En route vers le Brésil : la Croatie [4/32]

UN JOUR, UNE EQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce jusqu’à la veille du match d’ouverture. Aujourd’hui, l’équipe nationale croate qui disputera sa 4ème phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA.

En route vers le Brésil : la Croatie [4/32]
© Montage Arthur Massot - VAVEL France

La Croatie, membre de la Yougoslavie de 1930 à 1992, est une jeune et prometteuse nation sur le plan du football. Sa troisième place en 1998, lors de sa première participation, en témoigne. Cet été au Brésil avec des joueurs comme Mandzukic et Modric ainsi que le prometteur Halilovic, les Vatreni (‘’damiers’’ en Français) peuvent réaliser de belles choses et enfin dépasser le stade de la phase de poules, ce serait une première depuis 1998. Dans la poule du Brésil, pays organisateur très attendu, les Croates vont batailler avec le Cameroun et la Mexique pour une place en huitièmes de finales. 

Comme écris ci-dessus la Croatie a appartenu à la Yougoslavie avant la dislocation de celle-ci en 1992. L’équipe de Croatie n’a pas pu participer aux éliminatoires de la Coupe du Monde 1994 car ceux-ci avaient débuté avant même que la fédération ne soit reconnue officiellement par la FIFA. Finalement, en 1998, en France la Croatie est qualifiée pour sa première Coupe du Monde. La phase de poules se passe plutôt bien pour les coéquipiers de Bilic et Suker : succès sur la Jamaïque et la Japon, défaite face à l’Argentine. Après avoir sorti superbement l’Allemagne 3-0 en 8es et passés les quarts, les Croates se retrouvent en demi-finales face à la France, pays hôte. La belle aventure s’arrête après un doublé de Thuram (2-1) mais la Croatie prend la finalement la troisième place après un succès sur les Pays-Bas grâce à un Suker sacré meilleur buteur de la compétition avec six réalisations. En 2002 et en 2006 les Vatreni restent à quai dès la phase de groupes malgré des qualifications où ils ont à chaque fois resté invaincus : prendre la relève de la ‘’génération dorée’’ des Suker, Bilic, Simic ou Tudor est compliquée. L’ultime preuve de cela est la non qualification de l’équipe croate pour les Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Lors des éliminatoires de la zone Europe, la Croatie a été placé dans le groupe de la Belgique, de la Serbie, de l’Ecosse, du Pays de Galles et de la Macédoine. Les Diables Rouges d’Eden Hazard terminant à la première place, les Croates n’ont pu mieux faire d’une  deuxième place, 4 points devant la Serbie, synonyme de barrages. Les Vatreni sont têtes de séries lors du tirage au sort des barrages et ce sort va s’avérer heureux pour l’équipe du sélectionneur Niko Kovac avec l’Islande, adversaire le moins coriace sur le papier, comme adversaire pour aller à la Coupe du Monde. A l’aller, au Laugardalsvöllur de Reykjavik la Croatie décroche un bon nul 0-0 ; au retour, grâce à des buts de Srna et Mandzukic, les Croates l’emportent 2-0 devant les 22 000 spectateurs du Maksimir de Zagreb : la qualification pour la Coupe du Monde est acquise, c’est le soulagement. 

Pour la Croatie, l’objectif lors de cette Coupe du monde brésilienne est de passer le stade des poules. Et cela est possible avec le Brésil, le Mexique et le Cameroun. C’est un groupe assez homogène, la bataille va être âpre. Théoriquement, si la Croatie prend la deuxième place de son groupe derrière le Brésil, ce sera le premier du groupe B en huitièmes, soit l’Espagne ou les Pays-Bas. Dans ce cas de figure, il faudra, pour les Vatreni, livrer un très gros match et espérer le miracle pour gagner le respect des concurrents. La Croatie est une jeune nation du football mais elle est prometteuse, et de belles choses vont arriver pour elle, peut être dès cet été au Brésil.

Mario Mandzukic, numéro 9 du Bayern Munich, culmine à treize buts en 48 sélections avec l’équipe nationale croate. Ce n’est pas un ratio du calibre de Ronaldo ou de Messi mais ce n’est pas si mal. A la Coupe on attend du natif de Slavonski Brod de marquer des buts importants pour la Croatie en vue d’une qualification en huitièmes, comme il l’a fait face à l’Islande pour emmener sa patrie à cette compétition. Il n’a pas déçu lors de sa précédente et première compétition internationale : trois buts en trois matches à l’Euro 2012 en Pologne et Ukraine malgré l’élimination précoce des Vatreni. La joueur formé à Marsonia avant de passer au NK Zagreb et surtout au Dinamo Zagreb (63 buts en 125 rencontres) avait tapé dans l’œil des scouts de Wolfsburg qui l’on enrôlés en 2010. Chez les ‘’Loups’’ Mandzukic marquera 20 buts en 60 matches ce qui lui vaudra d’être recruté par le Bayern en 2012 où il va devenir champion d’Europe en 2013. Ce renard des surfaces va frapper au Brésil.

Deux matches de préparation sont au programme avant la Coupe du Monde : le 31 mai face au Mali et le 6 juin face à l’Australie. Vient ensuite la Coupe du Monde dont le programme croate en phase de groupe (Groupe A) est le suivant : le 12 juin à São Paulo face au Brésil (match d’ouverture), le 18 juin à Manaus face au Cameroun et le 23 juin à São Lourenço da Mata face au Mexique.

VAVEL France souhaite bon courage et tout le bonheur du monde à toute la sélection croate.