Live : Salvador - Espagne en direct

Live : Salvador - Espagne en direct
Salvador
0 2
Espagne
Salvador: Hernandez - Larin, Barrios (Blanco, min. 86), Mendoza, Garcia - Menjivar (Aguila, min. 84), Ceven, Alvarez (Alas, min. 66) - Burgos, Santamaria (Renderos, min. 57), Flores (Molina, min. 75).
Espagne: Casillas (De Gea, min. 83) - Juanfran, Ramos, Javi Martínez, Jordi Alba - Xabi Alonso - Koke, Iniesta (Cazorla, min. 46), Pedro (Villa, min. 46), Fabregas (Silva, min. 46) - Diego Costa (Xavi, min. 74).
SCORE: 0-1, min. 60, David Villa. 0-2, min. 87, David Villa.
ARBITRE: Baldomero Montero.
ÈVÉNEMENTS: Match amical de préparation à la Coupe du Monde 2014. FedEx Field, Landover (banlieue de Washington, Etats-Unis).

C'est ainsi que se clôt notre soirée de LIVES sur VAVEL France. Merci à vous de nous avoir suivi, on se retrouve dès demain pour de nouveaux directs commentés, comme le match France-Jamaïque. Très bonne soirée à vous sur VAVEL France et à très bientôt !

Le prochain match de l'Espagne sera celui que la sélection de Vicente Del Bosque jouera face aux Pays-Bas, le 13 juin à l'Arena Fonte Nova de... Salvador.

Aucun carton jaune n'a été sorti par l'arbitre de la rencontre Baldomero Montero. L'arbitre Espagnol a réalisé une bonne prestation.

C'est terminé au FedEx Field ! L'Espagne s'impose logiquement 2-0 face à une valeureuse équipe du Salvador. Diego Costa a joué 75 minutes et a loupé un penalty. David Villa, entée à la mi-temps a marqué un doublé. Le gardien du Salvador, Hernandez a réalisé une très belle prestation et a évité la correction.

89ème : Ce deuxième but récompense la domination Espagnole durant l'intégralité du match.

87ème : But de David Villa pour l'Espagne ! Après un centre de Silva, Villa récupère le ballon à l'entrée de la surface, se retourne et trompe Hernandez. 2-0, le break est fait.

86ème : Sortie de Barrios, entrée de Blanco pour le Salvador qui fait tourner.

85ème : C'est Xavi qui a récupéré le brassard de capitaine de Casillas.

84ème : Nouveau changement pour le Salvador. Sortie de Menjivar remplacé par Aguila.

83ème : Iker Casillas sort sous l'ovation du FedEx Field. Il est remplacé par David De Gea, qui fête là sa première sélection.

82ème : En tentant de faire le break, les Espagnols régalent le FedEx Field. A l'instant, ils viennent d'effectuer un superbe une-deux dans la surface.

80ème : Transversale pour l'Espagne ! Frappe limpide de Busquets. Malheureusement pour le joueur du FC Barcelone, sa frappe vient s'échouer sur le montant supérieur d'Hernandez.

80ème : Hernandez sauve par deux reprises ses cages après une succesion de deux frappes Espagnoles. Quelle prestation du portier du Salvador !

79ème : Celui-ci ne donne rien.

78ème : Silva cherche cette fois-ci Koke qui obtient un corner.

76ème : Silva cherche Jordi Alba mais le latéral s'emmêle les pinceaux au moment de contrôler le ballon.

75ème : Changement également du côté du Salvador. Andres Flores sort ; Milton Molina rentre.

74ème : Sortie de Diego Costa, qui aura réalisé un match très solide et rassurant. Il sera sûrement titulaire au Brésil. Xavi Hernandez rentre pour le dernier quart d'heure.

73ème : Nouvelle succesion de centres pour les Espagnols. Une nouvelle fois, elle est conclue par une sortie dans les airs d'Hernandez.

71ème : Nouvel arrêt dans les airs d'Hernandez, qui aura réalisé un grand match et qui n'y est pas pour rien si le score est si étriqué.

