L'Argentine n'a pas fait de cadeau à Trinité et Tobago

L'Argentine monte petit à petit en puissance. Sans réellement flamber face à son adversaire du soir, Trinité et Tobago (3-0),  l'Argentine a démontré sa puissance offensive, et a montré que Messi et les siens étaient prêts pour le Mondial. Le prochain match amical contre la Slovénie devrait confirmer ou non cette montée en puissance.

L'Argentine n'a pas fait de cadeau à Trinité et Tobago
Messi aura été omniprésent, mais n'a pas marqué (crédit-photo : twitter.com, skysports)
Argentine
3 0
Trinité et Tobago
Argentine: Romero, Campagnaro, F. Fernández, Demichelis, Rojo, Gago, Mascherano (Alvarez 69'), Di María (Perez 62'), Messi, Lavezzi (Maxi Rodriguez 54'), Palacio
Trinité et Tobago: Williams, Hoyte, Abu Bakr, Bateu, Mitchell (carton jaune 49'), Boucaud (carton jaune 24') (George 70'),. Guerra, Peltier, George, Jones, Winchester.
SCORE: 1-0 : 45ème minute : Palacio 2-0 : 50ème minute : Mascherano 3-0 : 63ème minute : Maxi Rodriguez
ARBITRE: DANIEL FEDORCZUCK
ÈVÉNEMENTS: Match de préparation pour le Mondial 2014 - ESTADIO MONUMENTAL ANTONIO VESPUCIO LIBERTI'

Ce match entre l'Argentine et le Trinité et Tobago est le moment pour l'Argentine de se tester.  Le temps aussi pour effectuer les derniers réglages. Mais, qu'a donné l'Argentine contre cette équipe, non qualifiée pour le Mondial. Réponse...

L'armada offensive a parlé

La première occasion pour l'Argentine est signée Messi, après un contre mené par Di Maria, et Lavezzi, mais la Pulga loupe le cadre (10ème). Angel Di Maria veut faire bouger les choses, avec une frappe puissante, mais hors-cadre (17ème), tout comme Lavezzi qui tente sa chance tout seul, sur une reprise de volée puissante, mais qui finit dans le petit filet (20ème). L'Argentine se met, enfin à pousser, mais sans réalisme ! A la 29ème minute, Palacio délivre un centre pour Messi, à quelques mètres des buts, mais manque la cible, une nouvelle fois. En face, aucun risque de danger pour l'Argentine : les attaquants de Trinité sont peu présents, malgré un tir de Guerra, qui passe à côté des buts de Romero ! Javier Mascherano se met, lui-aussi à tenter de loin mais ça flirte avec la lucarne ! (37ème). La meilleure occasion de la première mi-temps sera celle de Gago, qui touche la barre après une reprise d'un centre de la gauche, avant qu'un Argentin reprenne le cuir mais qui le tire à côté (40ème). Mais, à la 45ème minute, Messi loupe un énorme raté ! Angel Di Maria contourne le gardien avant de servir Messi, qui tire au dessus, à cause d'un retour d'un défenseur ! Juste après, sur le corner suivant, Palacio place une tête rageuse, dont le gardien Williams loupe son arrêt ; l'Argentine a mérité son ouverture du score, après toutes ces tentatives vaines ! 

Bis repetita, avec l'Argentine, en contre, qui se montre dangereuse, à l'image d'une frappe de Di Maria qui passe à un bon mètre des buts de Williams (47ème). L'Argentine fait le break grâce à Mascherano, à l'affût d'un coup-franc à 20 mètres de Messi qui heurte le poteau, avant de revenir sur son coéquipier du Barça ! (50ème). Alors que l'Argentine gérait le score, Enzo Perez envoie un caviar à la limite du hors-jeu pour Palacio, qui évite la sortie du gardien de Tobago et la sortie en six-mètres, avant de centrer en retrait pour Maxi Rodriguez, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond . L'Argentine est définitivement à l'abri ! (63'). Derrière, Maxi Rodriguez est encore là, pour tenter sa chance mais cette fois-ci, Williams fait le bon arrêt ! (65'). L'Argentine en redemande, et Enzo Perez, après un bon appui sur Messi, tire juste à côté (68'). Les changements arrivent, et le jeu argentin se détend. La victoire 3-0 vient confirmer des bonnes choses du côté de l'Albiceleste, notamment offensivement. Mais Trinité et Tobago n'avait rien d'une grosse écurie.