La Coupe du Monde : J-1

Tout est prêt, au Brésil, comme chez nous pour vous faire vivre l'expérience qui n'arrive que tous les quatre ans : le Mondial de football !

La Coupe du Monde : J-1
Demain, la Coupe du Monde sera la discussion de tous les fans (crédit-photo : actusports.fr)

Le Brésil est prêt, les fans de foot sont prêts aussi. C'est bien la Coupe du Monde de football qui commence demain, avec un match d'ouverture Brésil-Croatie (22 heures) à suivre sur Vavel France. C'est surtout l'occasion de voir du grand et du beau football. A 24 heures du coup d'envoi, quels seront les enjeux de ce Mondial? 

Le Brésil est-il prêt ? 

Décidément, cette Coupe du Monde aura été un poil à gratter pour les autorités brésiliennes : annoncée en 2007, l'organisation par la puissance émergeante a paru bien plus difficile que difficile. Certes, la présidente du Brésil, Dilma Roussef a annoncé, lors d'une allocution que le Brésil est désormais prêt. Sauf que les paroles sont différentes de la réalité : le stade d'ouverture n'est toujours pas fini, et près de 10% de sa capacité d'accueil sera sacrifiée pour être dans les temps. Cinq autres stades ne sont toujours pas finis. Derrière, les mouvements rétractaires contre ce Mondial  de football sont de moins en moins pressants, et devraient reprendre la marche après le Mondial. Un ouf de soulagement pour la FIFA et les touristes. Les Brésiliens seront bien présents dans les stades, et l'engouement commence enfin à prendre. 

Et sur le terrain, on est prêt ?

Les favoris du titre suprême seront bien sûr au rendez-vous, après avoir passés sans encombre les matchs de préparation. Si le Brésil à domicile semble favori, l'Allemagne, l'Espagne, et à moindre mal, l'Argentine joueront chèrement leur peau. La France n'est pas favorite, mais dans une compétition où rien n'est prévisible, les Bleus peuvent faire revivre une Coupe du Monde à la 2006. Espérons tout de même que la France sera plus proche que celle de 2006 que celle de 2010. 

Les meilleurs joueurs seront là ! 

Ronaldo, Messi, Suarez, Benzema, Neymar : ils seront tous là ! Pourtant, ni Bale, l'homme décisif du Real Madrid, ni Ibrahimovic, ou même Falcao et Ribery ne seront au Brésil. De là à y voir une possible Coupe du Monde peu intéressante, c'est assez prématuré. Pourtant, c'est pendant ce Mondial que l'on va voir de nouveau un énorme duel entre les deux meilleurs joueurs du monde : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Si pour l'un, la Coupe du Monde est la priorité de sa deuxième partie de carrière, pour l'autre, peu d'espérances mais l'envie de remporter le titre de meilleur buteur/et ou celui de meilleur joueur. Car oui, Lionel Messi et son armada offensive, l'Argentine, auront des choses à faire au Brésil. Pour le Portugal, la qualification poussive au Mondial ne devrait pas faire douter les Portugais, mais le manque de talents indivuels devraient faire défaut dans le dernier carré. A moins que Neymar et son Brésil cartonnent cette compétition et que le prodige brésilien finit champion et meilleur joueur de la compétition.  La Coupe du Monde sera le championnat des individualités, c'est indéniable.