La satisfaction tricolore

Après une phase de poule laborieuse et un beau réveil face à la Turquie, les Bleuets abordaient ce quart de finale face à l’Ouzbékistan dans la peau d’un favori indiscutable. Le dernier carré est largement accessible.

La satisfaction tricolore
France
4 0
Ouzbékistan
France: Aréola - Foulquier, Zouma, Umtiti, Digne (Polomat 77e) - Veretout Pogba, Kondogbia (Bosetti 68e) - Bahebeck (N'Gando 61e), Sanogo, Thauvin.
Ouzbékistan: Amandv - Shamshitoinov, Abdullaev, Yusupov, Fomin - Sabirkhodjaev, Ubaydullaev - Makhstaliev, Kozak, Turapov (Masharipov 58e) - Sergeev.
SCORE: 1-0 Sanogo 30' 2-0 Pogba 34' 3-0 Thauvin 43' 4-0 Zouma 63')
ARBITRE: Carton jaune : Fomin (14e), Shamshitdinov (34e et 68e) Sabirkhodjaev (51e) et Kozak (65e) Carton rouge : Shamshitdinov (68e)
ÈVÉNEMENTS: Quart de finale de Coupe du Monde U20.

Un début explosif

Et dès le coup d’envoi, les Bleuets bombardaient la surface de l’Ouzbékistan. Un poteau (1e), des frappes de Sanogo (3e), Bahebeck (4e), Pogba (7e) inquiétaient tour à tour Amandv.  Le rythme commençait malheureusement à retomber quand les Tricolores passèrent la seconde, Thauvin touchait le 2e poteau du match (16e), Pogba (18e) puis Foulquier (21e) s’essayèrent également, sans succès.

Enfin la concrétisation

Heureusement, alors que la possession de balle s’équilibrait, Yaya Sanogo, nouveau joueur d’Arsenal , était au bon endroit pour reprendre dans le but vide un centre de Bahebeck ! (1-0 30e) Il signait là son 4e but de la compétition.

Les Ouzbeks n’ont pas eu le temps de souffler que une grosse faute de leur défenseur leur coûta un pénalty. Sentence transformée sans problème par Pogba qui prit Amandv à contre-pied. (2-0 34’). C’est dur pour l’Ouzbékistan mais une main de Turapov dans la surface engendra un deuxième pénalty pour les Bleuets. Thauvin se présenta alors, un défi pour lui puisqu’il avait manqué sa dernière tentative contre les Turcs.  Cette fois, même si son tir fût touché par le gardien, les filets ont tremblés. (3-0 43e). Fin de première période très tranquille pour les Bleuets.

Le cauchemar ouzbek

La deuxième mi-temps  ressembla plus à un cauchemar pour les Ouzbeks. Thauvin (46e), Sanogo (48e) s’essayèrent avant de comprendre qu’ils pouvaient littéralement s’amuse. Thauvin, encore lui, ridiculisa la défense (52e), sans succès. Les joueurs ouzbek semblaient s’énerver comme en témoignait la violente intervention de Kozak sur Zouma. Le nouvel entrant, N’Gando signa la 20e frappe française (62e) juste avant la crucification, sur une magnifique tête, Zouma signe le quatrième but français sur un corner venu de la droite. (4-0 63e)

Cela sembla être la fin des haricots ouzbeks lorsque Shamshitdinov sorti sur civière, accompagné d’un deuxième carton jaune, de toute manière synonyme d’expulsion. Cette rencontre tomba dans un faux-rythme lors du dernier quart d’heure, juste le temps pour Bosetti de s’illustrer en tirant plusieurs fois (80e, 83e, 85e,88e).

L’arbitre siffle alors la fin du match sur cette facile qualification tricolore pour le dernier carré du Mondial U20 ! Les Bleuets sauront demain qui du Ghana ou du Chili ils affronteront en demie.