Mexique - Cameroun : partir du bon pied

Dans le Groupe A, le Mexique a l'intention de prendre la deuxième place de son groupe, derrière l'incontournable Brésil. Mais, le Cameroun aura de forts arguments à montrer.

Mexique - Cameroun : partir du bon pied
Le Mexique, avec une petite longueur d'avance ? (crédit-photo : Lequipe.fr)
Mexique
Cameroun | 18:00

La place de deuxième, derrière le Brésil se jouera entre la Croatie, le Cameroun et le Mexique. En commençant par une confrontation Mexique-Cameroun, les deux équipes ont peut-être eu de la chance et pourront se frotter au Brésil, après. Sauf que ce match entre deux équipes aux ambitions nombreuses devront batailler ferme pour ce match. Et pour la qualification...

Le Mexique, une nation abordable et en difficulté, malgré les atouts individuels. 

Le Mexique aura vécu une compagne de qualifications, ô combien difficile. Qualifié sur le bout des barrages, le Mexique est loin d'être une nation facile : loin de là. Avec des joueurs très techniques, comme Giovanni, ou Chicharito. Mais du côté de la ville de Mexico, le Mexique est entre deux fonds depuis l'année 2010 et une élimination qui avait fait tombé le Mexique, séduisant. Depuis 2010, quatre entraîneurs se sont succédés. Depuis leur qualification à la limite de l'acceptable, les Mexicains ont à moitié rassurer leurs supporters : 3 victoires, deux nuls et deux défaites. Que dire de leur participation rapide à la Coupe des Confédérations, il y a deux ans. Les lacunes défensives sont toujours présentes et devront permettre au Cameroun de pouvoir trouver des failles au stade das Dunas.

Le Cameroun devra faire fort 

L'avantage du Cameroun face à ces Mexicains : un duel physique que livreront sûrement les Africains contre l'équipe technique du Mexique. Avec des défenseurs comme Bedimo, Chedjou, les Chicharito & Co vont devoir batailler pour trouver les espaces. Après avoir survolé les qualifications en Afrique, le Cameroun n'aura pas d'objectif précis, mais ne figure pas comme LA nation qui devrait pouvoir se qualifier. Pour Jean II Makoun, ce match n'est "pas à perdre". Après l'épisode des primes, Samuel Eto'o aura encore un rôle de leadership à assumer afin de ne pas finir dernier de ce groupe. Leur déclic ? Le match nul en préparation contre l'Allemagne (2-2). A ce stade là de la compétition, les Lions Indomptables devront vaincre les techniciens et les vifs joueurs mexicains.

La clé du match : le milieu de terrain

Ce sont deux opposés qui devraient s'opposer vendredi soir. Une équipe mexicaine habituée à jouer vite devant, grâce à des joueurs rapides et des joueurs techniques. Face à elle, le Cameroun aura à coeur de tout donner, d'où un impact physique qui devrait jouer. Si le Cameroun part avec une petite avance défensivement, le Mexique et son rouleur-compresseur au milieu (Herrera, Guardado) sont peut-être dans la capacité de faire passer la possession dans leur camp. Bien évidemment, les Hernandez et Eto'o seront attendus !