Mais à quoi joue Löw? Analyse tactique de la Nationalmanschaft

En attaque comme en défense, Joachim Löw a une marge tactique impressionnante que seul le Brésil semble pouvoir égaler.Pourtant ses choix sont souvent critiqués et remis en question mais son équipe reste l'une des favorites pour la coupe du monde 2014. Analyse et conclusion de la tactique du "Bundestrainer".

Mais à quoi joue Löw? Analyse tactique de la Nationalmanschaft
Photo : DFB

En attaque :

La qualité de l'équipe de Jogi Löw est indéniable, en attaque encore plus, le sélectionneur allemand dispose d'une réserve de joueurs à vocation offensive absolument phénoménale. Et ceux qui se sont imposés comme titulaires ne sont pas n'importe qui. Dans le couloir gauche, Marco Reus a déjà l'Europe à ses pieds pour le prochain mercato, à la fois tireur, passeur, dribbleur de génie et tireur de coup franc à seulement 25 ans ( depuis une semaine ) ; il est l'avenir de la Mannschaft pour un bon bout de temps. A gauche, il y a aussi son ancien coéquipier, Mario Götze, le Bavarois peut évoluer sur tout les postes de l'attaque.

 Hier soir, face à la sélection camerounaise, Jogi Löw a choisi de titulariser le prodige bavarois en faux numéro 9, comme le fait Pep Guardiola au Bayern Münich. En meneur de jeu, un homme s'est imposé et même Götze a du mal à le déloger, Mesut Ozil : sa précison dans la dernière passe est simplement extraordinaire, c'est l'homme, qui lorsqu'il jouait au Real Madrid, délivrait le plus de passes à Ronaldo, le Ballon d'or 2013 doit beaucoup à l'Allemand. A droite, c'est Thomas Müller qui règne, plus besoin de présenter ce joueur, au talent et à la technique si particuière, élu meilleur jeune de la Coupe du monde 2010. Vous pouvez être sûrs que l'Allemagne va encore scander son nom cet été. Tout comme celui de Miroslav Klose; mais pour la dernière fois. S'il marque plus d'un but au Brésil, il aura égalé et dépassé le record du grand Ronaldo ( celui du Brésil bien sur ). C'est l'attaquant normalement titulaire à la pointe de la formation allemande, sa détente hors du commun lui permet de mobiliser deux défenseurs adverses pour le marquer. Des joueurs de grands talents comme Julian Draxler ou Kevin Volland son également sur les rangs...

Voici une des nombreuses combinaisons possibles  (surtout en attaque) :

Le milieu de terrain : 

Là aussi, Löw a beaucoup de choix, bien évidemment un homme est indiscutable : Bastian Schweinsteiger, plus besoin de présenter la légende bavaroise, qui peut-être candidat au titre de meilleur joueur du monde à son poste. Il est souvent amené à jouer au côté de Toni Kroos, qui évolue souvent un cran plus bas qu'avec le Bayern. Bien qu'absent la plus grande partie de la saison, Sami Khedira est également une option intéressante pour cette paire de sentinelle. Attention car malgré sa saison sans jouer, Gundogan peut également prendre la place de Kroos, lorsque le joueur du Borussia Dortmund reviendra. Mais nous le ne verrons pas à la Coupe du monde 2014. Souvent utilisé au milieu de terrain par Pep Guardiola, l'idée germe en Allemagne que Philipp Lahm serait également une bonne solution puisqu'il serait associé à son coéquipier de toujours.

La défense : 

Voici également un chantier fort intéressant, à gauche c'est Marcel Schmelzer qui tient la corde, tandis que la charnière centrale, la plus utilisée ces derniers temps par Löw, se compose de Per Mertesacker d'Arsenal et de Boateng du FC Bayern. Cependant il semble évident qu'au top de sa forme, c'est Mats Hummels qui devrait être titulaire, le jeune joueur de Dortmund est capable de faire la loi à lui tout seule en défense. Malgré ses erreurs, Boateng est également indiscutable depuis la Coupe du monde 2010 où il avait été associé à Holger Bastuber, pour former la charnière allemande. Mertesacker risque de jouer pleinement sa chance et la concurence s'annonce très rude. A droite, aucune discussion n'est possible, personne ne peut remettre en doute la place de titulaire de Philipp Lahm, le meilleur joueur que Pep Guardiola ait entraîné. ( Lionel Messi, Iniesta sont dans la liste...) Il ne faut pas oublier que malgré son comportement, Kevin Grosskreutz est un joueur qui peut évoluer à tout les postes du terrains, si Lahm doit être amené à jouer au milieu de terrain, c'est Jerôme Boateng ( comme sur la première composition de la partie attaque ) qui prendre sa place mais Grosskreutz a également une sérieuse carte à jouer.

Dans les buts Manuel Neuer fait autorité, bien que sa blessure à l'épaule soit une grande source d'inquiétude outre-Rhin. La fédération allemande a demandé à Marc André Ter-Stegen de se tenir prêt à un éventuel forfait du portier du Bayern. 

Il semble peu probable que le système tactique de la nationalmanschaft change, en effet le 4-2-3-1 a été longtemps utilsé par le Bayern et le Borussia Dortmund l'utilise toujours, aucun changement majeur n'est donc à venir à moins d'une blessure.  Cependant si cela devait arriver l'Allemagne ne doit pas trop s'en faire.Chaque joueur dans la liste de Löw est un joueur de talent, cette sélection composée à la fois de très jeune joueurs tel que Julian Draxler qui est récemment devenu le plus jeune capitaine de l'histoire de la manschaft à seulement 20 ans, mais aussi de "vieux loups" qui ont tout gagnés sauf la coupe du monde comme Klose, Philipp Lahm ou encore Bastian Schweinsteiger. Attention, la manschaft est déterminée est pleine de qualité, si elle joue comme peut le faire, c'est à dire à un niveau digne du pays classé 2e au classement FIFA, alors elle pourra largement prétendre à une place dans les quatres derniers finalistes de cette coupe du monde 2014.