En route vers le Brésil : le Portugal [24/32]

UNE JOUR, UNE EQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce jusqu’à la veille du match d’ouverture. Aujourd’hui, l’équipe nationale portugaise, 3e au classement FIFA.

En route vers le Brésil : le Portugal [24/32]
©Arthur Massot/VAVEL France.

 La Selecção qui accumule les déceptions à l'approche de la fin de compétition compte bien cette année profiter de l'aspiration de son Ballon d'Or en titre et d'une compétition qui se déroule sur une terre lusophone pour tirer son épingle du jeu et enfin offrir au peuple portugais un premier titre, qui manque terriblement à l'équipe au Bouclier.

Le Portugal a connu une relation tumultueuse avec la Coupe du Monde. Les débuts furent néanmoins difficiles. Non invité à la première édition en 1930, les Portugais échouèrent par la suite à se qualifier de nombreuses fois. C'est en 1966 que la Selecção das Quinas retint pour la première fois l'attention internationale. Pour son premier Mondial, elle termine première de son groupe devant le Brésil et la Hongrie, notamment. L'Angleterre, futur vainqueur, metta fin au rêve lusitanien en demi-finale. Après ce coup d'éclat, et ce, malgré l'avénement de la star Eusebio, le Portugal connut un gros passage à vide durant une vingtaine d'années, échouant à sa qualifier aux Mondial 70, 74, 78 et 82. Le retour fut long et progressif : après une pige de trois matchs au Mondial 86, le Portugal disparut de la circulation jusqu'en 1998. De retour aux affaire à travers de belles performances, les Portugais arrivent en position d'outsider à la Coupe du Monde 2002 mais n'arrivent finalement pas à sortir de leur poule. L'édition 2006 fut bien mieux réussie. Les Lusitaniens arrivèrent quatrième, après une demi-finale perdue face aux Bleus de Zizou. Emmené par ce qui ressemble à la meilleure génération de footballeurs portugais, l'édition 2010 est gâchée par le voisin espagnol qui arrêta leur parcours en huitième.

Pour aller au Brésil,  le Portugal a souffert. Placé dans le groupe F en compagnie de la Russie, d'Israël, de l'Azerbaïdjan, de l'Irlande du Nord et du Luxembourg, la première place semblait plus qu'envisageable pour les coéquipiers de Rui Patricio. Après quelques contre-performances (nul en Israël notamment), la sélection russe a terminé première, reléguant le Portugal en barrage. Dans ce match piège, qui plus est face à la redoutable et imprévisibe Suède, les Portugais ont souffert le martyr pour valider leur qualification (1-0, 3-2), Cristiano Ronaldo répondant par un triplé au doublé de Zlatan Ibrahimovic. 

Le Portugal n'a pas vraiment d'objectifs précis pour ce Mondial 2014. Placé dans le "groupe de la mort" en compagnie de l'Allemagne, du Ghana et des Etats-Unis, la sélection de Paulo Bento essayera déjà de passer les poules. Ensuite ? Tout peut arriver ! Et ce sont les mots de Pedro Miguel Pauleta, ancienne star de l'équipe : «Le Portugal peut représenter un outsider car la sélection a obtenu de bons résultats depuis quelques années. Donc si l’on passe le premier tour, tout peut arriver »

En tout cas, toute élimination avant les quart de finale serait vécue comme un échec au pays.

Surprendrais-je quelqu'un en élisant Cristiano Ronaldo ? Le choix n'a pas pris longtemps. Double Ballon d'Or, CR7 est la superstar nationale et considéré comme le meilleur joueur du monde à l'heure actuelle. Tout simplement. En claquant un triplé, il a validé à lui tout seul la présence du Portugal au Brésil. En pleine confiance actuellement, auréolé de sa victoire en Ligue des Champions avec le Real Madrid, il sera déterminé à montrer qu'il peut être aussi performant avec son pays qu'avec son club. Auréolé de 39 buts avec sa sélection, il voudra être le fer de lance de son pays. 

Un onze peine à se dessiner du côté du Portugal. Mais, suivant les qualifications et les barrages face à la Suède, les derniers matchs à enjeu disputés par les troupes de Bento, voici le onze qui se dessine (4-3-3) : Patricio - J Pereira, Alves, Pepe, Coentrao - Veloso, Moutinho, Meireles - Nani, Ronaldo, Postiga

Le Portugal s'est installé aux Etats-Unis pour sa préparation au Mondial. Le 6 juin, ils affronteront le Mexique, puis l'Irlande trois jours plus tard en match de prépration. 

Lorsque la vraie compétition commencera, l'Allemagne se dressera sur leur passage le 16 juin à 13h à Salvador. Ensuite viendront les Etats-Unis le 22 juin (18h) à Manaus puis le Ghana pour terminer la première phase le 26 juin (13h) à Brasilia. 

VAVEL France souhaite bon courage et tout le bonheur du monde à la sélection portugaise.