La belle soirée des Bleus

L’équipe de France a parfaitement négocié ses retrouvailles avec le Parc des Princes en offrant au public parisien un festival face à l’Australie (6-0). Sous la houlette de Ribéry, Giroud a inscrit un doublé, et Benzema a enfin marqué.

La belle soirée des Bleus
La joie des Bleus (IconSport)
France
6 0
Australie

Ils ne nous avaient pas offert un tel festival depuis une éternité. Pour ses retrouvailles avec le Parc des Princes, l'équipe de France a balayé l'Australie (6-0) ce vendredi en match amical. Plus qu'une victoire importante en vue du classement FIFA qui déterminera la position des Bleus pour le tirage des barrages de la Coupe du Monde, c'est la communion retrouveé entre les supporters français réunies dans l'enceinte de la Porte d'Auteuil, et les hommes de Didier Deschamps qui peut donner un nouvel élan à cette formation tricolore. Un plein de confiance à un mois de se disputer ce fameux sésame pour le Mondial 2014. Et la soirée parisienne de l'équipe de France fut parfaite : les hommes ont régalé, tandis que ceux en proie aux doutes se sont relancés.

Le festival de Ribéry

Benzema a enfin mis un terme à son incroyable disette sous le maillot Bleu Et le grand homme de cette superbe victoire s'appelle évidemment Franck Ribéry, auteur d'un but et de trois passes décisives. Il ouvre le score, suite à un penalty injustement sifflé à l'encontre de la formation australienne (1-0, 8e). Avant de servir Giroud, pour un deuxième somptueux d'un subtil lob parfaitement réalisé par l'attaquant des Gunners (2-0, 16e). Mais le meilleur joueur UEFA de la saison écoulée ne s'arrête pas là, il décale Cabaye, qui vient tromper Langerak d'une belle frappe du droit (4-0, 29e). Mais surtout, il a donné à Benzema un caviar, qui permet à l'avant-centre du Real Madrid d'enfin mettre fin à son incroyable disette sous le maillot bleu (6-0, 51e).

Entre temps, Giroud s'était offert un doublé après une superbe action collective menée par Ribéry et Nasri conclu par un plat du pied efficace de l'ancien joueur de Montpellier (3-0, 27e), puis Debuchy avait inscrit sous premier but en sélection grâce à une belle reprise du gauche (5-0, 47e). Rémy, par deux fois auraient pu alourdir la marque (66e, 77e). Nasri a eu également l'opportunité suite à une très belle frappe de Nasri (82e), tout comme Sissoko en toute fin de match (86e). La seule fausse note de la partie fut les sifflets du public parisien envers Matthieu Valbuena, le Marseillais. Qu'importe, l'essentiel n'est pas là. La belle victoire des Bleus résulte évidemment de la faiblesse de l'adversaire qui avait également été battu sur le même score lors de son dernier match face au Brésil, mais également du très beau jeu en première intention produit par la formation tricolore ce soir. De belles promesses, à confirmer dès mardi face à la Finlande, au Stade de France.