Les Bleuets se réveillent

Après une phase de poule très chaotique marquée par une victoire, un nul et une défaite, les Bleuets abordaient la phase éliminatoire du Mondial assez fébriles malgré un statut de favori face au pays hôte, la Turquie.

Les Bleuets se réveillent
Les Bleuets tout à leur joie.
France
4 1
Turquie
France: Aréola, Foulquier, Sarr, Zouma, Digne, Pogba, Veretout, Thauvin, Sanogo (Vion 75' puis Bosetti 87'), Kondogbia, Bahebeck
Turquie: Özer, Sahin, Yokuslu (Ukan 45'), Öztürk, Turan (Calis 69'), Calhanoglu, Durmus, Akbunar (Frei 45'), Calik, Cinemre, Bakis
SCORE: 1-0 Kondogbia 19' 2-0 Bahebeck 34' 3-0 Sanogo 68' 4-0 Veretout 74' 4-1 Bakis 78'
ARBITRE: Alberto Undiano Mallenco Cartons jaune : Cinemre (41e), Kondogbia et Özer (45e) et Öztürk (70e)
ÈVÉNEMENTS: 1/8 de finale de la Coupe du Monde U20. Stade Kamil Ocak (Gaziantep)

Un départ sur les chapeaux de roues

Les Bleuets en voulaient comme le soulignaient Sarr, Pogba et Pierre Mankowski, le sélectionneur, avant le match. Des propos traduit sur le terrain par une volonté d'aller de l'avant que soulignait le milieu turinois Paul Pogba en filant au but et en frappant de peu à côté. (3e), Sanogo s'essaya par deux fois (6e) mais Özer s'interposa à chaque fois. Les Turcs étaient en difficulté mais allaient très vite en contre comme le témoigne la tentative de Yokuslu au quart d'heure de jeu.

Le stade de Gaziantep donnait de la voix pour encourager la sélection turcque mais c'était bien la France qui poussait est était proche d'ouvrir le score. Bahebeck et Sanogo, nouveau joueur d'Arsenal, s'essayaient tour à tour mais c'est bien le joueur de Séville, Geoffrey Kondogbia qui ouvrait le score après un petit cafouillage sur corner (1-0 19'). Les Bleuets sont en confiance, Thauvin tente un coup-franc qui part dans les airs (23'), Bahebeck, en très grande forme est dans tous les bons coups jusqu'au summum. Au moment ou les Turcs sont les plus étouffés, la France a 63% de possesion de balle, Le joueur de Valenciennes vient reprendre de la tête un centre parfait de Lucas Digne pour signer le 2-0 (34e).

Certaines tensions éclatent...

Après cela, Baki tente sa chance, sans succès. Cette totale domination tricolore semble énerver les Turcs à l'image de ce carton jaune pour Cinemre après un pied haut sur le buteur Kondogbia. Peu après, juste avant la pause, Cinemre, encore lui s'enerve avec Kondogbia (encore !) après un méchant tacle. Cette première période se termine sur une petite bagarre générale au cours de laquelle le gardien turc Özer et le sévillan écoperont d'un jaune.

La Turquie reprend confiance...

Sans doute remontés par leur entraîneur, les Turcs abordent la deuxième période très fort. Ils multiplient les occasions. Calik et Kerim (52e) s'essayent tour à tour mais la charnière OL-ASSE composée de Naby Sarr et de Kurt Zouma veille au grain. Mais les Bleuets étaient décidément dans un très bon jour. Ils laissent très bien passer l'orage en laissant Pogba jouer son rôle de récupérateur en lançant souvent Sanogo. Bakis (60e) donne encore du travail à Aréola. Le ballon ne quitte plus la surface française! Pogba et Foulquier aident leur coéquipier pour ne pas laisser la Turquie revenir. Un travail payant puisque Bahebeck obtient un pénalty (65e) après une lutte avec Turan. L'attaquant lillois Florian Thauvin se charge de le tirer mais le catapulte dans les nuages sous les hourras du stade! Voilà la Turquie chargée positivement!!

Mais la France ne tremble pas.

Mais heureusement, Yaya Sanogo, magnifiquement lancé en contre, trompe Özer d'une superbe demie-volée et crucifie les Turcs au meilleur moment. (3-0 68e). Le stade devient alors muet et les Turcs sont morts debout. Veretout vient alors se faire plaisir en claquant le 4e but français presque de la même manière mais cette fois après un centre de Foulquier (4-0 74e). ces Bleuets-là font plaisir à voir et leur petit relâchement de fin de match ne reste qu'anecdotique. Bakir profite en effet d'un trou dans la défense pour ajuster Aréola. (4-1 78e). La France gère la fin et remporte sans soucis ce match!

La qualification pour les 1/4 de finale validée, les Bleuets de Pierre Mankowski pourront bien se reposer avant d'affronter samedi prochain la surprnante équipe de l'Ouzbékistan qui s'est qualifiée en eliminant 3-1 les Grecs. Une équipe largement à la portée de Bleuets qui pourraient légitimement rallier le dernier carré.