70ème : Après avoir eu une succesion d'occasions chaudes, l'Espagne prend plus son temps actuellement pour frapper.

68ème : C'est fini entre la Belgique et la Tunisie. Mertens a permis aux locaux de s'imposer sur le score de 1-0 dans un match qui a duré presque trois heures, entre l'interruption de jeu de plus de 50 minutes et la mi-temps.

66ème : Jaime Alas remplace Arturo Alvarez au mileu de terrain Salvadorien.

64ème : Après avoir par plusieurs fois retardé l'échéance, Hernandez ne peut cette fois-ci s'en vouloir qu'à lui sur ce but en ayant perdu son duel avec Ramos.

62ème : Incompréhension autour de ce but, les joueurs du Salvador réclamant une faute sur Hernandez. Mais au goût de l'arbitre Baldomero Montero, il n'y a pas faute.

60ème : But de David Villa pour l'Espagne ! Xabi Alonso centre pour Sergio Ramos qui bat de le tête Hernandez pour remettre en arrière sur Diego Costa qui marque dans les buts vides. Les Espagnols ouvrent enfin la marque. Le Salvador aura bien tenu.

58ème : Frappe de Jordi Alba à dix mètres excentré sur le côté gauche. Ce tir se transforme presque en centre mais Villa n'arrive pas à reprendre le ballon devant les buts d'Hernandez.

57ème : Premier changement du match du côté du Salvador. Sortie de l'attaquant Santamaria, qui n'aura pas eu beaucoup d'occasions de s'illustrer offensivement. Il est remplacé par Renderos.

56ème : Hernandez se relève et frappe le coup-franc... qui arrive directement dans les gants d'Iker Casillas.

55ème : Ce dernier reçoit des soins dans sa surface, ce qui lui attire les sifflets des quelques supporters Espagnols du public.

54ème : Lancé dans la profondeur, David Villa n'arrive pas à contrôler le ballon et heurte le gardien du Salvador venu à sa rencontre, Hernandez.

52ème : Les joueurs du Salvador, qui n'avaient pratiquement jamais mis les pieds dans la moitié de terrain Espagnole en première période pressent régulièrement dans cette partie du terrain.

50ème : Le Honduras arrive à combiner en ce début de seconde période.

49ème : Première occasion pour le Salvador du match. Iker Casillas doit se coucher pour intercepter le ballon. C'est son premier arrêt du match.

47ème : Entrées sur la pelouse de Villa, Cazorla et Silva.

46ème minute : De nombreux changement côté Espagnol : sorties de Pedro, Inesta et Fabregas.

C'est parti sur le FedEx Field pour la seconde période de cette rencontre amicale entre le Salvador et l'Espagne, la première du nom.

C'est d'ailleurs terminé entre l'Argentine et la Slovénie. Victoire 2-0 de l'Albiceleste.

Les joueurs reviennent sur la pelouse, la seconde période va pouvoir débuter.

La Belgique joue également à domicile. Après une interruption de presque une heure pour cause de grelons, le match a repris et il reste vingt minutes à jouer. Le score est toujours nul et vierge et la Tunisie est à 10 après l'expulsion d'Issam Jemaa. Le live à suivre en cliquant ici. 

L'occasion d'aller voir nos autres lives de la soirée comme Argentine-Slovénie. Les locaux mènent 2-0 suite à des réalisations d'Alvarez et de Messi. Vous pouvez suivre notre live en cliquant ici.

Mi-temps au stade FedEx Field. L'Espagne et le Salvador rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge.

44ème : La mi-temps approche et l'Espagne continue toujours de faire tourner le ballon aux 25 mètres puis de frapper, sans succès.

42ème : Ballon dans la surface du Salvador à destination de Pedro. L'attaquant du FC Barcelone ne peut atteindre le ballon.

41ème : Une nouvelle fois, Hernandez se saisit du ballon au sol. Le gardien du Salvador est plus que rassurant pour sa défense.

40ème : Constat terrible : les Espagnols manquent cruellement de précision dans leur frappe et peinent à les cadrer.

