La Norvège surclasse l'Espagne

Au terme d'un match parfaitement maîtrisée défensivement, les Norvégiennes ont pris le meilleur sur les Espagnoles en battant l'Espagne sur le score de 3-1, qui étaient totalement inférieures défensivement. La Norvège se qualifie pour les demi-finales avec comme adversaire le gagnant du match France-Danemark. C'est une deuxième équipe scandinave qui se qualifie pour le dernier carré de cet Euro.

La Norvège surclasse l'Espagne
Les Norvégiennes après le premier but du match (crédit-photo : fr.uefa.com)
Norvège
3 1
Espagne
Norvège: 1. Hjelmseth (G), 3. Christensen, 5. Akerhaugen, 6. Mjelde, 21. Hegerberg (Thorsnes 72’’), 4 Strensland (C), 7 Ronning, 8 Gulbrandsen, 10. Hansen (Ryland 81''), 19. Isaksen (Dekkerhus 77'')
Espagne: 1. Tirapu (G), 5. Ruth Garcia (Vasquez 63''), 18 Marta Torrejon, 20. Paredes, 12 Putellas, 15. Silvia Meseguer, 17 Ibarra (Landa 70''), 21 Hermoso, 9 Boquette, Adriana (Borja 77''), 16 Calderon
SCORE: 1-0 : 24ème ; Gulbrandsen 2-0 : 43ème Paredes (CSC) 3-0 : 64ème : Hegerberg 3-1 : 92ème Hermoso
ARBITRE: Arbitre : Bibiana Steinshaus
ÈVÉNEMENTS: Stade : Kalmar Arena Quart de finale de l'Euro 2013 féminin

Cette opposition était attendue, tant le niveau affichée par les deux équipes, aux mentalités offensives, aura finalement tournée à l'avantage de la Norvège. Après un très bon début de compétition, les Norvégiennes ne seront pas défaits pour la première fois, en quart de finale. La Norvège aura fait mal à l'Espagne, déjà très handicapée défensivement, mais la Norvège a tenu parfaitement son statut de favori dans ce quart de finale. 

La Norvège, plus dangereuse

Pourtant, ce sont bien les Espagnoles, qui dès les premières minutes du match monopolisent le ballon ; Putellas à la 5ème minute ne peut que toucher un bon centre d'Adriana, mais ça finit hors-cadre, avant que Boquete tente une frappe après une nouvelle passe, en appui, cette fois-ci d'Adriana. La frappe part dans les tribunes. Pendant les quinze premières minutes, la domination est largement espagnole et les Norvégiennes courent après le ballon. 

A la 19ème minute, c'est la Norvège qui a la première grosse occasion du match : en un une-deux entre deux Norvégiennes, Gulbrandsen, tente une frappe près de la surface mais c'est juste au-dessus. Cette occasion va libérer totalement les Norvégiennes qui vont aligner les occasions, notamment lorsque Hegerberg est tout près de marquer côté gauche, mais elle croise trop sa frappe qui passe à quelques centimètres du poteau opposé. Mais quelques secondes plus tard, la Norvège est récompensée : Gulbrandsen qui centre, mais le ballon semble effleuré par une coéquipière norvégienne, et la gardienne espagnole est battu. Ouverture du score logique, en plein dans leur temps fort. L'Espagne réagit timidement par Adriana, avec une frappe bien enroulée, mais facilement captée par la gardienne de la Norvège (25ème minute). 5 minutes plus tard, encore Adriana pour l'Espagne, mais sa volée ne trouve pas le cadre. Harmoso ne fera pas mieux avec une tête facilement captée par la gardienne scandinave (34ème minute). Si le but du 1-0 semble avoir réveiller les Espagnoles, ça ne durera pas longtemps, puisque après un but signalé hors-jeu pour la Norvège, Paredes, la défenseuse espagnole marque contre son camp en voulant dégager un coup-franc. Coup du sort terrible, mais score logique (44ème minute) !  

La mi-temps a montré un visage bien prometteur pour la Norvège alors que l'Espagne est tout près de couler défensivement, et ça n'est pas fini...

L'Espagne capitule 

L'Espagne dos au mur doit prendre des risques offensivement, car elles n'ont pas eu d'occasion franche pour le moment. Putellas ne déroge pas à la situation, puisque sa reprise de volée, mal tirée finit dans les bras de la gardienne norvégienne (50 ème minute). Sur corner, la Norvège se montre dangereux mais Ronning ne trouve pas le cadre sur sa tête. Peu à peu, les Espagnoles sont fragilisées défensivement, et offensivement, il n'y a pas de mouvement. A la 63ème minute, la sanction tombe pour les Espagnoles : Hegerberg après une belle passe tire d'une belle frappe enroulée. Tirapu est battue. Les trois zéros font plier des Espagnoles, qui sont résignées, par la solidité de la défense scandinave. Les occasions se font rares, et le match est interminable pour les Espagnoles, tant on les voit mal égaliser. Pourtant, Hermoso, après une belle passe de Boquette, vient sauver l'honneur grâce à une belle frappe dans la lucarne des buts norvégiens (91ème minute). Une réduction du score qui ne servira à rien, les Espagnoles se sont réveillées trop tard. La Norvège vient de confirmer qu'elle est désormais l'une des favorites pour la victoire finale, tant elle a fait preuve d'efficacité offensive, ainsi qu'une solidité défensive très intéressante. Attention pour les Bleues pour le tour suivant !