En route vers le Brésil : l'Equateur [30/32]

UN JOUR, UNE ÉQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France, nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce, jusqu'à la veille du match d'ouverture. Aujourd'hui, focus sur la Tri, sélection de l'Equateur.

En route vers le Brésil : l'Equateur [30/32]
En route vers le Brésil : l'Equateur [30/32]

L'Equateur sera le troisième adversaire de l'équipe de France dans les phases de poule de la prochaine Coupe du Monde. Ce match peut avoir une multitude d'enjeux différents. Il peut être celui de la qualification de l'équipe de France pour les huitièmes de finale, celui de la lutte pour la première place pour nos Bleus ; il peut être celui de la qualification pour l'Equateur également. Présentation de la Tri.

L'Equateur a participé deux fois au Mondial : en 2002 et en 2006. Pour leur première participation, en 2002 en Corée du Sud et au Japon, les Sud-Américains étaient tombés dans le groupe G avec la Croatie, l'Italie et le Mexique. Pour leur premier match face à l'Italie, un doublé de Christian Vieiri avait scellé leurs espoirs de victoire. Contre le Mexique pour leur deuxième match, ils ont ouvert le score par Delgado mais se sont finalement incliné 1-2. Ils avaient ensuite battu la Croatie 1-0 pour leur troisième match grâce à Mendes. Quatre ans plus tard, ils étaient tirés au sort dans le groupe A aux côtés de la Pologne, du Costa Rica et de l'organisateur Allemand. Cette fois-ci, ils débutèrent bien par un succès face à la Pologne 2-0 et des réalisations de Tenorio et Delgado. Ils se qualifièrent ensuite dès leur deuxième match grâce à un succès 3-0 face au Costa Rica. Tenorio et Delgado encore marquèrent accompagnés cette fois-ci de Kaviedes. Après avoir perdu le match pour la première place face à l'Allemagne (0-3), leur parcours s'arrêtait ensuite en huitèmes de finale face à l'Angleterre (0-1) et le but de David Beckham.

Coupe du Monde 2002
3 juin Phase de poules Italie-Equateur 2-0
9 juin Phase de poules Mexique-Equateur 2-1
13 juin Phase de poules Equateur-Croatie  1-0
Phase de poule (CDM 2002)
Place Equipe Points +/-
1. Mexique 7 +2
2. Italie 4 +1
3. Croatie 3 -1
4. Equateur 3 -2
Coupe du Monde 2006
9 juin Phase de poule Pologne-Equateur 0-2
15 juin Phase de poule Equateur-Costa Rica 3-0
20 juin Phase de poule Equateur-Allemagne 0-3
25 juin Huitièmes de finale Angleterre-Equateur 1-0

Il y eû le jour et la nuit pour l'Equateur en qualifications de la Coupe du Monde 2014. Placés dans le groupe de qualification Sud-Américain, il a tout d'abord tout écrasé à domicile : les Equatoriens ont remportés tous leurs matchs (à l'exception de la réception de l'Argentine). En revanche, la Tri n'a remporté aucun match à l'extérieur, concédant cinq défaites et trois nuls. Régulière durant cette phase de qualification, la sélection Sud-Américaine a pris la quatrième place, à la différence de buts devant l'Uruguay, qui a dû passer par les barrages.

L'Equateur est prédestiné à terminer troisième du groupe H, derrière la Suisse et la France mais devant le Honduras. Mais la Tri espère bien démentir les pronostics et se qualifier pour les huitèmes de finale. A ce moment-là, leur mondial serait réussi.

Le sélectionneur Reinaldo Rueda a dévoilé au début du mois de juin la liste des 23 joueurs qui iront au Brésil. La plupart des joueurs évoluent au Mexique. La voici :

Trois gardiens : Maximo Banguera (Barcelone) ; Adrian Bone (El Nacional) ; Alexander Dominguez (Liga de Quito).

Six défenseurs : Frickson Erazo (Flamengo/BRE) ; Jorge Guagua (Emelec) ; Oscar Bagüi (Emelec) ; Gabriel Achilier (Emelec) ; Juan Carlos Paredes (Barcelone) ; Walter Ayovi (Pachuca/MEX).
    
Huit milieux : Segundo Castillo (Al-Hilal/ARA) ; Carlos Gruezo (VFB Stuttgart/ALL) ; Renato Ibarra (Vitesse/PBS) ; Christian Noboa (Dynamo Moscou/RUS) ; Luis Saritama (Barcelona) ; Antonio Valencia (Manchester United/ANG) ; Edison Mendez (Independiente Santa Fe/COL) ; Fidel Martinez (Tijuana/MEX).
    
Six attaquants : Joao Rojas (Cruz Azul/MEX) ; Felipe Caicedo (Al-Jazira/EAU) ; Jefferson Montero (Morelia/MEX) ; Jaime Ayovi (Tijuana/MEX) ; Enner Valencia (Pachuca/MEX) ; Michael Arroyo (Atlante/MEX).

Nous pouvons en dessiner l'équipe type suivante :

©DH.be
©Tous Droits Réservés

C'est le seul véritable joueur connu mondialement de la sélection Equatorienne. Luis Antonio Valencia sera le joueur clé de la Tri.  Joueur de Manchester United le reste de l'année et ce depuis 2009, le milieu de terrain est un titulaire indiscutable des dispositifs succesifs de Sir Alex Ferguson, David Moyes et Ryan Giggs. Rapide, Valencia sera pourtant sûrement esseulé dans les offensives de par la faiblesse de ses coéquipiers par rapport à lui. Mais sur une action individuelle ou bien servi, l'homme de 29 ans pourrait bien envoyer le ballon au fond des filets.

15 juin, 18h Suisse-Equateur
20 juin, 0h Honduras-Equateur
25 juin, 22h Equateur-France

VAVEL France souhaite bonne chance à l'Equateur.