Les Lions du Sénégal mangent la Guinée

L'équipe du Sénégal a bien commencé sa campagne de préparation à la Coupe d'Afrique des Nations 2012 en l'emportant très facilement face au Syli National sur un score sans appel de quatre buts à un. Une nouvelle défaite cuisante pour les hommes de Michel Dussuyer, déjà défait par les Sénégalais en février dernier à Dakar (3-0).

Les Lions du Sénégal mangent la Guinée
Les Lions du Sénégal mangent la Guinée

 

Au stade Aimé Bergeal de Mantes-la-Ville, des milliers de supporters étaient venus pour encourager leurs équipes nationales, peu enclin à faire des matchs amicaux en Europe. Du côté des tribunes, c'est le Sénégal qui a largement dominé la rencontre, avec des encouragements chaleureux pour les Lions de la Teranga. Et sur  le terrain, la sanction était la même pour les Guinéens. Pourtant, le Sénégal a laissé au repos pour le match mardi face à la Côte-d'Ivoire, des éléments cadres de sa formation tels que Souleymane Diawara, Moussa Sow ou encore Mamadou Niang. Au final, c'est une équipe bis qui a littéralement fait suffoquer les Guinéens. Dès les premières minutes du match, le pressing haut des Sénégalais, orchestré par un très bon Guirane N'Daw, montrait la fragilité défensive d'une équipe qui a pourtant réussi à terminer première de son groupe devant le Nigéria. 10e minute, c'est ce même Guirane N'Daw qui va ouvrir la marque pour les Sénégalais d'un magnifique coup franc à 20 mètres. Souvent critiqué ces derniers temps par la presse locale et devenu remplaçant du jeune Mohamed Diamé, l'ancien sochalien a répondu de la meilleure des manières. Durant toute la première période, le festival offensif continuait avec tout d'abord un but refusé à Demba Ba, sur un hors jeu inexistant. Quelques instants plus tard, l'attaquant de Newcastle plaçait sa tête mais le gardien du Syli était sur la trajectoire du ballon mais renvoyait directement le ballon dans les pieds de Souleymane Camara, qui n'est pas fait prié pour marquer le deuxième but. Avant la mi-temps, les hommes d'Amara Traoré marquaient encore un autre but, sur pénalty cette fois-ci, par l'intermédiaire de N'Diaye Dème N'Diaye.
 
Une deuxième mi-temps contrôlée
 
Sous les yeux de l'équipe du Ghana, qui jouera dans ce même stade mardi soir face au Gabon, le Sénégal continuait tranquillement son récital offensif. Malgré quelques percées de Kévin Constant, la Guinée n'a jamais été en mesure d'inquiéter une solide équipe du Sénégal, qui va marquer un quatrième but sur une erreur de la défense guinéenne par l'attaquant de Manchester United, Mame Biram Diouf. Une aubaine pour se jeune joueur qui se donne un bol d'air avec la sélection nationale. A la fin du temps réglementaire, l'arbitre sifflait un pénalty très généreux pour la Guinée, transformé par Pascal Feindouno, toujours indispensable à cette équipe guinéenne comme l'a pu être Titi Camara il y a quelques années. "C'est très bien de gagner face à une belle équipe de Guinée" soulignait le sélectionneur sénégalais après le match. "Nous avions fait tourné l'effectif car nous avons des blessés et certains de nos joueurs ont été ménagés en vue du match de mardi prochain face à la Côte d'Ivoire". Même s'il n'a pas marqué aujourd'hui, l'attaquant de Newcastle, Demba Ba, a probablement gagné des points auprès de son entraîneur. "Nous avons réalisé une bonne partie mais ils nous restent toujours des choses à finaliser avant d'être près pour la Coupe d'Afrique". Du côté guinéen, la lourde défaite fait mal. "Nous sommes mal rentré dans le match et nous avons payés cash nos erreurs. Maintenant, c'est à nous de travailler pour faire bonne figure à la Coupe d'Afrique". Il reste un peu plus de deux mois à tous les participants de la CAN 2012 pour peaufiner les derniers réglages.