En route vers le Brésil : les Pays Bas [8/32]

UN JOUR, UNE EQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce jusqu’à la veille du match d’ouverture. Aujourd’hui, l'équipe nationale néerlandaise qui voudra prendre sa revanche après sa deuxième place lors de la dernière édition.

En route vers le Brésil : les Pays Bas [8/32]
©Montage Arthur Massot - VAVEL France

Après la désillusion et la deuxième place sur le podium lors de l'édition 2010 en Afrique du Sud, face à l'Espagne, les Oranjes cherchent à se rattraper, et ils s'en donnent les moyens. Tout d'abord, la fédération néerlandaise de football a décidé de se séparer de Bert van Marwijk qui était à la tête des Oranjes depuis 2008, mais celui-ci décide de claquer la porte après l'élimination de sa sélection au 1er tour de l'Euro 2012. Louis Van Gaal reprend donc les rênes 10 ans après avoir échoué à qualifier la sélection pour la Coupe du Monde de 2002. Il sera cependant remplacé à l'issue du Mondial au Brésil au profit de Guus Hiddink. Louis van Gaal est lui pressenti pour remplacer Victor Moyes à la tête de Manchester United la saison prochaine.

Les Pays Bas connaissent leur 10ème participation en Coupe du Monde, leur première datant de 1934, en Italie. 3 fois finalistes (1974. 1978 et 2010), ils n'ont jamais été éliminés en phase de groupes. C'est pour cette raison qu'il est indéniable de ne pas voir les Oranjes faire un parcours équivalent à la dernière édition.

Les Oranjes terminent 1ers et invaincus dans leur poule de qualification, assez accessible, il faut l'admettre. A leurs côtés (et dans l'ordre de points) la Roumanie, la Hongrie, la Turquie, l'Estonie et Andorre. Sur 10 matchs, ils ne concèderont qu'un seul et unique match nul et battra même la Hongrie 8-1 (avec un triplé de Van Persie). Avec 28 points (un record partagé avec l'Allemagne en phase de qualification par poules), ils finissent 1ers de leur groupe et se qualifient.

L'objectif est évident : faire mieux qu'en 2010. Plus facile à dire qu'à faire, bien entendu, puisque peu de personnes les voyaient arriver en finale lors de la dernière édition. Battus 1-0 pendant les prolongations par l'Espagne (Xavi 116'), et cumulant donc 3 finales perdues, les Oranjes ont la rage de vaincre, et ça, peu importe leur adversaire. Le minimum reste cependant la phase éliminatoire et les huitièmes de finale.

Wesley Sneijder a bien failli ne pas être appelé par le sélectionneur néerlandais. Il y a quelques semaines, ce dernier doutait de la bonne condition du meneur de jeu évoluant à Galatasaray, qui fêtera ses 30 ans le 9 juin prochain. A lui donc de prouver que son manager a bien fait de le sélectionner finalement et qu'il peut, encore, être décisif.

Il y a quelques jours, Louis van Gaal a annoncé sa liste de 30 joueurs qui iront au Brésil :

Gardiens :

Jasper Cillessen (Ajax), Tim Krul (Newcaste United/ANG), Michel Vorm (Swansea City/ANG), Jeroen Zoet (PSV).

Défenseurs :

Patrick van Aanholt (Vitesse Arnhem), Daley Blind (Ajax), Daryl Janmaat (Feyenoord), Terrence Kongolo (Feyenoord), Bruno Martins Indi (Feyenoord), Karim Rekik(PSV), Joël Veltman (Ajax), Paul Verhaegh (FC Augsburg/ALL), Ron Vlaar (Aston Villa/ALL), Stefan De Vrij (Feyenoord).

Milieux :

Jordy Clasie (Feyenoord), Leroy Fer (Norwich City/ANG), Jonathan De Guzman(Swansea City/ANG), Nigel de Jong (AC Milan/ITA), Wesley Sneijder (Galatasaray/TUR), Tonny Vilhena (Feyenoord), Rafael van der Vaart (Hambourg/ALL), Georginio Wijnaldum (PSV).

Attaquants :

Jean-Paul Boëtius (Feyenoord), Memphis Depay (PSV), Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04/ALL), Dirk Kuijt (Fenerbahçe/TUR), Jeremain Lens (Dinamo Kiev/UKR), Robin van Persie (Manchester United/ANG), Arjen Robben (Bayern München/ALL), Quincy Promes (FC Twente).

La sélection néerlandaise commence la compétition par le remake de la finale de 2010, face à l'Espagne, le 13 juin. Ils affrontent l'Australie le 18 juin, pour finir avec le Chili le 23 juin. Mais il est évident que le match déterminant est l'ouverture face à la Roja.