En route vers le Brésil : la France [32/32]

UN JOUR, UNE EQUIPE. Chaque jour sur VAVEL France nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la Coupe du Monde et ce jusqu’à la veille du match d’ouverture. Aujourd’hui, notre série prend fin avec l’Équipe de France. Notre belle équipe nationale qui n’a jamais laissés indifférent les Français et qui a également joué avec nos sentiments au fil du temps. Focus sur cette surprenante équipe modelée par Didier Deschamps, champion du monde en 1998.

En route vers le Brésil : la France [32/32]
Montage Arthur Massot - Vavel France

Les buts de Fontaine, la bande à Platini, le drame de 1993, la joie suprême de 1998-2000, la désillusion en 2002 et 2006 puis la honte de 2010… Pas de doutes l’Équipe de France a une réelle histoire avec une saveur identitaire.
Le dernier exercice de la Coupe du Monde en 2010 s’est soldé par un cuisant échec et une élimination en phase de groupe. Tout cela ajouté à une grève qui a fait couler beaucoup d’encre en France et dans le monde entier. Depuis, l’Équipe de France a fait peau neuve. La fédération française a nommé Didier Deschamps, champion du Monde en 1998 et champion d’Europe en 2000, comme sélectionneur. Celui-ci a clairement mis de côté les joueurs turbulents présents en 2010 à Knysna durant la grève.  Puis a développé la nouvelle génération française avec de jeunes talents tels Paul Pogba, Antoine Griezmann, etc. Aujourd’hui la dynamique imposée par Deschamps semble payer et la France revit désormais un énorme engouement autour de cette Équipe de France presque semblable à 1998.

L’Équipe de France n’a remporté qu’une seule coupe du Monde ce qui ne fait pas d’elle, une nation des plus titrée. En revanche, elle a fait figure de favori plus d’une fois et a manqué le sacre de peu en 2006. En effet, les Bleus étaient arrivés en finale de la coupe du Monde face à l’Italie. Mais la Squadra Azzurra a brisé les rêves français de sacre sur un coup de tête désormais célèbre de Zinedine Zidane.

L’unique sacre de l’Équipe de France reste donc celui de 1998. Où la France organisait elle-même ce mondial palpitant. D’ailleurs le capitaine de ces Bleus durant cette fabuleuse épopée était un certain Didier Deschamps… Alors signe du destin ou réelle prophétie ?

La France a eu de grandes difficultés à se qualifier pour cette coupe du Monde 2014 au Brésil. Elle a tout d’abord héritée du groupe I de qualification avec notamment l’Espagne, championne du monde en titre, mais aussi de la Finlande, la Biélorussie et la Géorgie.
La France a terminé deuxième de ce groupe avec 17 points au compteur contre 20 points pour l’Espagne. Cette deuxième place acquise offrait aux Bleus l’occasion de se qualifier tout de même en barrages.

Lors de ces barrages, l’Équipe de France dû affronter l’Ukraine. C’est donc avec beaucoup de confiance en elle que la France débute ce barrage aller. Mais c’était sans compter sur des Ukrainiens prêts à tout pour nous faire déjouer. La France s’incline finalement 2-0 sur ce match aller. Une majorité du peuple français abandonne alors complétement l’idée de se qualifier. Mais le sélectionneur et ses joueurs eux n’abdiquent pas. Ils n’ont qu’un seul objectif : gagner ce match par au moins 3 buts d’écart pour se qualifier. Et certains joueurs profitent de ce match pour montrer leur force mentale comme Mamadou Sakho par exemple. Auteur d’un doublé durant ce match retour et acteur principal de ce retournement de situation. La France s’impose alors 3-0 par un doublé de Mamadou Sakho et un but de Karim Benzema et se qualifie in-extremis pour ce Mondial 2014. La France reprend goût au jeu de son équipe nationale et un amour du peuple rejaillit pour cette équipe menée par Didier Deschamps.

