Deco, retour sur une grande carrière

Anderson Luiz De Sousa, connu en Europe sous le nom de Deco a mis aujourd'hui un terme à sa carrière. Entre 1995 et ses débuts en junior dans le club brésilien du Nacional et 2013, à Fluminense, Deco à connu une riche carrière. Retour en arrière.

Deco, retour sur une grande carrière
Deco, retour sur une grande carrière

Une très courte formation

Né à Sao Bernardo do Campo, une ville brésilienne de 800 000 habitants, Deco a fait ses gammes de footballeur au Nacional Atlético Clube avec Dodô ou encore Kahê, pour les connaisseurs. Il restera au Nacional seulement une saison (95-96) avant de rejoindre un des très grands clubs nationaux : les Corithians. Il y verra les pros remporter le championnat de Sao Paulo et le championnat brésilien, de quoi lui donner des idées... Encore une fois, il ne restera qu'une seule saison avant de se faire reperer par l'Europe. Il signe son premier contrat professionel en 1997 au FC Alverca, club alors en D2 portugaiseaprès avoir été recalé par le grand Benfica.

Des débuts pro difficiles

Il ne fera également qu'une seule saison à Alverca. Le club terminera à la 3e place de la D2 et rejoint la D1. Deco ne la connaitra pas sous les couleurs de ce club. En effet, grâce à ses 13 buts en 32 matchs, des stats très prometteuses, Deco brûle les étapes et rejoint le SC Salgeiros, alors un club de milieu de tableau de D1. Un expérience indructueux puisque Deco ne disputera que 9 matchs et ne marquera que 2 buts. 

Deco sous les couleurs de Salgeiros

Le FC Porto, véritable révélateur

Décidément très à même de dénicher les plus belles perles du monde entier, le FC Porto le chipe au SCS en janvier 1999. C'est alors que démarre une véritable histoire d'amour. En 5 saison 1/2, Deco disputera 205 matchs et marquera à 41 reprises. C'est avec ce club qu'il découvrira la joie des trophées avec notamment 3 championnat nationaux, 3 coupes du Portugal, 2 Supercoupes et se fera un nom en Europe en remportant d'abord la Coupe de l'UEFA en 2003 puis la prestigieuse Ligue des Champions l'année suivante. Il aurait même pu remporter deux Coupes d'Europe cette année là. Après la C1, c'est avec la sélection portugaise qu'il atteint la finale de l'Euro. Il sera malheureusement stoppé par la Grèce. Son sélectionneur, Luiz Felipe Scolari, dira même delui : "Je pense que l'une de mes plus grosses erreurs, en tant que sélectionneur du Brésil, est de ne pas avoir pris Deco. Maintenant que je suis au Portugal, je suis content de ne pas l'avoir fait." C'est cette même année 2004 qu'il se classera deuxième du Ballon d'Or! C'est donc avec 10 trophées dans les bagages que Daco quitte le Portugal pour l'Espagne : le FC Barcelone.

Deco (n°10) vient de remporter la C1.

Le meilleur club du monde pour l'un des meilleurs milieux

Le Barça est alors au plus haut niveau mondial. il y cotoyera alors Ronaldinho, Henry, Eto'o ou encore Messi. Avec un transfert de l'ordre de 15 millions d'euros + Ricardo Quaresma, il est alors attendu par les supporters. Il restera 4 ans en Catalogne. 4 saisons ponctuée de 20 buts et de 5 trophées. Deux championnats mais surtout une nouvelle Ligue des Champions, en 2006. Il s'impose alors comme l'un des meilleurs milieux de terrain comme en témoignent ses récompenses individuelles : Meilleur footballeur FIFA et UEFA de l'année 2004, Meilleur milieu de terrain UEFA 2004 et 2006. Il devient la plaque tournante du jeu barcelonais. Sa qualité de passe extraordinaire fait de lui une des idoles du Camp Nou

Un lent déclin

Sa baisse de forme commence lors la saison 2007-2008. Après une année rythmée par les blessures, le nouvel entraîneur catalan déclare qu'il ne s'appuiera pas sur lui pour composer son équipe type. Chelsea, sentant la bonne affaire, l'achète contre 10 millions d'euros. Il restera 2 ans à Londres. Chelsea est alors l'une des meilleures équipes d'Angleterre. Il remportera 3 trophées dont un championnat mais les entraîneurs se succédant (Scolari, Hiddink, Ancelotti) il doit à chaque fois refaire ses preuves et son corps commence à ne plus répondre.

Il ne marquera que 6 buts et déclare en février 2010 : "Je prend ma retraite internationale. Je veux rentrer au Brésil pour être proche de mes enfants." Un souhait réalisé 6 mois plus tard. Il rompt son contrat avec les Blues et prend la direction de Fluminense, dans son pays natal.

Retour au pays

Deco se fait plaisir avec la "Flu". Il remporte deux Brasileirao (2010 et 2012). Il est l'un des maîtres à jouer de cette équipe. En 3 saisons, il joue 92 matchs (31 matchs par saison en moyenne). Il est replacé plus au coeur du jeu par son entraîneur. Il marque donc moins (7 buts) mais termine en beauté une superbe carrière, ponctuée de 20 trophées et de 89 buts en 554 matchs.