Le Bayern affirme son leadership dans le groupe D

Guardiola continue son travail avec le Bayern avec comme objectif principal la conservation du titre de la Champion’s League. Et cette victoire face à une équipe qui a les armes devrait rassurer les Bavarois. Franck Ribéry, Thomas Müller et Arjen Robben ont donné l’avantage à leur équipe avant l’heure de jeu avant que Negredo ne réduise la marque.

Manchester City
1 3
Bayern Munich
Manchester City: Hart; Kompany, Richards, Nastasic, Clichy; Fernandinho, Touré, Nasri (Silva, min.69), Navas; Dzeko (Negredo, min.57), Agüero (Milner, min.69)
Bayern Munich: Neuer; Rafinha, Boateng, Dante, Alaba; Lahm, Schweinsteiger (Kirchhoff, min.76), Kroos; Robben (Shaqiri,min.78), Ribery (Gotze, min.82), Muller
SCORE: 0-1, Ribéry, min.7. 0-2, Müller, min.56. 0-3, Robben, min.59. 1-3, Negredo, min.79.
ARBITRE: Björn Kuipers (NED). Avertissements : Agüero (min.42), Kroos (min.45), Nasri (min.70), Milner (min.75). Expulsó a Boateng (min.86).
ÈVÉNEMENTS: Ligue des Champions- 2e journée Gr. D Manchester - Etihad Stadium - 45021 spectateurs

C’était la neuvième rencontre entre Guardiola et Pellegrini, et comme d’habitude le Catalan a étalé tout son talent et ainsi diriger les siens vers une victoire bien méritée. Avec cette victoire, Pep Guardiola porte à huit son nombre de victoire dans cet affrontement avec Manuel Pellegrini qui ne s’est soldé qu’une seule fois par un match nul.

Ribéry, représentant de la domination bavaroise

La première période a clairement fait acte d’une démonstration du Bayern. Les hommes de Guardiola sont allés très vite et ont pris d’entrée de jeu la possession du ballon. Il ne leur a fallu que sept petites minutes pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Franck « Kaiser » Ribéry. Le Français a bénéficié d’un long ballon venu de Rafinha et entame un rush incroyable. Après un contrôle parfait, il repique dans l’axe et crochète Fernandinho et décroche une frappe sensationnelle de vingt mètres. Hart est totalement battu.
Le Bayern ne se contente alors pas de ce but et continue d’imposer une énorme pression sur les Citizens en milieu de terrain. City souffre énormément et les joueurs de Pellegrini se mettent alors à douter. Pire que ça ils semblent perdus sur leur propre terrain. Le Bayern domine sur tous les points de vue cette rencontre après seulement un quart d’heure de jeu.

Jésus Navas et Yaya Touré essayent alors de porter leur équipe vers le haut en prenant les rênes de quelques contres offensifs mais l’ogre bavarois cloue littéralement le jeu des Citizens.
La défense de Manchester City plie alors face au mouvement perpétuel des Bavarois, qui multiplient les passes. Les échanges entre Ribéry, Müller et Robben se multiplient aux abords de la surface des Citizens. Le Bayern insiste sur le côté de Richards, en grande difficulté sur ce match.

À la mi-temps, le Bayern Munich mène clairement cette rencontre et fait jouer sa vitesse ainsi que son jeu collectif pour faire tourner la tête des Citizens. Ceux-ci semblent totalement perdus sur le terrain, pire que ça ils ne se sont pas procurés d’actions dangereuses dans cette première période.

L’attaque bavaroise achève City

Manchester City commence alors la deuxième période sur nouveau rythme avec plus d’entrain et d’envie. Ils se procurent même les premières occasions de celle-ci, avec notamment Sergio « Kun » Agüero qui présent dans la surface du Bayern se fait devancé par Dante qui détourne en corner. S’ensuit alors trois corners consécutifs pour Manchester City qui veut mettre désormais la pression sur les épaules des Bavarois. Nasri est à la baguette de ces trois corners, mais si le premier voit Richards manquer son geste. Les deux suivants sont bien dégagés par la défense Munichoise.
Pellegrini a dû bouger ses joueurs dans le secret du vestiaire. Les Citizens sont revenus sur la pelouse avec plus d'ambition et surtout de détermination. Mais le Bayern guette le prochain contre.

À la suite d’une mauvaise relance adverse, le Bayern profite d’une nouvelle occasion franche mais voit Robben placé une frappe hors cadre. Les Bavarois ne ralentissent pas et sur une longue ouverture de Dante, Müller, complètement oublié au marquage par Clichy contrôle dans la surface, dribble Hart au point de penalty et termine avec un petit ballon croisé du pied gauche.
Ce but achève totalement les Citizens qui faisaient l’effort de revenir dans le rythme dans ces premiers instants de la seconde période.

Manuel Pellegrini ait alors sortir Edin Dzeko en faveur d’Alvaro Negredo pour apporter plus de vivacité à son attaque. Ce remplacement ne change pas le cours du match puisque seulement quatre minute après le but de Müller, Robben offre au Bayern son troisième but à rien. Un ballon perdu par Fernandinho dans le rond central et le Bayern contre avec Kroos, qui sert Robben. Le Néerlandais élimine Nastasic et frappe du pied droit aux seize mètres. Hart, peu inspiré, est transpercé.
Les Citizens ont totalement lâché à l’image de Hart sur le dernier but, ils ne font plus l’effort. Manchester City ne touche plus le ballon. Le groupe de Pellegrini est alors au bord de la rupture totale.
Le duo Fernandinho-Yaya Touré n'a pas eu le volume habituel. Les deux récupérateurs ont perdu un grand nombre de duels.

Puis les entrées de Milner et Negredo se ressentent au fil des dernières minutes. Le ballon est perdu par le Bayern sur le côté gauche et profite à David Silva, qui trouve Negredo dans la surface. Celui-ci contourne et élimine Boateng, avant de frapper fort du gauche. Le ballon fuse dans le petit filet droit de Neuer. Ce but réducteur du score a une saveur particulière pour Manchester City et semble ressusciter les hommes de Pellegrini. À noter que le Bayern a encaissé là son premier but en C1, cette saison.

Manchester City finit fort face à des Bavarois fatigués. Et Jerome Boateng, en position de un contre un, est expulsé après une faute grossière sur Yaya Touré, stoppé irrégulièrement avant la surface de réparation. Le coup-franc est alors tiré par David Silva qui trouve la barre transversale de Neuer qui semblait totalement battu.

Le Bayern, leader solitaire

Grâce à cette victoire le Bayern Munich se place en tête du groupe D avec six points. Manchester City et le CSKA Moscou sont à égalité à trois points. Viktoria Plzen, pointe à la dernière position avec zéro point au compteur. Pep Guardiola et les siens vont maintenant se concentrer sur le double affrontement consécutif avec l’équipe la plus faible du groupe, Viktoria Plzen. Tandis que City va lutter avec le CSKA pour obtenir son billet pour la phase finale.