France - Australie, l'analyse du match

VAVEL et son oeil averti juge le France - Australie (6-0) d'hier soir, il y eu du bon, un peu de moins bon et, surtout, une très faible opposition.

France - Australie, l'analyse du match
France - Australie, l'analyse du match

Le jeu : 

Des débordements, on savait que ça marchait bien, on le faisait à chaque match. Mais souvent, la balle finissait perdue dans les sombres enchaînements de Benzema ou de Nasri. Là, on a trouvé Giroud constamment, même dos au but, Nasri a été altruiste et aurait mérité mieux. Rémy n'était pas cherché et le jeu de la France a forcément penché à gauche ou la liaison Evra - Ribéry commence à se former. La charnière n'a pas eue grand chose à faire par la même occasion, étant donnée la faiblesse de l'attaque australienne. Lloris aurait pu jouer avec une gastro, rien n'aurait changé. Le premier rideau défensif, le milieu a parfaitement joué son rôle en distribuant à merveille, Pogba y est pour beaucoup. Nasri a effectivement joué son rôle de pivot en servant bien Giroud ou en trouvant des combinaisons avec Ribéry, il se pourrait que les absents de ce match, et notamment Valbuena, soient les perdants de la soirée...

Les points positifs : 

On a retrouvé une attaque. Avec 10 buts inscrits en 2 matchs, la France commence à retrouver une certaine frappe offensive. Et même si c'était face à la Biélorussie et l'Australie, cela reste un bon signe. Giroud a été determinant dans son jeu dos au but, dans un registre à la Gomis mais avec les buts en plus. Ribéry, malgré un début de match poussif, est à nouveau l'homme du match! Avec un but et trois passes décisives, on trouve enfin un Ribéry à la hauteur de son niveau bavarois. Le volet offensif de la défense à été satisfaisant, Debuchy a inscrit un joli but d'un demi-volée splendide. Il a presque fait le travail de Rémy... Evra est bien monté tout en bloquant les rares incursions adverses. Son entente avec le "Kaiser" pourrait faire des étincelles à l'avenir! Le milieu Pogba - Cabaye à ce niveau a également un futur. Bien qu'étant sceptique sur l'état du joueur de Newcastle, son bon match et son but m'ont fait mentir (heureusement). Le jeune turinois est toujours excellent. 

Les points négatifs : 

La seule déception parmi ces onze titulaires, c'est Loïc Rémy. Excellent en Premier League, il n'a pas tranché hier. Invisible, il a même vendangé une occasion de but. On ne lui en voudra pas tellement vu le score mais je me demande si un retour de Valbuena à droite, voire Payet ne serait pas préférable. 

J'entends de partout : "Benzema à marqué". Ok. C'est bien. Mais face à l'Australie, hier soir, s'il n'avait pas marqué... Un seul but en 45 minutes reste presque décevant. Il a manqué deux buts donnés. Seul point positif, son attitude : il a pris avec le sourire le gentil chambrage du Parc : "Il a marquééééé!" Il a peut-être eu la malchance de jouer au moment ou les Bleus se sont reposés... Car, justement, après l'heure de jeu, à 6-0, la France n'a plus bougé. C'était décevant car on aurait bien aimé en mettre plus mais bon.. Si cela nous permet de nous imposer contre les Finlandais mardi... 

La bonne nouvelle : 

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les Bleus se sont assurés sans jouer de disputer les barrages de qualification au Mondial! La France fait partie des meilleurs deuxièmes et jouera, au pire, les barrages! 

Les mauvaises nouvelles : 

Elles sont insignifiantes et ne nous concernent presque pas, inutile, mais on vous le dit quand même : 

- On regrette l'attitude du Parc des Princes a avoir sifflé Valbuena a chancun de ses ballons. La rivalité PSG-OM devrait s'arrêter à la frontière de l'équipe nationale...

- Le sélectionneur australien qu'était Holger Osieck a été limogé après cette claque... Celui qui avait brillament mené les Socceroos au Mondial 2014 n'a pas resisté aux amicaux contre le Brésil (0-6), la Chine (2-3) et, donc, la France (0-6)

Les buts : 

La rédaction de VAVEL vous livre son classement des buts français de la soirée, on ne peut pas le faire souvent alors on en profite! 

1. Olivier GIROUD (2-0) Magnifique travail de Ribéry qui sert Giroud qui, d'une frappe étonnante, lobe le gardien australien

2. Mathieu DEBUCHY (5-0) La frappe est sèche, forte et précise. Que vouliez vous?

3. Yohan CABAYE (4-0) Belle remise de Nasri, il ressemble à celui de Debuchy mais en moins spectaculaire. 

4. Olivier GIROUD (3-0) Le but est simple mais la conclusion était pas donnée : du bout du pied droit!

5. Karim BENZEMA (6-0) Encore une super passe de Ribéry, il a fallu resister au défenseur et juste la mettre au fond.

6. Franck RIBERY (1-0) Un penalty, il faut juste le marquer. 

La vidéo : 

Les notes : 

France 4-2-3-1 football formation