39ème : C'est Sergio Ramos qui le tire. Le joueur du Real Madrid enroule son ballon qui échoue 50 centimètres au-dessus de la barre transversale.

38ème : Coup-franc pour les Espagnols aux 25 mètres en face du but de Hernandez.

37ème : Dans la suite de l'action, Fabregas ne peut également pas cadrer sa tête.

36ème : Première vraie occasion Espagnole depuis le penalty. Juanfran percute dans la surface se défait de son défenseur et centre. Koke, à deux mètres en face du but est trop court.

34ème : Signe rassurant en tout cas pour la Roja : Diego Costa peut enchaîner des sprints intenses. L'attaquant de l'Atlético Madrid avait dû sortir après neuf minutes de jeu en finale de la Ligue des Champions.

33ème : L'objectif pour les Espagnols est de ne pas se blesser, au contraire de Marchisio ou de Reus.

31ème : Sur le côté droit, Pedro à la lutte avec son défenseur centre en bout de course. Malheureusement pour lui, personne n'est à la retombée du ballon.

30ème : Koke est lancé aux 25 mètres et s'engage dans un duel avec le gardien du Salvador, Hernandez. Le second arrive comme une bombe et dégage proprement d'un tacle le ballon.

28ème : La défense du Salvador est compacte est bien organisée. L'Espagne a beau tenter, la plupart des ballons se terminent en sortie de but pour Hernandez - qui cette fois-ci, la tire.

26ème : Tiré par Larin aux cinquantes mètres, le ballon s'envole au-dessus de la cage de Casillas, qui n'a encore eu à effectuer aucun arrêt.

26ème : Il suffisait que l'on le dise pour qu'une faute soit sifflée à l'encontre des Espagnols dans leur moitié de terrain.

25ème : La pression Espagnole est telle qu'à chaque récupération de balle du Salvador, le ballon ne franchit pas la ligne médiane. Ce n'est pas arrivé depuis une dizaine de minutes.

23ème : Le public n'hésite pas à montrer sa préférence pour le Salvador et applaudit chaque ballon Espagnol sorti en six mètres.

21ème : Celui-ci est tiré est dévié mais au dernier moment, Larrin dégage le ballon en corner d'une bicyclette.

20ème : Finalement, l'attaquant du Real Madrid se relève. Plus de peur que de mal. Coup-franc à suivre pour l'Espagne.

19ème : Xavi Alonso a reçu un coup aux trente mètres excentré sur la gauche et se plaint d'une douleur. Les soigneurs Espagnols rentrent sur la pelouse.

18ème : Geste encore plus surprenant : le gardien du Salvador demande à un de ses défenseurs de lui lacer les chaussures. Bizarrement, il n'a semble-t-il rien et ne demande pas de changement.

16ème : Geste surprenant : Hernandez demande à son défenseur Barrios de tirer le six-mètres précedemment obtenu.

15ème : Burgos essaye de déborder Javi Martinez et de s'ouvrir un face à face avec Casillas mais le Salvadorien commet une faute. Coup-franc pour l'Espagne.

14ème : Le stade est maintenant pratiquement plein. La plupart des spectateurs sont arrivés en dernière minute.

12ème : Le Salvador n'a pas l'air intimidé par la succession d'attaques Espagnoles et continue de construire son jeu dès qu'un de ses joueurs reçoit le ballon.

11ème : Nouvelle occasion pour l'Espagne avec la frappe de Xabi Alonso captée par Hernandez, définitivement dans son match qui embrasse le ballon.

10ème : Grosse occasion dans la surface Salvadorienne ! Suite à une frappe peu appuyée Hernandez s'empare du ballon... mais le relâche. Ses défenseurs glissent et le dégagent en catastrophe.

8ème : Inesta essaye de lancer Pedro dans la profondeur mais sa passe est trop appuyée.

8ème : Bien qu'il est nettement inférieur à l'Espagne, le Salvador se projette vers l'avant dès qu'il en a l'occasion.

7ème : Sur le corner, le gardien du Salvador s'empare du ballon dans les airs.

