En route vers le Brésil : le Honduras [31/32]

UN JOUR, UNE ÉQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France, nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce, jusqu'à la veille du match d'ouverture. Aujourd'hui, avant-dernière équipe avec la présentation du Honduras.

En route vers le Brésil : le Honduras [31/32]
En route vers le Brésil : le Honduras [31/32]

Le Honduras est annoncé pour beaucoup comme l'équipe la plus faible du groupe E, celui de l'équipe de France. Cependant, avec un jeu rugueux et une défense de fer, les Sud-Américains pourraient bien créer la surprise. Ou au moins, déranger.

Le Honduras a participé deux fois à la Coupe du Monde. Tout d'abord en 1982, lors du Mundial Espagnol. Les Honduriens furent alors tiré au sort dans le groupe 5 avec l'Irlande du Nord, l'Espagne et la Yougoslavie. Pour leur premier match, face à l'organisateur Espagnol, les Honduriens ont réalisé une solide prestation et ont même mené de la 7ème à la 65ème minute avant de concéder le nul 1-1. Pour leur second match, les Honduriens réalisèrent également une belle prestation et prirent le point du match nul (0-0) face à l'Irlande du Nord. L'exploit de se qualifier pour le second tour est alors possible, en cas de match nul. Les joueurs d'Amérique Centrale croient se qualifier jusqu'aux cruelles dix dernières minutes où Krmpotic (81ème) et Maradiaga (85ème) scellèrent les espoirs de la Bicolor.

28 ans plus tard, le Honduras retrouve le goût du Mondial. Tirés au sort dans le groupe H avec les futurs champions du monde Espagnols (encore), la Suisse (déjà) et le Chili. Pour leur premier match, face au Chili, la H (prononcer "atché") s'était incliné sur le score étriqué de 0-1 sur un but de Beausejour. Pour leur second match, face à l'Espagne, elle s'était incliné 0-2 face à des Espagnols sur un doublé de David Villa. Éliminés, ils concluèrent leur Mondial par un match nul et vierge contre la Suisse (0-0), privant les Helvétiques d'une qualification pour les huitièmes de finale.

Coupe du Monde 1982
16 juin Phase de poule Espagne-Honduras 1-1
21 juin Phase de poule Honduras-Irlande du Nord 0-0
24 juin Phase de poule Honduras-Yougoslavie 0-2
Phase de poule (CDM 1982)
Place Équipe Points* +/-
1. Irlande du Nord 4 +1
2. Espagne 3 0
3. Yougoslavie 3 0
4. Honduras 2 -1

*À ce moment-là, une victoire valait deux points.

Coupe du Monde 2010
16 juin Phase de poule Honduras-Chili 0-1
21 juin Phase de poule Espagne-Honduras 2-0
25 juin Phase de poule Suisse-Honduras 0-0
Phase de poule (CDM 2010)
Place Équipe Points +/-
1. Espagne 6 +2
2. Chili 6 +1
3. Suisse 4 0
4. Honduras 1 -3

Se qualifier pour la Coupe du Monde est toute une épreuve pour une équipe faisant partie de la zone CONCACAF (zone Amérique du Nord et Centrale). Si par son bon classement, le Honduras a évité les premiers et second tour, les Catrachos ont cependant dû terminer dans les deux premiers de leur groupe lors du troisième tour, ce qu'ils ont fait avec un point d'avance sur le Canada. Puis il fallait terminer dans les trois premiers du quatrième tour pour se qualifier directement. Ce qu'ils ont brillament fait en ne perdant qu'une rencontre, envoyant le Mexique en barrage.

Pour beaucoup de supporter, l'objectif est de faire mieux qu'en 2010. Soit décrocher plus d'un point. Pour ceci deux solutions : faire au moins deux matchs nuls ou gagner une rencontre. Tâche ardue direz-vous. Pas forcément quand on sait que la sélection du Honduras est une équipe rugueuse, solidaire défensivement, en atteste son récent match nul face à l'Angleterre (0-0). Attention pour les adversaires de la Bicolor !

Le 5 mai 2014, le sélectionneur du Honduras Luis Fernando Suarez a été le premier à donner sa liste des 23 que voici :

Gardiens : Noel Valladares, Donis Escober (Olimpia), Luis López (Real España).

Défenseurs : Arnold Peralta (Glasgow Rangers/SCO), Maynor Figueroa (Hull City/ENG), Víctor Bernárdez (San José/USA), Emilio Izaguirre (Celtic Glasgow/SCO), Osman Chávez (Qingdao Jonoon/CHN), Juan Carlos García (Wigan/ENG), Brayan Beckeles (Olimpia), Juan Pablo Montes (Motagua).

Milieux : Boniek García (Houston Dynamo/USA), Andy Najar (Anderlecht/BEL), Roger Espinoza (Wigan/ENG), Wilson Palacios (Stoke City/ENG) Marvin Chávez (Colorado Rapids/USA), Jorge Claros (Motagua), Luis Garrido (Olimpia), Mario Martínez (Real España).

Attaquants : Jerry Bengtson (New England/USA), Jerry Palacios (Alajuelense/CRC), Carlo Costly (Real España), Rony Martínez (Real Sociedad).

Depuis le latéral droit Arnold Peralta a dû déclaré forfait. Edder Delgado le remplace. Voici le onze type que l'on devrait retrouver à la Coupe du Monde, à l'exception d'Arnlod Peralta, indisponible donc.

©DH.be
©Getty Images

C'est un des seuls joueurs du Honduras connu à l'étranger. Wilson Palacios joue à Stoke City le reste de l'année tout en étant courtisé par des clubs espagnols comme le Betis Séville. Ayant disputé l'intégralité des trois matchs du Honduras à la Coupe du Monde 2010 -où il avait fait parler de lui en étant sélectionné avec ses frères Jerry et Johny, une première dans l'histoire de la Coupe du Monde -, le mileu de terrain espérera bien orienter le jeu et pouquoi pas être passeur décisif voire buteur au Brésil. Mais avant, il faudra que sa doublette avec Garrido fonctionne bien car les deux hommes auront la dure tâche d'être milieux récupérateurs.

15 juin, 21h France-Honduras
20 juin, 0h Honduras-Équateur
25 juin, 22h Honduras-Suisse

VAVEL France souhaite bonne chance au Honduras pour sa Coupe du Monde.