Les notes des Bleus : Ribéry encore au sommet

L’équipe de France a enchaîné un troisième succès consécutif, en s’imposant devant la Finlande (3-0, buts de Ribéry, Tovio csc et Benzema) ce mardi au Stade de France. Frank Ribéry, qui a encore marqué d’une frappe limpide en lucarne, avant de délivrer une passe décisive à Benzema, a été une nouvelle fois l’élément essentiel de cette formation tricolore, qui attend désormais de savoir son adversaire pour les barrages.

Les notes des Bleus : Ribéry encore au sommet
Un but et une passe décisive pour Franck Ribéry (Reuters)

Hugo Lloris (5,5) : Il a réussi la seule intervention qu’il a eu à réaliser. Malgré de nombreuses possibilités, les visiteurs n’ont finalement que peu inquiété le portier des Spurs, qui a passé une soirée bien tranquille. Une mauvaise sortie néanmoins à l’heure de jeu sur un coup de pied arrêté finlandais.  

Matthieu Debuchy (6,5) : Dans la lignée de sa belle prestation face à l’Australie, Matthieu Debuchy a été très séduisant ce mardi sur la pelouse du Stade de France. L’arrière droit de Newcastle a été impérial défensivement, et a beaucoup apporté dans le domaine offensiff en attestent ses quelques occasions en première période. En l’absence de Bakary Sagna, Debuchy aura marqué des points.

Laurent Koscielny (5) : La moyenne, tout juste. S’il n’a pas commis d’erreurs fatales, le défenseur d’Arsenal n’a pas forcément été d’une sécurité totale, et a manqué clairement d’automatisme avec son compère d’un soir, Eric Abidal. A noter néanmoins un très bon retour sur un contre finlandais peu avant l’heure de jeu.

Eric Abidal (4) : Le maillon faible de ce jour. Le défenseur de Monaco n’a pas été à son mieux face à la Finlande ce mardi, pris à défaut plusieurs fois par la défense finlandaise. Sakho, mais surtout Varane feraient de meilleurs candidats à ce poste clé.

Patrice Evra (5) : Un match mitigé. En nette ogression, avec quelques très bons retours, la latéral mancunien manque de poids offensivement, alors qu’il pourrait profiter de la manière de jouer de Franck Ribéry qui évolue devant lui et qui repique assez souvent. Un carton jaune reçu pour une faute assez bête.

Paul Pogba (6) : Une valeur sûre. Sans être transcendant, Paul Pogba a encore démontré une grande maîtrise et semble dégager une confiance et une sûreté impressionnante. Usant parfaitement de son gabarit imposant, et pouvant s’appuyer sur une très bonne technique balle au pied, il s’est clairement imposé comme un titulaire inamovible de la formation tricolore.

Blaise Matuidi (5) : Un match pas transcendant pour le très sollicité milieu parisien. Quelques bons retours, et bonnes récupérations. On pourra regretter un manque de différences faîtes dans le jeu.

Samir Nasri (6) : Repositionné sur le côté droit après sa bonne performance dans l’axe face à l’Australie, Samir Nasri a été séduisant. Il a vu sa belle frappe du droit déviée par une défenseur finlandais échouer sur le poteau. Plus discret en seconde période.

Matthieu Valbuena (5) : Un match assez discret pour le lutin Marseillais qui a délivré quelques bons ballons, mais sans véritablement peser sur la formation française.

Franck Ribéry (7) : Ribéry a fait du Ribéry. Un peu moins transcendant que face à l’Australie, le joueur du Bayern Munich a tout de même régalé le pubic dyonisien d’une frappe limpide en dehors de la surface, qui s’est logée en pleine lucarne après avoir heurté la barre. Encore une fois le véritable maître à jouer de cette formation tricolore. Une belle passe décisive pour Benzema également.

Olivier Giroud (5,5) : Son but sauve un peu sa partie, où il n’a pas été servi dans d’idéales situations avant sa réalisation de la 77e minute. Quelques bonnes déviations dans le jeu. En attendant, cela fait trois buts en trois matchs, et il confirme sa crédibilité à la pointe de l’attaque tricolore.

Les entrants se sont montré. Yoann Cabaye aura quand même eu une énorme opportunité dans les dernières minutes. Karim Benzema lui, a eu peu de temps mais a tout de même trouver le chemin des filets, d’une belle reprise à bout portant sur un service parfait de Ribéry. Loïc Rémy a failli marquer lui aussi, mais a vu sa tête s'échouer sur le poteau.