6ème : Nouvelle offensive espagnole conclue par Pedro. Mais Hernandez est vigileant.

4ème : Et l'attaquant de pointe Espagnol ne cadre pas sa frappe. Celle-ci finit sa course dans les tribunes au dessus du but d'Hernandez.

4ème : C'est Diego Costa qui se présente face à Hernandez.

3ème : Penalty pour l'Espagne ! Le gardien du Salvador se jette en tant que dernier défenseur dans les pieds d'un attaquant Espagnol. L'arbitre désigne le point de penalty.

2ème : Les spectateurs présents sont aux deux tiers pour le Salvador. En tout cas, il y a deux fois plus de maillots du Salvador que de l'Espagne en tribune.

1ère minute : Première incursion dans la surface du Salvador pour l'Espagne mais Pedro ne peut contrôler le ballon.

C'est parti entre le Salvador et l'Espagne au FedEx Field !

22h05 : C'est le Salvador qui débutera le match.

22h03 : Un peu de retard sur le protocole habituel. Place au toast habituel entre les deux capitaines et les arbitres.

22h02 : C'est maintenant au tour de l'Espagne et de son hymne : "La Marcha Real" (la marche royale en français).

22h00 : Places aux hymnes nationales. Tout d'abord, l'hymne du Salvador.

-1 minute : Les deux équipes entrent sur la pelouse sous l'hymne de la FIFA.

-6 minutes : Le stade sonne creux. Il est loin d'être plein.

-10 minutes : Nous vous rappelons que vous pouvez suivre en direct le match Belgique-Tunisie et la rencontre Argentine-Slovénie.

La composition du Salvador qui jouera en 4-3-3 : Hernandez - Larin, Barrios, Mendoza, Garcia - Menjivar, Ceven, Alvarez - Burgos, Santamaria, Flores.

La composition de l'Espagne qui jouera en 4-1-4-1 : Casillas -  Juanfran, Ramos, Javi Martínez, Jordi Alba - Xabi Alonso - Koke, Iniesta, Pedro, Cesc Fabregas - Diego Costa.

D'ici là, nous vous invitons à nous rejoindre sur Twitter : @VAVEL_France, sur Facebook : VAVEL.com - France ou sur Google+ : VAVEL France.

Les compositions d'équipes tomberont une heure avant le coup d'envoi, à 21 heures, heure française.

Le coup d'envoi de la rencontre est prévu à 22 heures, pour coincider avec les demandes de la télévision espagnole, le journal télévisé débutant à 21h.

PHOTO | L'arbitre de cette rencontre sera Baldomero Montero (ici devant Patrick Ianni), évoluant d'habitude en MLS, le championnat Nord-Américain.

©Victor Decolongon/Getty Images

Le match se déroulera au FedEx Field, à  Landover (banlieue de Washington) aux Etats-Unis. Stade de football américain, il contient 85000 places.

En revanche, l'Espagne est sur une autre dynamique, ayant gagné quatre de ses cinq derniers matchs dont un face à l'Italie (1-0). Durant leurs cinq dernières rencontres, les Ibériques ont marqués six buts et en ont encaissé deux.

Le Salvador a perdu ses cinq dernières rencontres, pris 14 buts et en a marqué deux. Cependant, ils n'ont perdu leurs deux derniers matchs "que" 1-2.

C'est la première fois que les deux équipes s'affrontent, que ce soit en match amical ou en match officiel.

En revanche le Salvador, non qualifié pour la Coupe du Monde, jouera là un match de prestige. Les joueurs d'Amérique Centrale auront à coeur de jouer un match le plus complet possible.

L'Espagne sera bien évidmment l'équipe à suivre. Les champions du monde 2010 joueront ce samedi leur dernier match de préparation avant la Coupe du Monde 2014 qu'ils joueront au Brésil.

Bonjour à tous et bienvenue sur VAVEL France pour suivre le live du match amical de préparation à la Coupe du Monde 2014 opposant le Salvador à l'Espagne en direct et en intégralité.

©Montage Florian Rakotovarino - VAVEL France