Lucas Moura ne digère pas sa non-sélection

Lucas Moura, le "prodige" du Paris Saint-Germain a mal vécu sa non-sélection dans les 23 Brésiliens pour la Coupe du Monde. Pour lui, il se serait sélectionné.

Lucas Moura ne digère pas sa non-sélection
Lucas Moura, orgueilleux (crédit-photo : lemeilleurdupsg.com)

Lucas Moura pas modeste ? Non-sélectionné dans les 23 Brésiliens pour la Coupe du Monde au Brésil, le milieu technique du Paris Saint-Germain a été touché par cette non-sélection. En pleurs le soir du titre parisien au Parc des Princes, Lucas Moura fait son auto-critique. Ou plutôt des avis positifs pour lui-même. Selon lui, il méritait sa place dans le groupe des 23, son nom étant cité dans les 7 réservistes appelés par Scolari. Sauf qu'il défend sa saison sous le maillot parisien : « Sincèrement, je me serais sélectionné. Ceux qui ont suivi le football français ont pu se rendre compte de mon évolution, de la manière dont j’ai progressé. Même en étant remplaçant, j’ai terminé meilleur passeur du PSG. J’ai aussi marqué des buts. Ce fut aussi une bonne saison pour le PSG avec un quart de finale de la Ligue des Champions, la Coupe de la Ligue et le Championnat de France. Si j’avais été le sélectionneur, je me serais convoqué. » Le joueur a semble-t-il oublié les matchs fantomatiques qu'il avait produit, notamment lors du match retour à Chelsea. Il n'a jamais été au rendez-vous dans les grands matchs du club parisien. 

"J’ai aussi un peu perdu ma place au PSG"

Petit mea-culpa pour le milieu de poche du Paris Saint-Germain, puisqu'il avoue avoir perdu sa place dans l'équipe de Laurent Blanc : "La concurrence est plus forte avec des joueurs connus en Europe et titulaires avec leur sélection." Une sélection qui s'est jouée à cela pour lui. Cependant, Lucas ne devrait pas s'attarder sur sa saison parisienne plutôt décevante, contrairement à ce qu'il a énoncé. Lucas Moura comprend la décision de Scolari. Lucas Moura a encore 4 ans pour prouver qu'il peut enfin décoller avant de reprendre l'avion pour le Mondial. En Russie, cette fois-ci !