
Pays-Bas
5 1
Russie
Pays-Bas: Zoet; Van Rhijn, De Vrij, Martins Indi, Blind; Van Ginkel, Maher (Fer, min.73), Strootman (Clasie, min.77); Wijnaldum, De Jong (Hoesen, min.81), John.
Russie: Zabolotny; Chicherin, Belyaev, Burlak, Schennikov; Petrov, Tsallagov; Shatov (Bibilov, min.77), Dzagoev, Yakovlev (Cheryshev, min.54); Smolov (Panyukov, min.73).
SCORE: 1-0, Wijnaldum min.39 2-0, De Jong min. 61 2-1, Cheryshev min. 65 3-1, Ola John min. 69 4-1, Hoesen min. 83
ARBITRE: Antony Gautier (FRA) Avertissement: Burlak, min. 51 Dzagoev, min. 88 Tsallagov, min. 90 Cheryshev, min. 91 Expulsion: Chicherin, min.48
ÈVÉNEMENTS: Match entre les Pays-Bas et la Russie pour le compte de la deuxième journée du Groupe B de l'Euro 2013 U21, au Teddy Stadium de Jerusalem.
Victorieux lors de leur premier match 3-2 contre l'Allemagne les Pays-Bas se sont imposés en tant que candidat sérieux au titre de cet Euro U21, alors que la Russie de son coté s'est inclinée 1-0 face a l'Espagne, la victoire est impérative car en cas de match nul les russes n'auraient plus leur destin entre les mains et une défaite serait synonyme d'élimination. Avec les arrivées de Smolov et Dzagoev retenus par les A pour le match contre le Portugal, Nikolay Pisarev le sélectionneur Russe peut repasser dans son systeme préférenciel le 4-2-3-1 et ainsi se débarasser du 4-3-3 défensif qui n'avait pas fait l'unanimité contre l'Espagne.
 
Coté Néerlandais on ne change rien, le 4-3-3 du match contre l'Allemagne est reconduit, des ajustements tactiques ont sans doute été fait en défense car même si les Oranje sont invaincus depuis 19mois (7 matchs) ils prennent beaucoup de buts.
 
  
 
Dès les premières minutes, les Pays-bas confisquent le ballon aux Russes, et comme contre l'Espagne ses derniers se regroupent très bas pour mieux contrer, ce qu'ils arriveront a faire à plusieurs reprises par l'intermédiaire de Smolov ou de Dzagoev, sans doute le milleur Russe sur le terrain , le jeune milieu offensif fait du bien à son équipe, permettant des sorties de balle propres et créatif avec un jeu en une touche de balle.
 
Du coté Oranje , on controle le match plus ou moins facilement, Strootman est le parfait régulateur au milieu de terrain il impose le tempo de la rencontre. Le match est assez équilibré en première période, les deux équipes tentent énormément de passes compliquées afin de passer les lignes.
Les Neerlandais sont les premiers dangereux, sur un corner de Maher très bien tiré, Luuk De Jong place une tête qui s'écrase sur le poteau gauche d'Anton Zabolotny. Les Russes vont répondre dans la foulée eux aussi sur corner via Taras Burlak mais sa tête n'inquiete pas le gardien neerlandais.
 
Les défenses sont bien en place, et seul un exploit peut permettre de faire la différence dans le jeux, Georginio Wijnaldum l'a bien compris et a la 40ème minute, l'attaquant néerlandais prend le ballon et accélère, il n'est pas presser et se retrouve seul dans l'axe,il s'avance et tente sa chance des 25mètres, une superbe frappe qui crucifie Anton Zabolotny le portier Russe qui ne pouvait rien faire. Le score a la pause est de 1-0 tout reste a faire pour les Russes qui peuvent revenir.
 
    
 
La deuxième mi-temps commence cependant très mal pour la Russie, qui se retrouve à 10 après 3 minutes, suite a un tacle par derrière de Nikita Chicherin sur Adam Maher, le début de la fin puisque 10 minutes plus tard, Luuk De Jong double la mise sur un superbe centre de Marco Van Ginkel.
Dans la foulée une superbe action de la Russie, leur permet de réduire la marque, Dzagoev décale pour shennikov, qui centre pour le meme Dzagoev qui place une superbe tete qui s'écrase sur le poteau, le ballon revient dans les pieds de Cheryshev qui crucifie Zoet a bout portant, la Russie se relance à 10 contre 11. L'espoir ne va durer que 4 petites minutes pour les joueurs de Nikolay Pisarev, sur un contre, Ola John se présente seul face a Anton Zabolotny, le néerlandais pique bien son ballon et permet au Pays Bas de refaire le break, superbe conclusion.
La Russie a 10 est abatue, et les joueurs vont trop baisser le pied, permettant au Néerlandais d'inscrire deux autres buts par Danny Hoesen sur son remier ballon et par Leroy Fer aux 83ème et 91 minutes.
 
Score final 5-1, les Pays-Bas n'ont fait qu'une bouchée de la Russie qui est maintenant éliminée, les russes qui regretteront sans doute de ne pas avoir pu bénéfier de l'apport offensif de Fedor Smolov et d'Alan Dzagoev lors du premier match contre l'Espagne.
Les "Oranje" qui ont fait forte impression contre l'Allemagne confirment qu'ils faudra compter avec eux dans cet Euro, et le match contre l'Espagne pourrait se profiler comme la finale du groupe.