Le tirage au sort de la Coupe du Monde, révèle alors le groupe de l’Équipe de France. Il s’agit du groupe E, composé de la Suisse, le Honduras, l’Équateur et donc la France.

L’objectif pour cette Coupe du Monde 2014 est clair pour les hommes de Didier Deschamps. Il faut passer la phase de groupe et atteindre la phase finale. Didier Deschamps est conscient que l’Équipe de France est en pleine période de transition générationnelle. C’est pourquoi, il ne vaut pas être trop ambitieux et partir avec un objectif modeste. Tout en gardant à l’esprit d’aller le plus loin possible dans cette compétition.

Didier Deschamps a réussi à réinstaurer un jeu collectif en Équipe de France avec beaucoup de style. La pièce maîtresse de ces Bleus version Deschamps est sans surprise l’un de ses anciens joueurs de l’Olympique de Marseille : Mathieu Valbuena.

En effet, Mathieu Valbuena est le joueur capable de faire le lien entre le milieu et l’attaque de cette Équipe de France et sera sans nul doute au Brésil le meneur des Bleus dans le jeu. Ce rôle de meneur sera consolidé par l’absence de Franck Ribéry, 3ème au ballon d’or mais blessé au dos et donc forfait pour ce Mondial.

Mathieu Valbuena est également le meilleur passeur décisif de ces Bleus. Son rôle est donc l’un des plus importants au sein de l’équipe et celui-ci sera sans doute l’un des joueurs les plus décisif parmi les Bleus.

Didier Deschamps l’a répété à plusieurs reprises, il a déjà en tête son onze type depuis un certain moment. Très certainement depuis ce match retour face à l’Ukraine. Mais celui-ci devra faire avec le forfait de l’un de ses meilleurs éléments, Franck Ribéry.

Didier Deschamps misera donc sur le jeune et talentueux Antoine Griezmann pour remplacer le poste d’avant gauche. Très en vue lors de ses derniers matches avec les Bleus (4 sélections et 3 buts inscrits).

Pour le reste, les postes clés sont pourvus depuis déjà quelques temps. Le poste de gardien sera occupé inéluctablement par Hugo Lloris. La défense sera composée de Mathieu Debuchy et Patrice Evra sur les côtés. En défense centrale, la paire Mamadou Sakho – Raphaël Varane devrait être utilisée. Au milieu de terrain on se dirige vers un trio Blaise Matuidi – Yohan Cabaye – Paul Pogba selon toute vraisemblance. En attaque Mathieu Valbuena et Antoine Griezmann devrait alimenter Karim Benzema en pointe. À moins que Didier Deschamps ne préfère mettre Karim Benzema à gauche et Olivier Giroud en pointe de l’attaque comme face à la Jamaïque.

Voici en image, la liste des 30 joueurs sélectionnés par Didier Deschamps :

Quatre matches de préparation étaient au programme des Bleus. Le premier face aux Pays-Bas le 05 Mars où la France s’est imposée 2-0 sur une jeune équipe néerlandaise. Puis face à la Norvège le 27 Mai où là encore elle s’est imposée sur le lourd score de 4-0. Ensuite les Bleus ont affrontés le Paraguay, le 1er Juin et n’ont pas pu empocher plus qu’un match nul (1-1). Enfin, le 8 Juin l’Équipe de France a affronté la Jamaïque et s’est laissé aller à une belle démonstration remportant sur un score fou de 8-0.

Elle commencera la Coupe du Monde par un match face au Honduras le Dimanche 15 Juin à 21h00. Puis enchaînera avec la Suisse le Vendredi 20 Juin à 21h00. Et enfin elle affrontera l’Équateur le Mercredi 25 Juin à 22h00.

VAVEL France souhaite bon courage et tout le bonheur du monde à l’Équipe de France. Ils vont en avoir besoin pour aller au bout de leur rêve. Et pourquoi pas s’offrir au Brésil la deuxième Coupe du Monde de son histoire une fois encore avec Didier Deschamps ?